Concours ANPE 2005 - 2006... et après ?
Bonjour et Bienvenue !

La lecture d'un forum ne nécessitant pas de s'inscrire, nous demandons à chaque nouvel inscrit de participer : le partage est important et plus encore dans le métier que nous faisons.

Nous comptons sur votre participation active, faute de quoi nous supprimerions votre compte.

Bonne navigation dans nos colonnes !

efe
Derniers sujets
Qui est en ligne ?
Il y a en tout 1 utilisateur en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 1 Invité :: 1 Moteur de recherche

Aucun

[ Voir toute la liste ]


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 55 le 12/6/2017, 19:06

Pôle Emploi a du mal à récupérer les allocations versées à tort

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Pôle Emploi a du mal à récupérer les allocations versées à tort

Message  efe le 11/11/2016, 12:28


http://media-pole.com/index.php/actualites/1874-pole-emploi-a-du-mal-a-recuperer-les-allocations-versees-a-tort

Une note de l'Unédic, publiée ce mardi 8 novembre, souligne les difficultés de recouvrement éprouvées par l'agence sur les indus hors fraudes.

Pôle emploi récupère de plus en plus difficilement les allocations chômage versées à tort. C'est ce que montre une note de l'Unédic publiée mardi, qui observe une chute du taux de recouvrement depuis deux ans.

En juin dernier, l'opérateur public a recouvré 60,4% des indus "hors fraude", contre 66,4% en juin 2014, selon les données mises en ligne par le gestionnaire de l'assurance chômage. La cible est fixée à 66%.

"Il est à noter que l'atteinte de la cible permettrait le gain de 49 millions d'euros par an", souligne l'Unédic, qui a "demandé à Pôle emploi l'installation d'un groupe de travail" pour "identifier les causes de la dégradation continue du recouvrement des indus, ainsi que des pistes d'amélioration".

Une hausse des indus

Cette détérioration s'inscrit dans un "contexte d'augmentation des indus constatés", notamment du fait de la dématérialisation des "attestations employeurs" qui a permis "une meilleure détection".

Au 1er semestre 2016, 1,05 million d'indus ont été notifiés, contre 898.000 sur la même période en 2015, soit une hausse de 16,5%. Cela a représenté 457,54 millions d'euros, un montant en hausse de 13,6%.

Les indus représentaient, entre janvier et juin, 2,86% des quelque 16 milliards d'euros de dépenses d'indemnisation.

Par ailleurs, selon l'Unédic, la dégradation du taux de recouvrement aurait été "amplifiée" par la censure en octobre 2015 d'une mesure de la convention d'assurance chômage qui fixait les modalités de récupération des sommes versées par erreur aux allocataires. Le Conseil d'État avait estimé que ces règles ne devaient pas être décidée par les partenaires sociaux, mais par la loi.

La loi travail a, depuis, "sécurisé" la procédure, mais a "allongé significativement le délai de recouvrement", selon l'Unédic.

_________________
Il n'y a pas de problème il n'y a que des solutions
avatar
efe
Admin., Gardienne du Temple

Nombre de messages : 10219
Age : 87
Date d'inscription : 27/01/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum