Concours ANPE 2005 - 2006... et après ?
Bonjour et Bienvenue !

La lecture d'un forum ne nécessitant pas de s'inscrire, nous demandons à chaque nouvel inscrit de participer : le partage est important et plus encore dans le métier que nous faisons.

Nous comptons sur votre participation active, faute de quoi nous supprimerions votre compte.

Bonne navigation dans nos colonnes !

efe
Derniers sujets
Qui est en ligne ?
Il y a en tout 7 utilisateurs en ligne :: 1 Enregistré, 0 Invisible et 6 Invités :: 1 Moteur de recherche

efe

[ Voir toute la liste ]


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 55 le 12/6/2017, 19:06

Contre la loi Hartz IV, une salariée d'un Jobcenter perd... son job (allemagne)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Contre la loi Hartz IV, une salariée d'un Jobcenter perd... son job (allemagne)

Message  efe le 4/8/2013, 08:01


http://www.lesirritantsdepoleemploi.net/article-une-conseillere-allemande-licenciee-pour-avoir-refuse-de-sanctionner-des-chomeurs-de-longue-duree-119323344.html

Médiapart 30 juillet 2013 Par Bertille Perceneige
Contre la loi Hartz IV, une salariée d'un Jobcenter perd... son job


En Allemagne, une salariée d'un jobcenter a vu sa requête en référé rejeté par le tribunal du travail de Hambourg (Arbeitsgericht) qui a estimé qu'elle n'avait pas pu infirmer les infractions à la loi que lui reprochait son employeur dans le cadre de son travail (avoir refusé de suspendre les aides aux chômeurs de longue durée ainsi qu'aux jeunes).

Inge Hannemann, 45 ans, travaillait depuis 2005 au sein du Jobcenter (équivalent Pole Emploi) de Hambourg-Altona (un quartier de la ville hanséatique). Chargée de faire appliquer la loi Hartz-IV et ses sanctions toujours plus nombreuses, sous la pression des statistiques toujours plus forte, elle a commencé à dénoncer les injustices de la loi Hartz-IV par courrier dès 2006 auprès du Gouvernement fédéral, puis à partir de 2011, sur des blogs (ici ou là). Son employeur, après lui avoir demandé en vain de cesser ses écrits, l'a finalement dispensé de toute activité au mois d'avril dernier au motif que son attitude pertubait la paix de l'entreprise (der Betriebsfrieden) et surtout qu'elle n'avait pas dans le cadre de son travail respecté les dispositions légales en refusant d'appliquer des sanctions aux bénéficiaires récalcitrants de la loi .

Afin de retrouver son travail, Inge Hannemann avait saisi le tribunal du travail de Hambourg qui l'a aujourd'hui déboutée de son action.

L'ancienne salariée, soutenue par des syndicalistes, des juristes, des associations de chômeurs, envisage à présent d'aller jusque devant les juridictions européennes pour faire reconnaître la loi Hartz IV contraire à la loi fondamentale allemande (das Grundgesetz) et obtenir son abrogation.

Bref rappel: la loi Hartz IV, du nom de Peter Hartz, ancien directeur du personnel de Volkswagen, est entrée en vigueur sous le gouvernement Schröder en 2005. Elle prévoit qu'au-delà de 12 mois d'allocations chômage, la personne privée d'emploi est considérée comme chômeur de longue durée et perçoit de l'Etat une aide mensuelle d'un montant dez 364€ - montant calculé au plus près par le Ministère du travail allemand - à laquelle s'ajoute le paiement plafonné à 280€ d'un logement décent - contre l'obligation d'accepter toutes les offres de travail: temps partiel, emploi payé à un taux inférieur au minimum conventionnel, et le fameux « ein euro job », etc.


_________________
Il n'y a pas de problème il n'y a que des solutions
avatar
efe
Admin., Gardienne du Temple

Nombre de messages : 10244
Age : 87
Date d'inscription : 27/01/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Contre la loi Hartz IV, une salariée d'un Jobcenter perd... son job (allemagne)

Message  cheese cake le 4/8/2013, 20:40

elle a des "cojones" la nénette ... mais comment lui apporter notre soutien ? que va-t-elle devenir cette grande gueule dans le broyage de l’administration ? à ce propos, quelles nouvelles de la lolotte qui avait refusé de réaliser des EID ? et des quelques autres qui ont "osé" ? Question Suspect 
avatar
cheese cake
les supra-méga actifs

Nombre de messages : 3186
Date d'inscription : 21/03/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Contre la loi Hartz IV, une salariée d'un Jobcenter perd... son job (allemagne)

Message  chris le 4/8/2013, 22:52

C'est un débat qui nous concerne un peu plus que les autres car, nous tous, participons a ce blog où nous donnons un avis critique mais constructif de ce que nous vivons tous les jours, d'abord à l'ANPE puis à Pôle emploi.......Et Dieu sait que l'établissement deteste les voies discordantes surtout celles qui viennent de l'interne.....Donc ce que vit cette collègue allemande pourrait nous arriver un jour.
¨
Pour la collègue qui avait refusé l'EID (enfin la collègue la plus médiatisée, Isabelle de Léon), après avoir été sanctionnée et convoquée en conseil de discipline (elle est de statut public), elle a finalement eu gain de cause et a été "délocalisée" dans une A2S où elle n'aura pas à faire d'EID.
Elle avait médiatisée son affaire, et était soutenue par la CGT, le SNU et Sud (elle était elle-même syndiquée chez Sud même si ceux-ci avaient du mal à la suivre car elle fonctionnait un peu en "electron libre".

pig 
avatar
chris
les supra-méga actifs

Nombre de messages : 2667
Date d'inscription : 12/04/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Contre la loi Hartz IV, une salariée d'un Jobcenter perd... son job (allemagne)

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum