Concours ANPE 2005 - 2006... et après ?
Bonjour et Bienvenue !

La lecture d'un forum ne nécessitant pas de s'inscrire, nous demandons à chaque nouvel inscrit de participer : le partage est important et plus encore dans le métier que nous faisons.

Nous comptons sur votre participation active, faute de quoi nous supprimerions votre compte.

Bonne navigation dans nos colonnes !

efe
Derniers sujets
Qui est en ligne ?
Il y a en tout 6 utilisateurs en ligne :: 1 Enregistré, 0 Invisible et 5 Invités

efe

[ Voir toute la liste ]


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 55 le 12/6/2017, 19:06

Nos métiers horizon 2017-2018 - Pôle Emploi 2020

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Nos métiers horizon 2017-2018 - Pôle Emploi 2020

Message  manu le 15/6/2016, 18:55

Pôle emploi va mener d’ici à fin 2017 une série d’expérimentations pour poursuivre la spécialisation de ses conseillers chargé de l’indemnisation et de l’accompagnement des demandeurs d’emploi et des entreprises

La fusion entre l’ANPE et les ASSEDIC était fondée sur une idée simple, unifier pour le demandeur d’emploi la relation avec les institutions  en charge de son indemnisation et de son accompagnement pour un retour à l’emploi, à travers un conseiller unique

Nicolas Sarkozy avait inscrit cette réforme  dans son programme présidentiel de 2007 et a, après son élection en 2007, avec détermination, imposé cette fusion et a pu déclarer sans coup férir que chaque demandeur d’emploi avait un conseiller unique qui l’accueille, l’accompagne et l’indemnise.

Sept ans après la fusion, comment ne pas constater que non seulement ce conseiller unique n’existe pas et que c’est une erreur de conception qui fondait ce concept. Nous mentionnons dans l’intervention devant la commission d’enquête parlementaire en février 2013 (voir Intervention devant la commission parlementaire sur Pôle emploi et le Service Public de l’Emploi)

” une erreur profonde de conception, le conseiller unique qui accueille, accompagne, indemnise, selon l’expression du président de la République de l’époque. Pour éviter cela on aurait pu solliciter des universitaires, spécialistes des métiers, qui savent que la façon dont une personne choisit de travailler dans l’indemnisation ou dans l’accompagnement traduit des conceptions différentes de la vie professionnelle, et peut-être de la vie tout court. Mais on a préféré financer des consultants porteurs d’idées réductrices de rationalisation, dont le coût a pesé lourdement sur les comptes de la nouvelle institution. Et le résultat de cette conception qui a profondément déstructuré le fonctionnement de la nouvelle institution est bien modeste “

Depuis, alors que chacun sait que cette conception fondatrice était fausse, Pôle emploi s’emploie à la gommer, en le disant le moins possible alors que pourtant toute la logique de fonctionnement de Pôle emploi tend à s’éloigner de cette conception du conseiller unique

Le plus étonnant est l’annonce très récente que “Pôle emploi va mener d’ici à fin 2017 une série d’expérimentations pour poursuivre la spécialisation de ses conseillers chargé de l’indemnisation et de l’accompagnement des demandeurs d’emploi et des entreprises“,  selon une note transmise aux représentants syndicaux du comité central d’entreprise et consultée  par l’AFP

Pôle emploi devrait tester, dès cette année, la mise en place de “conseillers indemnisation dédiés” interlocuteur disponible par mail i“pour toute question sur ses allocations“, ce qui revient au fond à recréer la fonction que gérait avant la fusion les ASSEDIC

Si on ajouté qu’une autre expérimentation devrait permettre aux demandeurs d’emploi de prendre rendez-vous avec leur conseiller, “de leur propre initiative“, “sur pole-emploi.fr, au téléphone et à l’accueil” de leur agence, comment ne pas analyser cela comme une façon de revenir sur la pseudo-rationalisation, conseillée par des experts en rationalisation qui obligeait un demandeur d’emploi présent dans son agence Pôle emploi en étant présent dans les locaux, à téléphoner à une lointaine plate forme pour avoir un contact avec son conseiller installé à quelques mètres de lui.

Est-ce bien rationnel que de prétendre réorganiser une institution aussi rigide à travers des expérimentations, sans jamais assumer l’erreur de conception fondatrice.
avatar
manu
les actifs

Nombre de messages : 368
Date d'inscription : 13/11/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nos métiers horizon 2017-2018 - Pôle Emploi 2020

Message  efe le 15/6/2016, 21:41

Je m'inquiète pour ma santé mentale car je suis sure d'avoir déjà évoqué ces sujets ici mais je ne retrouve rien

PE est un laboratoire et nous autres conseillers les rats Twisted Evil Twisted Evil 
ce n'est même plus une image, c'est ce que je ressens dans la vraie vie quand je vais bosser Crying or Very sad


Dernière édition par efe le 18/6/2016, 07:10, édité 1 fois (Raison : Sujet de Manu fusionné avec celui d'Oncle Pôle)

_________________
Il n'y a pas de problème il n'y a que des solutions
avatar
efe
Admin., Gardienne du Temple

Nombre de messages : 10219
Age : 87
Date d'inscription : 27/01/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Nos métiers !! horizon 2017-2018

Message  efe le 17/6/2016, 19:46

************************
"POLE EMPLOI était un Laboratoire et nous autres Conseillers, les rats".....  ce qui suit me donne malheureusement raison Crying or Very sad 




Mis en ligne sur le blog LES BELLES HISTOIRES DE L'ONCLE POLE ce 17 juin  Changements, "expérimentations" et "études" à tout-va chez Pôle Emploi : aujourd'hui plus qu'hier, et bien moins que demain ?

http://onclepole.over-blog.com/2016/06/experimentations-et-etudes-a-tout-va-chez-pole-emploi-encore.html





Sous-titre, façon aphorisme: "le problème, avec une Organisation qui se cherche à longueur de temps, c'est juste de savoir si elle se trouvera un jour..." (et c'est épuisant, à force, non?) - Le texte ci-dessous est publié en ligne sur la page "compte-rendus CCE" de la CFDT Emploi (ici, on prend l'info là où on la trouve et on copie-colle, c'est tout) et c'est le Compte-rendu du CCE Pole Emploi du 01 juin 2016, intitulé: Information en vue d'une consultation sur les principes directeurs portés par la note "une organisation simplifiée pour un service personnalisé de proximité"... Demandez le programme!
-------------------------------------


Ce CCE avait pour seul thème l’ouverture du processus d’information/consultation sur l’Organisation Simplifiée pour un Service Personnalisé de Proximité (OSSPP), le nouveau Schéma Cible Pole Emploi 2020, et ce en présence du Directeur Général, Jean Bassères.

Le DG précise qu’il s’agit, à ce stade, uniquement des principes directeurs nationaux de ce qui remplace en fait REPERE, sans conséquences immédiates : la direction reviendra dans un 2è temps consulter les CE et CHSCT pour débattre des impacts des projets concernés dans une mise en oeuvre progressive qui s’étalera entre 2017 et 2018. La consultation du CCE devrait intervenir les 28 ou 29 juin ; le Conseil d’Administration sera ensuite consulté le 20 juillet.

Ce nouveau schéma cible porte en fait sur l’organisation des différentes structures Pole Emploi (agences, plateformes, A2s, DT, DR) qui devront être respectés par les DR, en lien direct avec l’évolution des métiers et le développement de la personnalisation des services. Il va donc s’accompagner aussi d’une adaptation du référentiel des métiers (via l’ONM) et d’une démarche GPEC qui va commencer en parallèle.

Il se caractérise dans son contenu également par la mise en place de 5 études et 5 expérimentations qui vont servir à préparer la prochaine Convention Tripartite.


- Il s’appuie sur 4 principes centraux -
-------------------------------------------------


- La personnalisation des services


La personnalisation lancée par la constitution des équipes entreprise en agence, les équipes de contrôle de recherche d’emploi et la nouvelle offre de service international va s’accentuer sur l’aspect indemnisation avec le traitement « de bout en bout » des demandes d’allocation, en agence, par un même conseiller en charge de l’indemnisation et le développement d’une « démarche proactive » du conseiller vis-à-vis des demandeurs d’emploi pour traiter leur demande d’indemnisation dans les meilleurs délais et anticiper toutes démarches éventuelles du demandeur d’emploi sur les questions relatives à l’indemnisation.

En 2016, lancement d’une expérimentation d’un « conseiller indemnisation dédié » en plus du conseiller référent. Voir également la pertinence d’aller jusqu’à l’évaluation de la mise en place de conseillers référents uniquement GDD sur certaines catégories de demandeurs d’emploi (ex : assistantes maternelles). Pour le DG il ne s’agit pas de remettre en cause le travail fait depuis la fusion puisque le réseau Pôle Emploi reste inchangé dans la maille de ses agences et dans l’acquisition et le développement d’un socle commun de compétences pour permettre une meilleure intégration des règles de l’indemnisation dans l’accompagnement des DE.

L’organisation et le contenu de l’accompagnement vont aussi faire l’objet d’une étude et d’une expérimentation spécifique à partir de 2017 pour permettre aux conseillers en charge de l’accompagnement de gérer des portefeuilles incluant à la fois des demandeurs d’emploi qui relevaient jusqu’alors des modalités « guidé » et « renforcé ».


« L’autonomie digitale » des DE en Suivi devra être vérifiée lors de l’entretien de situation pour pouvoir être en capacité de communiquer prioritairement de manière dématérialisée avec leur conseiller. Cette évolution impliquera que l’activité du conseiller en charge du suivi intégrera à l’avenir une forte dimension d’animation collective physique et en ligne.

En 2017, une expérimentation sera conduite pour savoir s’il est souhaitable de faire, de l’animation collective, le coeur de l’activité du conseiller en charge du suivi et s’il est pertinent et possible de réserver tous les entretiens de situation et les entretiens entre le 6ème et le 9ème mois aux seuls conseillers en charge de l’accompagnement.

Rendez vous avec le conseiller référent : une expérimentation sera menée en 2016 pour ouvrir la possibilité d’une réservation directe par les demandeurs d’emploi, sur pole-emploi.fr, au téléphone et à l’accueil, d’une plage de rendez-vous avec leur conseiller.
----------------------------------------------


- Le rôle des agences de proximité


Jusqu’à présent, les services personnalisés étaient délivrés par trois types de structures : les agences de proximité, les agences spécialisées (A2S), les plateformes de production. Cette répartition évolue plus particulièrement au profit des agences de proximité délivrant des activités socles et, le cas échéant, certaines activités spécifiques.

Les activités socles des agences de proximité seront les suivantes :

* les services personnalisés pour le retour à l’emploi et le recrutement (l’accueil physique et téléphonique, la gestion des droits, le suivi, l’accompagnement et la relation entreprise ;
* l’assistance à l’utilisation des services, notamment digitaux ;
* l’animation collective (ateliers collectifs, espace de services événementiels autour de l’emploi).

A ces activités se rajoute l’orientation spécialisée qui sera délivrée par les psychologues en agence de proximité. Pour cela, le nombre de psychologues augmentera dès 2016.

Certaines agences de proximité, en plus de ces activités socles, proposeront des activités spécifiques pour elles-mêmes et pour le compte d’autres agences d’un territoire, par un repositionnement progressif des activités exercées par les A2S, en agence: contrats de sécurisation professionnelle (CSP), recrutement par simulation (MRS).

Le suivi ou l’accompagnement des cadres est une activité socle qui peut être prise en charge en agence. Une étude spécifique sera réalisée en 2016 pour déterminer le maintien ou non des organisations, en équipes ou agences cadres existantes, dans certains établissements.

Pôles Appui et Plateformes : une étude portant sur les activités des plateformes et des pôles d’appui sera menée en 2016 pour évaluer l’hypothèse d’organisation suivante :

* les plateformes auraient vocation à prendre en charge, pour toutes les agences qu’elles servent, les activités qui ne concourent pas directement aux services personnalisés et qui peuvent être mutualisées ;
* les pôles d’appui existant auraient, quant à eux, vocation à se centrer sur les activités qui seront identifiées comme nécessaires à la bonne gestion de l’agence et devant être effectuées sur place et non à distance.
Cette étude sera complétée par une étude sur l’accueil téléphonique qui examinera les niveaux de réponse entre plateformes et agences, ainsi que les modalités de débordement des appels.

L’appui et le rôle des DT seront aussi renforcés : l’appui au management des projets, des partenariats, la gestion et pilotage RH. La manière dont le renforcement de ces missions sera conduit dépendra des situations existantes dans les régions. Des regroupements de DT pourront être effectués.
------------------------------------------


- La transformation digitale et numérique


Le Dg considère la poursuite de la transformation numérique comme un enjeu majeur de l’évolution de Pôle Emploi. D’une part car c’est ce qui va permettre de dégager plus de temps pour d’autres activités, notamment l’accompagnement des DE ; cela va permettre la mise en place de nouveaux services pour les conseillers en partant du principe qu’il ne s’agit pas d’opposer le conseiller et le numérique, les algorithmes sont un outil pour le conseiller mais ne pourront pas le remplacer (le développement du réseau interne Pôle fait partie de ces nouveaux services).

Le développement du 100% web fera partie de cette transformation numérique : il sera étendu à partir de 2017 en agence par des conseillers volontaires, quelle que soit la modalité de suivi ou d’accompagnement. C’est l’Entretien de Situation qui devra permettre de déterminer :

* si les demandeurs d’emploi relèvent du suivi ou de l’accompagnement ;
* les actions nécessaires pour renforcer le cas échéant l’autonomie numérique des demandeurs d’emploi ;
* les types de services proposés - physiques et/ou numériques ;
* les canaux les plus pertinents pour délivrer les services personnalisés.

Au sein de ce qui pourrait être une « agence du futur », seront également testés de nouveaux aménagements des espaces, en particulier pour l’animation des services digitaux, avec la possibilité de spécialiser d’autres espaces de travail.


----------------------------------------------
- La spécialisation des équipes


La DG ne parle plus de double-compétents et fait en cela aussi référence aux conséquences liées à l’opposition sur l’accord classification. Les conseillers bi-compétents ont ainsi maintenant vocation à se recentrer sur une activité principale, en priorité l’activité d’accompagnement des demandeurs d’emploi.

La Direction considère que les gains opérationnels qui seront gagnés avec NPDE permettront aux conseillers GDD d’assurer aussi l’activité indemnisation effectuée par les double-compétents. La DG précise toutefois que « par exception », la bi-compétence pourra être maintenue dans les agences où elle est strictement nécessaire pour assurer l’activité d’indemnisation tout au long de l’année.

Renforcement du travail des conseillers dédiés entreprise : si la diminution des flux en accueil le permet, les conseillers dédiés à la relation avec les entreprises ne participeront plus à l’accueil physique.

Une expérimentation sera également menée en 2016 pour évaluer la plus-value d’une gestion de portefeuilles d’entreprises par les conseillers dédiés.

Seul l’accueil reste une activité de type transversal. Les cinq autres domaines d’activité (indemnisation, suivi des demandeurs d’emploi, accompagnement des demandeurs d’emploi, relation entreprise et contrôle de la recherche d’emploi) sont quant à eux pris en charge par des agents dont c’est la dominante.

Les conseillers à l’emploi en charge du suivi et de l’accompagnement, ainsi que les conseillers chargés du contrôle de la recherche d’emploi devront toutefois maîtriser les fondamentaux de l’indemnisation et une nouvelle formation va être construite dans ce sens.

Les conseillers qui ont la même activité appartiendront à une même équipe. Autrement dit, plutôt que d’être répartis au sein de plusieurs équipes, les conseillers en charge de l’indemnisation ou les conseillers « entreprises », par exemple, devront bénéficier d’un management commun qui dans certains cas, pourra être mono-activité.

La coordination des activités par les managers devra être renforcée, notamment par la planification de temps de travail collectifs dans les agences entre :


* conseillers accompagnement et psychologues du travail, pour aider les conseillers dans la construction d’un projet professionnel complexe ou, à toute étape du conseil en évolution professionnelle, pour lever un blocage dans l’accompagnement ;
* psychologues du travail et conseillers entreprises, par exemple pour animer conjointement un atelier visant à outiller les demandeurs d’emploi au regard des attentes des entreprises ;
* conseillers accompagnement, psychologues du travail et conseillers entreprises, par exemple pour favoriser la promotion de profils auprès des employeurs et aider ces derniers à recruter ;
* conseillers en gestion des droits et conseillers emploi, pour répondre aux sollicitations des demandeurs d’emploi relatives à l’indemnisation.


Dernière édition par efe le 18/6/2016, 07:11, édité 4 fois

_________________
Il n'y a pas de problème il n'y a que des solutions
avatar
efe
Admin., Gardienne du Temple

Nombre de messages : 10219
Age : 87
Date d'inscription : 27/01/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nos métiers horizon 2017-2018 - Pôle Emploi 2020

Message  cheese cake le 17/6/2016, 20:04

retour vers le futur ! on va en baver encore et encore ...
avatar
cheese cake
les supra-méga actifs

Nombre de messages : 3184
Date d'inscription : 21/03/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nos métiers horizon 2017-2018 - Pôle Emploi 2020

Message  soleane le 17/6/2016, 20:25

Les gdd qui suivent de bout en bout les demandes d'alloc suite à l'inscription existent chez moi, mais on ne nous a pas dit que c'était une expérimentation !?!

A quand une stabilité de nos activités ? C'est épuisant ses changements incessants...

Il y a aussi le test d'une permanence téléphonique des psycho pour aider les placements dans la mise en oeuvre du cep, ce serait une commande DG.
avatar
soleane
les superactifs

Nombre de messages : 886
Age : 39
Date d'inscription : 08/07/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nos métiers horizon 2017-2018 - Pôle Emploi 2020

Message  efe le 17/6/2016, 22:04

Si vous le voulez, ce qui serait bien c'est que chacun(e) ici prenne le temps de donner son avis sur l'ensemble des points de la note. Bref lire, assimiler les "idées sorties des crânes fumants de la haut", mesurer les changements et conséquences sur notre boulot (et notre santé peut être) les digérer, les analyser et venir nous en parler


J'y relève aussi une énooooooooooome contradiction  Shocked Shocked

(j'ai même rajouté de la couleur après coup pour faciliter la lecture)

Le Rat de laboratoire vous quitte pour ce soir, je ne m'en remets pas Twisted Evil

_________________
Il n'y a pas de problème il n'y a que des solutions
avatar
efe
Admin., Gardienne du Temple

Nombre de messages : 10219
Age : 87
Date d'inscription : 27/01/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nos métiers horizon 2017-2018 - Pôle Emploi 2020

Message  manu le 18/6/2016, 15:17

A quand le retour du sectoriel j'ai des DE et des entreprises du même secteur et je fais de l'intermédiation pertinente. Chez nous on regrette tous cette période où on avait une vrai valeur ajoutée.

Pour le reste...il y a des élections en 2017. Cela n'a échappé à personne. Alors ce que l'on deviendra au milieu des toutes ces expérimentations plus fumeuses les unes que les autres.... Embarassed Embarassed Embarassed
avatar
manu
les actifs

Nombre de messages : 368
Date d'inscription : 13/11/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nos métiers horizon 2017-2018 - Pôle Emploi 2020

Message  IDEFIX le 19/6/2016, 08:46

Nous avons régulièrement des mouvements de balancier dans l'établissement, m'a dit il y a un an une REP depuis partie en retraite.

Perso, mon CICA d'expertise sectorielle (2009) a sombré corps et bien avec la fin de l'expertise en 2012.

Aujourd'hui, on redéterre cette expertise, il est question d'ateliers animés par les conseillers entreprise (bah oui, ils sont les seuls à connaitre les employeurs), et quand je dis que ça m'intéresserait, réponse : mais tu as fait de l'accompagnement pas de la RE (exact, mais depuis 4 ans j'appuie des candidatures et accompagne des projets). Rolling Eyes

Avec les effets balanciers, ça changera en 2018 au + tard.
avatar
IDEFIX
les superactifs

Nombre de messages : 903
Date d'inscription : 26/02/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nos métiers horizon 2017-2018 - Pôle Emploi 2020

Message  bourriquette le 19/6/2016, 16:51

Dans l'orientation, deux agents par agence animeront des kits sectoriels: ateliers sur des métiers porteurs...
avatar
bourriquette
les superactifs

Nombre de messages : 1309
Date d'inscription : 21/03/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nos métiers horizon 2017-2018 - Pôle Emploi 2020

Message  efe le 6/7/2016, 01:24

Oncle Paul : Que veut dire le message codé suivant? "Pour:0 / Abstentions :2(CGC) + 1(CFTC) / Contre: 3(SNU) + 1(CGT) + 2(FO) / NPPV: 5(CFDT)"
Réponse: c'est le résultat du vote en CCE du 1er juin lors de la présentation par la DG du projet Pôle emploi 2020, intitulé "Une organisation simplifiée pour un service personnalisé de proximité"




A lire absolument (pas mon habitude de citer une OS, mais bon)

http://www.snutefifsu.fr/pole-emploi/wp-content/uploads/sites/4/2016/06/DECLARATION_SNU_CCE29062016-1.pdf


Dernière édition par efe le 6/7/2016, 16:59, édité 2 fois

_________________
Il n'y a pas de problème il n'y a que des solutions
avatar
efe
Admin., Gardienne du Temple

Nombre de messages : 10219
Age : 87
Date d'inscription : 27/01/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nos métiers horizon 2017-2018 - Pôle Emploi 2020

Message  IDEFIX le 6/7/2016, 06:00

Un jour nous en arriverons à fonctionner comme une banque, avec une carte magnétique pour pouvoir entrer- le chemin est de plus en plus pris, dématérialisation des échanges, prise de rendez-vous en ligne...

Le projet n'a pas du passer, personne n'a voté pour. NPPV, ce n'est pas voter pour, n'est-ce pas ?
avatar
IDEFIX
les superactifs

Nombre de messages : 903
Date d'inscription : 26/02/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nos métiers horizon 2017-2018 - Pôle Emploi 2020

Message  efe le 6/7/2016, 12:24

Aucune OS n'a voté POUR

_________________
Il n'y a pas de problème il n'y a que des solutions
avatar
efe
Admin., Gardienne du Temple

Nombre de messages : 10219
Age : 87
Date d'inscription : 27/01/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nos métiers horizon 2017-2018 - Pôle Emploi 2020

Message  Saturnin le 15/2/2017, 12:25

IDEFIX a écrit:Un jour nous en arriverons à fonctionner comme une banque, avec une carte magnétique pour pouvoir entrer- le chemin est de plus en plus pris, dématérialisation des échanges, prise de rendez-vous en ligne...

Le projet n'a pas du passer, personne n'a voté pour. NPPV, ce n'est pas voter pour, n'est-ce pas ?

ola coin coin cé Saturnin !!!! pourkoi dans cette note, on ne parle pas, sauf erreur de ma part, des OPP et de leurs salariés précaires, doublement esclave à l'égard de leur employeur et de pôle emploi ??? pt......on contribue comme vous, au SP de l'emploi !!!!! Evil or Very Mad
avatar
Saturnin

Nombre de messages : 35
Date d'inscription : 08/02/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nos métiers horizon 2017-2018 - Pôle Emploi 2020

Message  IDEFIX le 15/2/2017, 13:44

Oui, mais le CCE touche l'entreprise, pas les "prestataires" (sous-traitants).

ça doit être fait dans cet esprit...
avatar
IDEFIX
les superactifs

Nombre de messages : 903
Date d'inscription : 26/02/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nos métiers horizon 2017-2018 - Pôle Emploi 2020

Message  Saturnin le 15/2/2017, 13:56

IDEFIX a écrit:Oui, mais le CCE touche l'entreprise, pas les "prestataires" (sous-traitants).

ça doit être fait dans cet esprit...

sauf que pour les salariés des prestas intervenants directement des les ALE, ils sont sous la responsabilité du DAL donc de Pôle Emploi pendant le temps de la prestation;

pour les prestations dans les locaux des OPP, nous sommes sous la responsabilité de nos employeurs;

ça c'est pour le droit; mais pour notre rôle, nous participons au service public de l'emploi aux côtés et sous le contrôle de PE et donc à mon sens, nous devrions être pris en considération par la DG et même y être représentés comme d'ailleurs les chômeurs; c'est ce qu'avait proposé, à raison , A Montebourg;
avatar
Saturnin

Nombre de messages : 35
Date d'inscription : 08/02/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nos métiers horizon 2017-2018 - Pôle Emploi 2020

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum