Concours ANPE 2005 - 2006... et après ?
Bonjour et Bienvenue !

La lecture d'un forum ne nécessitant pas de s'inscrire, nous demandons à chaque nouvel inscrit de participer : le partage est important et plus encore dans le métier que nous faisons.

Nous comptons sur votre participation active, faute de quoi nous supprimerions votre compte.

Bonne navigation dans nos colonnes !

efe
Derniers sujets
Qui est en ligne ?
Il y a en tout 5 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 5 Invités :: 2 Moteurs de recherche

Aucun

[ Voir toute la liste ]


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 55 le 12/6/2017, 19:06

Rapport de la cour des comptes et l'évaluation des agents (blog d'Abhervé)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Rapport de la cour des comptes et l'évaluation des agents (blog d'Abhervé)

Message  manu le 11/2/2017, 18:25

Dans son rapport publié en juillet 2015 Pôle emploi à l’épreuve du chômage de masse, la Cour formulait de nombreuses recommandations qui sont encore inégalement mises en œuvre. Le directeur général de Pôle emploi exprime plusieurs désaccords avec la Cour.

C’est par exemple le cas de la recommandation visant à fixer aux conseillers ou aux équipes de conseillers des objectifs individualisés qualitatifs mais aussi quantitatifs, le cas échéant en renégociant un accord collectif de 2004 relatif au suivi de l’activité, comme la convention collective prévoyait de le faire en 2010.

Le directeur général de Pôle emploi considère que les objectifs sont à fixer au niveau de l’agence, dans une démarche de performances comparées. Les indicateurs de comparaison figurant dans le tableau de bord des résultats portent notamment sur le nombre de retours à l’emploi, le taux d’indemnisation dans les délais, le taux de satisfaction des demandeurs d’emploi et le taux de satisfaction des entreprises. La réponse du directeur n’indique pas si des conséquences sont tirées de performances significativement éloignées de la moyenne des agences comparables.

Enfin, le directeur général rappelle les stipulations figurant dans la convention collective et l’accord Unédic de 2004, ce dernier prévoyant notamment qu’il n’est pas possible d’utiliser des données issues des outils informatiques à des fins d’évaluation quantitatives ou qualitatives des agents. En 2011, un projet d’accord relatif à la mise en place de compléments variables de rémunération pour les agents de droit privé, reposant sur la performance individuelle et collective, avait été porté par la direction, mais n’avait pu aboutir. Le directeur général indique qu’il n’est ni réaliste ni souhaitable de dénoncer la convention collective nationale et l’accord collectif de 2004, ce qui rend selon lui impossible l’évolution à brève échéance des modalités d’évaluation des agents non-cadres “
avatar
manu
les actifs

Nombre de messages : 374
Date d'inscription : 13/11/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum