Concours ANPE 2005 - 2006... et après ?
Bonjour et Bienvenue !

La lecture d'un forum ne nécessitant pas de s'inscrire, nous demandons à chaque nouvel inscrit de participer : le partage est important et plus encore dans le métier que nous faisons.

Nous comptons sur votre participation active, faute de quoi nous supprimerions votre compte.

Bonne navigation dans nos colonnes !

efe
Qui est en ligne ?
Il y a en tout 5 utilisateurs en ligne :: 1 Enregistré, 0 Invisible et 4 Invités :: 2 Moteurs de recherche

Ajr59

[ Voir toute la liste ]


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 55 le 12/6/2017, 19:06
Autopassion.net le site dédié à l'automobile créé par ses utilisateurs

CAP 22 et l'avenir du Service Public * Licenciement à PE (sujets fusionnés)

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Aller en bas

CAP 22 et l'avenir du Service Public * Licenciement à PE (sujets fusionnés)

Message  manu le 6/5/2018, 08:57

4.000 postes menacés à Pole Emploi à cause de la baisse du chômage


INFO JDD - Les coupes dans les effectifs de Pole Emploi seraient justifiées par la baisse du chômage. Les syndicats s’inquiètent : les missions données à l’organisme vont augmenter.

A Pole Emploi, 4.000 postes pourraient disparaître d’ici à trois ans.

La baisse du chômage risque de faire des victimes à Pôle Emploi. Le bruit circulait depuis quelque temps déjà. Jean Bassères, le directeur général, l’a confirmé voilà trois semaines lors d’une convention managériale : 4.000 postes pourraient disparaître d’ici à trois ans sur les 55.800 agents. Ce chiffre, important compte tenu des 5,6 millions de Français inscrits à Pôle emploi, serait même un socle et pourrait être plus élevé. "En 2013, le gouvernement Ayrault avait débloqué deux fois 2.000 CDI pour faire face à la crise. Aujourd’hui, l’État souhaite les récupérer", regrette Michel Brevart, membre du bureau national du SNU-FSU de Pôle emploi.

L'Etat a baissé de 50 millions d'euros sa subvention
Un bras de fer s’est depuis engagé entre la direction de Pôle emploi, le ministère du Travail et Bercy. Déjà, dans le cadre de la loi de Finances pour 2018, la mission Travail  – qui recoupe notamment les moyens donnés à Pôle emploi – a perdu 1,5 milliards d’euros de crédit. L’État a baissé de 50 millions d’euros sa subvention, mettant en péril l’équilibre financier de la structure qui reçoit par ailleurs une quote-part de 10 % de l’Unedic.


Au-delà de la volonté de faire des économies, le gouvernement estime que l’embellie du marché de l’emploi ne nécessite plus autant de conseillers. " 4.000 postes en moins, c’est surréaliste !, s’alarme David Vallaperta, conseiller et élu CFDT au Comité central d’entreprise. La baisse du chômage ne signifie pas une diminution de notre charge de travail, car il y a une forte hausse des demandeurs d’emploi cumulant une activité partielle et une allocation." Pour le moment, la direction affirme qu'"il n’y a pas de décision prise quant aux effectifs. Cette question devra être abordée dans un contexte qui prend en compte les nouvelles charges pesant sur Pôle emploi".
avatar
manu
les actifs

Nombre de messages : 412
Date d'inscription : 13/11/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: CAP 22 et l'avenir du Service Public * Licenciement à PE (sujets fusionnés)

Message  efe le 6/5/2018, 09:44

55 800 personnes à POLE EMPLOI
Mais comme par hasard on pense sabrer 4000 postes de CONSEILLERS  affraid

_________________
Il n'y a pas de problème il n'y a que des solutions
avatar
efe
Admin., Gardienne du Temple

Nombre de messages : 10459
Age : 88
Date d'inscription : 27/01/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: CAP 22 et l'avenir du Service Public * Licenciement à PE (sujets fusionnés)

Message  IDEFIX le 7/5/2018, 07:23

Les conseillers indemnisation ont déjà entendu que leurs compétences étaient en "décroissance".

4000 postes : combien de CDD supprimés ? de départs à la retraite non-remplacés ? On voit déjà des services civiques (= non salariés) venir en substitution des collègues en CUI-CAE. Je pressens aussi que les ruptures conventionnelles seront plus faciles à mettre en oeuvre...

L'heure est à l'économie, ce qui explique aussi qu'avec la nouvelle classification les statuts "privés" mettront plus de temps à passer les échelons.
avatar
IDEFIX
les superactifs

Nombre de messages : 1014
Date d'inscription : 26/02/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: CAP 22 et l'avenir du Service Public * Licenciement à PE (sujets fusionnés)

Message  dcreation le 7/5/2018, 18:51

Au lieu de supprimer des postes de conseillers qui sont les interlocuteurs directs des usagers et la cheville ouvrière de l'établissement il faudrait peut être regarder dans les hautes sphères de la direction générale et  les directions régionales et départementales.

dcreation
les actifs

Nombre de messages : 252
Age : 56
Date d'inscription : 05/07/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: CAP 22 et l'avenir du Service Public * Licenciement à PE (sujets fusionnés)

Message  fatjak le 8/5/2018, 16:25

Pour la direction générale et pour la Région parisienne, c'est pas touche (idem d'autres établissements publics). Après avoir vider les directions départementale, ils ont recréé des placards. Certains n'ont pas eu de travail pendant 6 mois! Shocked Par ailleurs, de manière arithmétique, c'est pas le nombre d'agents publics qui reste? affraid
avatar
fatjak
les actifs

Nombre de messages : 251
Date d'inscription : 17/01/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: CAP 22 et l'avenir du Service Public * Licenciement à PE (sujets fusionnés)

Message  efe le 8/5/2018, 18:13

fatjak a écrit:Par ailleurs, de manière arithmétique, c'est pas le nombre d'agents publics qui reste? affraid
On coûte bien moins cher qu'un statut privé

_________________
Il n'y a pas de problème il n'y a que des solutions
avatar
efe
Admin., Gardienne du Temple

Nombre de messages : 10459
Age : 88
Date d'inscription : 27/01/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: CAP 22 et l'avenir du Service Public * Licenciement à PE (sujets fusionnés)

Message  dcreation le 9/5/2018, 10:12

Oui les publics coûtent a minima 27 % moins cher ! tout le monde peut être licencié car nous sommes tous en Cdi.  je penseu q'il s'agira surtout de départs en retraite non remplacés 10% des postes.

dcreation
les actifs

Nombre de messages : 252
Age : 56
Date d'inscription : 05/07/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: CAP 22 et l'avenir du Service Public * Licenciement à PE (sujets fusionnés)

Message  magali le 9/5/2018, 10:22

J'en avais discuté il y a quelques mois avec un syndicat : à priori, pour les publics, on a l'obligation d'être reclassé au sein du SPE, donc nous ne serions pas les premiers à être visés par des procédures de licenciement.
avatar
magali
les superactifs

Nombre de messages : 578
Date d'inscription : 11/05/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: CAP 22 et l'avenir du Service Public * Licenciement à PE (sujets fusionnés)

Message  bourriquette le 10/5/2018, 10:37

Il y a aussi des personnes à qui Pôle emploi ne convient pas...et ça sera l'opportunité de partir..
avatar
bourriquette
les superactifs

Nombre de messages : 1338
Date d'inscription : 21/03/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: CAP 22 et l'avenir du Service Public * Licenciement à PE (sujets fusionnés)

Message  IDEFIX le 10/5/2018, 12:36

C'est aussi ce que je pense.

Certains ne s'y retrouvent plus, viennent vraiment à reculons..

avatar
IDEFIX
les superactifs

Nombre de messages : 1014
Date d'inscription : 26/02/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: CAP 22 et l'avenir du Service Public * Licenciement à PE (sujets fusionnés)

Message  magali le 10/5/2018, 23:06

Une collègue double compétence avait demandé une rupture conventionnelle l'an dernier, cela lui avait été refusée (alors que par ailleurs, on l'obligeait à revenir exclusivement sur le placement), elle va être folle !
avatar
magali
les superactifs

Nombre de messages : 578
Date d'inscription : 11/05/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: CAP 22 et l'avenir du Service Public * Licenciement à PE (sujets fusionnés)

Message  IDEFIX le 11/5/2018, 05:37

Ou alors son projet va aboutir...
avatar
IDEFIX
les superactifs

Nombre de messages : 1014
Date d'inscription : 26/02/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: CAP 22 et l'avenir du Service Public * Licenciement à PE (sujets fusionnés)

Message  soleane le 11/5/2018, 07:03

Tout dépend des choix de la dg, ils peuvent simplement ne pas compenser les départs en retraite et prendre moins de CDD, et ceux, comme moi, qui espèrent partir, resteront coincés.
avatar
soleane
les superactifs

Nombre de messages : 984
Age : 40
Date d'inscription : 08/07/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: CAP 22 et l'avenir du Service Public * Licenciement à PE (sujets fusionnés)

Message  dcreation le 11/5/2018, 09:28

La seule chose à retenir : cela bougera et autant guetter le moment favorable s'il arrive pour celles qui voudraient partir.

dcreation
les actifs

Nombre de messages : 252
Age : 56
Date d'inscription : 05/07/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: CAP 22 et l'avenir du Service Public * Licenciement à PE (sujets fusionnés)

Message  cadc le 14/5/2018, 22:54

dcreation a écrit:La seule chose à retenir : cela bougera et autant guetter  le moment favorable s'il arrive pour celles qui voudraient partir.

Oui enfin je doute qu'il y ait un plan de départ volontaire avec gros sous à la clé comme dans le privé...
avatar
cadc
les superactifs

Nombre de messages : 1005
Date d'inscription : 20/03/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: CAP 22 et l'avenir du Service Public * Licenciement à PE (sujets fusionnés)

Message  IDEFIX le 15/5/2018, 06:19

Je doute aussi.

Plutôt des ruptures conventionnelles collectives, à charge pour le conseiller devenu DE de trouver des financements pour son projet.
avatar
IDEFIX
les superactifs

Nombre de messages : 1014
Date d'inscription : 26/02/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: CAP 22 et l'avenir du Service Public * Licenciement à PE (sujets fusionnés)

Message  soleane le 15/5/2018, 06:33

Il y aura peut-être un effet d'aubaine avec les démissions qui seront légitimés par un commission si le démissionnaire à un projet validé. Je pense que ma collègue qui vient d'avoir un refus de cif espère beaucoup de cette loi, si elle se fait bien comme annoncé par les médias.
avatar
soleane
les superactifs

Nombre de messages : 984
Age : 40
Date d'inscription : 08/07/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: CAP 22 et l'avenir du Service Public * Licenciement à PE (sujets fusionnés)

Message  efe le 15/5/2018, 19:48

IDEFIX a écrit:Plutôt des ruptures conventionnelles collectives, à charge pour le conseiller devenu DE de trouver des financements pour son projet.

affraid affraid l'armée mexicaine de PE compte 55 000 salariés, il y a à à tout casser 18 000 conseillers (vous savez ceux qui ont les mains dans le cambouis) et vous voudriez qu'on supprime 4000 de nos postes affraid affraid

_________________
Il n'y a pas de problème il n'y a que des solutions
avatar
efe
Admin., Gardienne du Temple

Nombre de messages : 10459
Age : 88
Date d'inscription : 27/01/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: CAP 22 et l'avenir du Service Public * Licenciement à PE (sujets fusionnés)

Message  IDEFIX le 15/5/2018, 20:34

Oh, j'espère qu'il n'y aura pas que des conseillers... et même le moins de personnes possible pale .
avatar
IDEFIX
les superactifs

Nombre de messages : 1014
Date d'inscription : 26/02/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: CAP 22 et l'avenir du Service Public * Licenciement à PE (sujets fusionnés)

Message  dcreation le 18/5/2018, 09:57

Les portefeuilles explosent il y a surement des gains à faire ailleurs que chez les conseillers.

dcreation
les actifs

Nombre de messages : 252
Age : 56
Date d'inscription : 05/07/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

CAP 22 et l'avenir du Service Public

Message  efe le 21/7/2018, 13:20

Avant de vous plonger dans la lecture de ce rapport, dans une version datée de juin 2018, la rédaction vous propose de parcourir les 22 propositions du comité d’experts Action publique 2022, par leurs intitulés.

Les 22 propositions avancées dans le rapport CAP22

PROPOSITION 1 | Refonder l’administration autour de la confiance et de la responsabilisation

PROPOSITION 2 | Bâtir un nouveau contrat social entre l’administration et ses collaborateurs

PROPOSITION 3 | Investir dans le numérique pour offrir un service public augmenté, plus efficient et qui réinvente ses relations avec les usagers

PROPOSITION 4 | Assurer le « dernier kilomètre » du service public dans un monde numérique

PROPOSITION 5 | Réduire le renoncement aux soins, améliorer l’espérance de vie en bonne santé et désengorger l’hôpital

PROPOSITION 6 | Retarder l’entrée dans la dépendance et mieux prendre en charge les personnes concernées

PROPOSITION 7 | Simplifier la vie des personnes en situation de handicap et celle de leurs proches

PROPOSITION 8 | Réduire les inégalités et placer la France dans les 10 meilleurs systèmes éducatifs mondiaux

PROPOSITION 9 | Augmenter et améliorer l’accueil dans l’enseignement supérieur en différenciant l’offre

PROPOSITION 10 | Mettre le demandeur d’emploi en capacité de construire sa recherche d’emploi

PROPOSITION 11 | Se loger mieux à moindre coût

PROPOSITION 12 | Simplifier les dispositifs sociaux au titre de la solidarité nationale et mieux accompagner ceux qui en ont le plus besoin

PROPOSITION 13 | Réduire les délais de jugement

PROPOSITION 14 | Assurer l’exécution de la totalité des peines d’emprisonnement ferme dans les délais, tout en supprimant la surpopulation carcérale

PROPOSITION 15 | Simplifier et diminuer le coût du dispositif de recouvrement des prélèvements obligatoires

PROPOSITION 16 | Aller vers une société « zéro cash » pour simplifier les paiements tout en luttant mieux contre la fraude fiscale

PROPOSITION 17 | Concentrer l’offre audiovisuelle publique sur le soutien à la création et l’information

PROPOSITION 18 | Supprimer les doublons et améliorer le partenariat entre l’État et les collectivités territoriales

PROPOSITION 19 | Renforcer la cohérence de l’action publique territoriale

PROPOSITION 20 | Mettre un terme à toutes les interventions publiques dont l’efficacité n’est pas démontrée

PROPOSITION 21| Mutualiser davantage l’achat public et développer les externalisations

PROPOSITION 22 | Faire payer directement l’usager de certains services publics


http://www.lagazettedescommunes.com/575195/le-rapport-cap-2022-a-telecharger/
ici : http://www.lagazettedescommunes.com/telechargements/2018/07/rapport-cap22-1.pdf


http://media-pole.com/index.php/actualites/2481-rapport-cap-2022-a-quoi-ressemblera-pole-emploi-dans-quelques-annees

https://lentreprise.lexpress.fr/actualites/1/actualites/effectifs-de-pole-emploi-cfdt-et-fo-inquiets_2026910.html



PS : pendant que certains ne pensent qu'à leurs petites personnes .........................

_________________
Il n'y a pas de problème il n'y a que des solutions
avatar
efe
Admin., Gardienne du Temple

Nombre de messages : 10459
Age : 88
Date d'inscription : 27/01/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: CAP 22 et l'avenir du Service Public * Licenciement à PE (sujets fusionnés)

Message  manu le 23/7/2018, 19:41

efe a écrit:

PS : pendant que certains ne pensent qu'à leurs petites personnes .........................

Question Question Question
avatar
manu
les actifs

Nombre de messages : 412
Date d'inscription : 13/11/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: CAP 22 et l'avenir du Service Public * Licenciement à PE (sujets fusionnés)

Message  manu le 23/7/2018, 19:56

Réformes préconisées
Le Comité propose plusieurs pistes de réformes qui permettront d’atteindre ces objectifs :

► répondre à la demande d’autonomie des demandeurs d’emploi dans la
construction de leurs projets d’évolution professionnelle. Pour cela nous
recommandons :
 d’octroyer au demandeur un « chéquier d’évolution professionnelle » permettant
d’accéder aux différents services d'aides au retour à l'emploi (formation, aides à
la mobilité, conseil, etc.) tout en profitant pleinement de la mise en concurrence
de ces services ;
 d’améliorer l’accès du demandeur d’emploi aux résultats des prestataires
(efficacité en termes de retour à l’emploi, taux de satisfaction, etc.) afin de faciliter
le choix des demandeurs d’emploi. Un dispositif de régulation et de labellisation
des opérateurs de placement serait également mis en place par l’État ;

► renforcer la coordination et la coopération des acteurs du service public de
l’emploi. Cela consiste concrètement à :
 poursuivre l’ouverture des données disponibles (sur les offres d’emploi et les
profils des demandeurs d’emploi) entre les opérateurs du service public de
l’emploi, afin de constituer un gisement de données exploitables. Ce gisement
serait utile notamment pour le pilotage et pour la définition de nouveaux services.
L’ouverture large des données de l'emploi (sous une forme anonymisée)
permettait aux partenaires privés de les intégrer à leurs prestations et ainsi de
mieux définir leur offre de service ;
 améliorer l’interopérabilité des systèmes d’information des opérateurs du service
public de l’emploi, afin de faciliter le suivi des demandeurs d’emploi dans une
logique de parcours global d’insertion ;
 mettre fin au monopole de certains opérateurs du service public de l’emploi sur
les outils d’accompagnement (contrats d’avenir, garantie jeunes) et harmoniser
les conditions de rémunérations entre les dispositifs (garantie jeunes, Epide,
école de la deuxième chance….) ;
 améliorer et renforcer le pilotage national des réseaux Cap emploi et des
missions locales ;

► redimensionner Pôle Emploi afin que ses effectifs varient en fonction du cycle
économique et encourager le développement d’un secteur associatif et privé. Ceci
implique de :
 limiter les recrutements en prévision de la baisse attendue du taux de chômage
et renégocier la convention collective de Pôle Emploi, afin de recourir plus
fortement à des contrats à durée déterminée (pour faire face à des surcroîts
temporaires d’activité) ;
 ouvrir largement le marché de l’accompagnement de la recherche d’emploi et du
conseil en orientation professionnelle. Une régulation de ce secteur devrait
toutefois être assuré par une autorité indépendante ou par le ministère du travail ;
 concentrer les effectifs de Pôle Emploi sur les missions régaliennes
(indemnisation et contrôle) et sur les missions d’accompagnement des
demandeurs d’emplois les moins autonomes, pour lesquelles sa valeur ajoutée
est la plus forte.

Rapport du Comité Action Publique 2022 – Juin 2018
TROISIÈME PARTIE | TRANSFORMER LES SERVICES PUBLICS

Impacts attendus
L’efficacité de ces réformes pourra utilement être évaluée en mesurant régulièrement le taux de
recours au « chéquier d’évolution professionnelle » et le raccourcissement de la durée au
chômage.
Le champ de la politique de l’emploi est par ailleurs une bonne illustration des politiques
publiques qui doivent être suffisamment agiles dans leur exécution pour tenir compte de
l’évolution de la conjoncture. Ainsi, compte-tenu des hypothèses de baisse du taux de
chômage20
, il paraît utile de pouvoir ajuster les moyens consacrés et ainsi de pouvoir dégager
des économies à hauteur de 350 M€ d’économies.
avatar
manu
les actifs

Nombre de messages : 412
Date d'inscription : 13/11/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: CAP 22 et l'avenir du Service Public * Licenciement à PE (sujets fusionnés)

Message  manu le 25/7/2018, 07:07

Chômage: Pôle emploi publie les chiffres du 2e trimestre
AFP, publié le mercredi 25 juillet 2018 à 04h52

Le gouvernement publie mercredi le nombre de demandeurs d'emploi inscrits sur les listes de Pôle emploi au 2e trimestre, alors que se profile une réforme de l'opérateur public, avec à l'horizon des réductions d'effectifs.

Une hausse du chômage est plus probable qu'une baisse: pour qu'il baisse en moyenne au 2e trimestre, il faudrait qu'il diminue d'au moins 22.500 sur le seul mois de juin. Pôle emploi n'a enregistré de telles baisses mensuelles qu'à deux reprises dans l'année écoulée.

Le contexte n'est en outre pas très favorable. La reprise ralentit légèrement depuis le début de l'année, dans le sillage d'une activité moins dynamique. Le Produit intérieur brut n'a augmenté que de 0,2% au 1er trimestre, après cinq trimestres autour de 0,7%, et l'Insee table sur une croissance de 0,3% au 2e trimestre. Parallèlement, les embauches, qui ont atteint des sommets fin 2017, se sont stabilisées depuis.

Au 1er trimestre, les chiffres de Pôle emploi avaient, quant à eux, connu une baisse en demi-teinte.

Le nombre de chômeurs avait baissé de 32.100 (-0,9%), pour s'établir à 3,70 millions, son plus bas niveau depuis le 3e trimestre 2014. Mais parallèlement, le nombre de demandeurs d'emploi exerçant une activité a poursuivi sa hausse (+1,5%), ininterrompue depuis la crise de 2008. C'est le signe, selon certains syndicats, d'une précarisation du marché du travail.

- Baisses d'effectifs -

La publication de ce mercredi sera particulièrement scrutée par le gouvernement, qui guette une baisse du chômage pour pouvoir mettre en œuvre une réforme de l'opérateur public, avec des baisses d'effectifs à la clef.

L'Inspection générale des affaires sociales (Igas) réfléchit, à la demande de la ministre du Travail Muriel Pénicaud, à une "méthodologie robuste" permettant "d'indexer" d'éventuelles baisses d'effectifs de Pôle emploi sur celle du chômage. Mme Pénicaud a assuré que d'éventuelles coupes ne seront "pas décidées a priori", mais seulement "s'il y a une décrue constatée" de l'indicateur.

"On considère qu'il est raisonnable de penser que le chômage va baisser, les moyens du service public de l'emploi devront accompagner cette diminution", estimait-on récemment dans l'entourage du Premier ministre Édouard Philippe.

Le mécanisme retenu figurera, avant la fin de l'année, dans la convention tripartite 2019-2021, la feuille de route de Pôle emploi fixée en concertation avec l'Unédic et l'Etat.

- En quête d'économies -

Une autre réforme du service public de l'emploi est dans les tuyaux. Reprenant une préconisation du rapport Comité action publique 2022 (CAP22), le gouvernement va lancer "à la rentrée" une concertation pour "favoriser les mutualisations" entre Pôle emploi et ce que Matignon appelle ses "satellites", à savoir les Cap emploi, qui accompagnent les personnes handicapés, et les missions locales, qui accompagnent les jeunes.

"Derrière les sujets de mutualisation, il y a des sujets aussi de réduction d'effectifs et d'efficacité des moyens", expliquait-on récemment à Matignon.

Sur les 15,2 milliards d'euros alloués au ministère du Travail cette année, près de 1,5 milliard finance Pôle emploi. Mais le ministère est en quête d'économies pour tenir sa trajectoire budgétaire fixée à l'automne dernier. Celle-ci prévoit une enveloppe globale ramenée à 12,9 milliards d'euros pour 2019, soit 2,3 milliards de moins qu'en 2018.

Cette année, les effectifs de Pôle emploi ont déjà baissé de 297 équivalents temps plein (ETP), sur environ 50.000.

Le chiffre de 4.000 suppressions de postes ces prochaines années circule depuis le printemps mais Mme Pénicaud a assuré que "rien (n'était) décidé".

A lire aussi
avatar
manu
les actifs

Nombre de messages : 412
Date d'inscription : 13/11/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: CAP 22 et l'avenir du Service Public * Licenciement à PE (sujets fusionnés)

Message  efe le 25/7/2018, 20:23

y'a le feu affraid affraid

dans mon coin une super journée formation syndicale se profile avec pour unique sujet "le rapport du cabinet DEGEST"

J'espère y voir un maximum de conseillers de mon agence mais sans trop me faire d'illusion même si TOUT LE MONDE devrait se sentir concerné Embarassed

_________________
Il n'y a pas de problème il n'y a que des solutions
avatar
efe
Admin., Gardienne du Temple

Nombre de messages : 10459
Age : 88
Date d'inscription : 27/01/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: CAP 22 et l'avenir du Service Public * Licenciement à PE (sujets fusionnés)

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum