Concours ANPE 2005 - 2006... et après ?
Bonjour et Bienvenue !

La lecture d'un forum ne nécessitant pas de s'inscrire, nous demandons à chaque nouvel inscrit de participer : le partage est important et plus encore dans le métier que nous faisons.

Nous comptons sur votre participation active, faute de quoi nous supprimerions votre compte.

Bonne navigation dans nos colonnes !

efe
Derniers sujets
Qui est en ligne ?
Il y a en tout 11 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 11 Invités :: 1 Moteur de recherche

Aucun

[ Voir toute la liste ]


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 55 le 12/6/2017, 19:06

quand pole emploi s'exporte !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

quand pole emploi s'exporte !

Message  cheese cake le 12/8/2013, 19:41

Je vous jure, ce n'est pas une blague ...

http://www.directgestion.com/sinformer/filactu/24986-pole-emploi-effectue-des-missions-ponctuelles-avec-la-tunisie

PÔLE EMPLOI EFFECTUE DES MISSIONS PONCTUELLES AVEC LA TUNISIE

12/08/2013

Pôle emploi développe activement ses missions de coopération internationale. Signé pour 30 mois depuis juin 2012, avec le service public d’emploi tunisien, L’ANETI (Agence nationale pour l’emploi et le travail indépendant), le programme de jumelage institutionnel en est un parfait exemple.

Le cadre et les objectifs du programme avec la Tunisie
Pôle emploi effectue des missions ponctuelles avec la Tunisie depuis une dizaine d’années. Ce programme de jumelage institutionnel (683 jours d’expertise de Pôle emploi) s’inscrit dans un partenariat entre les états membres de l’Union européenne et des pays bénéficiaires. Dans le cadre de ce projet géré par le GIP International, Pôle emploi s’est associé avec le SPE suédois dans le but d’aider à moderniser les services tunisiens et à combattre un taux de chômage qui atteint 18 % et touche fortement les jeunes diplômés (30 %).

Les actions mises en œuvre
-Développer les compétences des directeurs d’agence et des conseillers tunisiens
-Renforcer les partenariats locaux
-Réfléchir à une offre de services multicanal et élargir les services à distance
-Accompagner la communication interne et externe, la promotion de la micro-entreprise
-Réaliser des visites d’études en France

Les premiers résultats
« Nous avons coproduit des kits concrets exploitables sur le terrain, formés des conseillers et la mise en place de nouveaux partenariats locaux. Nos premières actions réalisées ont été évaluées très favorablement par un expert de l’Union européenne. Malgré les changements de la société tunisienne, des contextes différents, les préoccupations restent souvent les mêmes », explique Anne-Catherine Bélier, conseillère résidente jumelage (CRJ) Pôle emploi. Elle a participé à la réponse d’offres pour ce jumelage et a collaboré avec l’ANETI pour élaborer le programme du projet. Elle est en mission depuis septembre 2011 jusqu’en mars 2014.

« Le savoir-faire et la qualité d’expertise de Pôle emploi bénéficient d’une excellente réputation. Ses actions à l’étranger sont légitimées par les résultats obtenus. Nous sommes d’ailleurs de plus en plus sollicités pour participer à des projets internationaux » précise Jean-Pierre Callais – Chef du département Coopération internationale.

Les sources de financement
Pour dispenser son expertise technique, Pôle emploi entretient des échanges bilatéraux ou multilatéraux auprès de plus d’une vingtaine de pays bénéficiaires dans le monde. Ces programmes sont financés par le GIP International, par les ambassades des pays aidés, par le Bureau international du travail (BIT), ou par des fonds européens. Le principe ? Les organismes agréés des pays membres de l’UE soutiennent et accompagnent des «voisinages».
Alors que les jumelages sont réservés à des institutions publiques ou à des SPE, les appels d’offres européens sont ouverts aux cabinets privés. Actuellement, cinq experts de Pôle emploi sont en mission de longue durée à l’étranger (Tunisie, Maroc, Serbie et Algérie), sur des projets et financements européens conduisant des actions d’assistance technique.
avatar
cheese cake
les supra-méga actifs

Nombre de messages : 3186
Date d'inscription : 21/03/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: quand pole emploi s'exporte !

Message  efe le 12/8/2013, 20:30

Et plus loin encore

CHER > BOISCHAUT > SAINT-AMAND-MONTROND 10/06/13
Pôle emploi reconnu à l'international

Jean-Claude Boury s’est rendu au Tchad en tant qu’expert. - Pierre Hebrard

Le directeur de l’agence saint-amandoise de Pôle emploi, Jean-Claude Boury, est également expert à l’international pour la structure. Il s’est récemment rendu au Tchad pour une mission du Bureau international du travail.
Le savoir-faire saint-amandois ne s'exporte pas que pour l'or. Le directeur de l'agence locale de Pôle emploi s'est en effet rendu au Tchad en tant qu'expert, dans le cadre des accords liant la structure française au Bureau international du travail (BIT) de Genève (Suisse).

Quel était l'objet de ce voyage ?
C'était une mission du BIT dans le cadre du programme d'appui à la promotion de l'emploi et à la réduction de la pauvreté. Il vise la réduction de la pauvreté dans toute l'Afrique subsaharienne par le développement de l'emploi. Il y a des accords entre la France et le BIT, dont celui de fournir des experts de Pole emploi. Car on ne le sait pas forcément, mais Pôle emploi est une structure reconnue à l'international. Nous sommes souvent sollicités dans le cadre de missions de conseil.
C'est valorisant de savoir que l'on est reconnu.
Au Tchad, il s'agissait de répondre à une demande de l'Office national de la promotion de l'emploi (Onape), équivalent tchadien de Pôle emploi, visant à améliorer la professionnalisation des conseillers à l'emploi. Notamment sur les champs des diagnostics et de l'accompagnement des demandeurs. Ça, c'est la mission. Après, il y a la réalité…

Comment se déroule ce genre de missions ?
Il faut bien assimiler que nous ne sommes pas là pour amener nos méthodes. D'abord, il y a l'observation : Qu'est-ce qui se passe ? Comment est organisée la recherche d'emploi ? Comment vivent les gens ?

Quel est donc le contexte ?
Le Tchad sort de trente-huit ans de guerre. C'est un pays d'1.250.000 mètres carrés pour 12 millions d'habitants et dont 80 % de l'activité économique n'est pas déclarée.
C'est un pays classé avant dernier pour l'installation des affaires.
Et le Tchad connaît un taux de fécondité se situant dans les plus élevés d'Afrique. On pense à 40 millions d'habitants à l'horizon 2020.
Dans un tel pays, le gros défi, c'est l'emploi, et plus particulièrement l'emploi des jeunes. Dans le cadre de la mission, le premier constat, c'était qu'il n'y a pas de moyens. Mais on trouve chez les conseillers un trait commun : l'envie d'être utile. Et ils ont quand même deux programmes qui fonctionnent bien.

En quoi consistent-ils ?
Le premier est un appui aux diplômés sans expérience. Il s'agit de fournir un stage de pré-emploi allant entre trois à six mois dans une entreprise.
Cela permet d'être dans un milieu professionnel et d'acquérir une expérience. Mais ce n'est pas payé.
Le deuxième est une aide à l'autoemploi par microcrédits, avec un maximum de 1.500 euros. Le but est de permettre à des gens de financer une activité capable de générer du cash rapidement, comme monter un restaurant de rue ou se lancer dans le maraîchage, la culture de coton… C'est un système très bien géré.
Et quand un projet est financé, il permet de créer deux à trois emplois.

Quelles sont les lacunes de l'Onape ?
L'agence pour l'emploi n'est pas fréquentée. Il n'y a pas de système d'allocation comme en France et les demandeurs ne sont pas tenus de s'inscrire.
L'inscription est très administrative, sans réel diagnostic. Et en plus, il n'y a pas d'offres identifiées.
Par exemple, dans un bureau, j'ai demandé à voir les offres, il n'y en avait qu'une, d'une entreprise étrangère, qui la fournissait parce qu'elle était obligée et qui allait finalement engager un étranger…

Et après l'observation, quel était votre rôle ?
Nous avons rencontré le ministre du travail, le responsable Onap et des gens de terrain, le patron des patrons… Cette observation nous permet d'identifier des actions réalisables et de construire un projet en fonction de ce que l'on connaît, nous, et qui puisse être réalisable là-bas.
Il va ainsi falloir les aider à réaliser des diagnostics plus poussés des qualifications des demandeurs.
Et il faut aussi que l'Onape devienne visible. Qu'ils soient présents et qu'ils aillent chercher les offres. Car il y en a.
Il va falloir ensuite que les conseillers deviennent de meilleurs intermédiaires entre offres et demandeurs. On a ainsi fait une évaluation de ce qu'il conviendrait de mettre en place, en conseillant au BIT de poursuivre cette action.

Est-ce-qu'il y aura une suite ?
Je pense, compte tenu des recommandations et des souhaits de l'Onape, qu'il y aura une continuation.
Le Tchad a des atouts : ils commencent à exploiter leur pétrole, et c'est le deuxième troupeau d'Afrique.

Pierre Hébrard
pierre.hebrard@centrefrance.com

_________________
Il n'y a pas de problème il n'y a que des solutions
avatar
efe
Admin., Gardienne du Temple

Nombre de messages : 10244
Age : 87
Date d'inscription : 27/01/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: quand pole emploi s'exporte !

Message  chris le 12/8/2013, 20:41

Avant de jouer les Cadors de la lutte contre le chomage et de donner des grandes leçons au niveau national voir interplanétaire (on va sans doute bientôt apprendre la visite de Jean Bassères sur Pluton pour leur transmettre GOA lol! ), nos dirigeants à Pôle emploi feraient mieux de se concentrer à moins desorganiser notre quotidien, à nous, agents de terrain, à cause de leurs incéssents changements d'organisations.

pig 
avatar
chris
les supra-méga actifs

Nombre de messages : 2667
Date d'inscription : 12/04/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: quand pole emploi s'exporte !

Message  Gw3n le 12/8/2013, 22:16

. . .
Sans voix
avatar
Gw3n
les présents

Nombre de messages : 90
Age : 27
Date d'inscription : 03/06/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: quand pole emploi s'exporte !

Message  AmAzOnE le 13/8/2013, 17:45

Boudiou !!!!affraid

Jamais vu ces postes sur la BDE !Wink 
Moi je veux bien aller dispenser la bonne parole, le Maroc ça m'irait......

_________________
« Il y a un seul plaisir, celui d'être vivant, tout le reste est misère. »  Cesare Pavese
avatar
AmAzOnE
les supra-méga actifs

Nombre de messages : 1576
Age : 44
Date d'inscription : 28/01/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: quand pole emploi s'exporte !

Message  chris le 13/8/2013, 22:10

Moi je me positionne pour un partenariat avec les USA.
Bonjour Los Angeles, même en ZUS !

pig 
avatar
chris
les supra-méga actifs

Nombre de messages : 2667
Date d'inscription : 12/04/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: quand pole emploi s'exporte !

Message  efe le 14/8/2013, 06:01


Je prendrai l'hémisphère sud pour 6 mois pour revenir dans le nord les 6 autres mois, et vice et versa Very Happy 

_________________
Il n'y a pas de problème il n'y a que des solutions
avatar
efe
Admin., Gardienne du Temple

Nombre de messages : 10244
Age : 87
Date d'inscription : 27/01/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: quand pole emploi s'exporte !

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum