Concours ANPE 2005 - 2006... et après ?
Bonjour et Bienvenue !

La lecture d'un forum ne nécessitant pas de s'inscrire, nous demandons à chaque nouvel inscrit de participer : le partage est important et plus encore dans le métier que nous faisons.

Nous comptons sur votre participation active, faute de quoi nous supprimerions votre compte.

Bonne navigation dans nos colonnes !

efe
Derniers sujets
Qui est en ligne ?
Il y a en tout 14 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 14 Invités :: 1 Moteur de recherche

Aucun

[ Voir toute la liste ]


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 55 le 12/6/2017, 19:06

Actes désespérés, suicides, agressions, menaces,...

Page 3 sur 10 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Actes désespérés, suicides, agressions, menaces,...

Message  polette le 20/3/2013, 14:14

http://www.leparisien.fr/hauts-de-seine-92/menaces-de-mort-a-nanterre-20-03-2013-2654821.php

Chez nous l'accueil aussi c'est super chaud lundi altercation pour la photocopieuse hier je prends l'accueil à 9h01 un DE me pourrit parce qu'il a été radié et que je lui demande gentiment de faire un courrier de recours
Et ben c'est à cause de moi que les gens se suicident s'immolent du coup j'ai passé le relais à ma collègue
et tout çà avec toute l'ELD absente pour toute la journée bien sûr
avatar
polette
les actifs

Nombre de messages : 367
Age : 52
Date d'inscription : 16/07/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Actes désespérés, suicides, agressions, menaces,...

Message  cheese cake le 20/3/2013, 18:53

dans Rue 89 ! affraid

À LIRE SUR MINISPHÈRE DU CHÔMAGE20/03/2013 à 11h50

Suicide d’un cadre dirigeant de Pôle emploi en Languedoc-Roussillon
Signalé par
Pierre Haski



Un cadre dirigeant de Pôle emploi se suicide en Languedoc-Roussillon. C’était le 5 mars dernier. Il avait 53 ans. Ce geste est-il en lien avec ses conditions de travail ? Personne au sein de Pôle emploi ne se risque à répondre à cette question. Personne ne s’en donne le droit, par respect pour le disparu, et sa famille. Mais des questions se posent. Des doutes surgissent. Et un climat délétère s’installe. Récit du blog Minisphère du chômage et des idées reçues.
[size=18]
et ...[/size]

Un cadre de Pôle emploi de Montpellier se suicide
L'information révélée sur le blog la minisphère du chômage remonte au 5 mars 2013. Un ancien directeur-adjoint de Pôle emploi Languedoc-Roussillon s'est donné la mort peu après sa réaffectation comme chef de production à Montpellier.
Par Laurence CreusotPublié le 20/03/2013 | 15:30, mis à jour le 20/03/2013 | 17:22

© FRED TANNEAU / AFP


Selon le blog la minisphère du chômage et des idées reçues, l'homme âgé de 53 ans s'est donné la mort peu de temps après son changement de poste. Ancien directeur régional adjoint de pôle emploi en Languedoc-Roussillon, il est devenu il y a quelques semaines directeur d'exploitation.
Ce changement de fonction s'est accompagné d'un changement de locaux. Il a dû quitter son bureau installé au 4 ème étage de la direction régionale pour d'autres bureaux proche du stade Yves du Manoir à Montpellier.

Ce suicide a-t-il un lien direct avec les conditions de travail de ce cadre ?

Difficile de le déterminer.
Selon notre consoeur aucune enquête n'a été diligenté au sein de l'entreprise.

La réaction de la direction régionale de pôle emploi
La direction de pôle emploi que nous avons contactée par téléphone confirme le décès de son salarié le 5 mars dernier. Elle précise que son changement de fonction était une conséquence de la réorganisation de l'entreprise. Ce n'était pas un souhait de sa part.
La directrice de la communication n'est pas en mesure d'affirmer "qu'aucun lien n'existe entre ce geste désespéré et le changement de poste intervenu."
Elle précise que l'ancien directeur avait conservé son statut de cadre dirigeant, qu'il participait aux réunions de direction et avait 200 personnes sous sa responsabilité."Son déplacement dans l'agence de l'avenue de Toulouse était son choix".

Pôle emploi confirme qu'aucune enquête interne n'a été réalisée. Aucun courrier n'a été laissé, contrairement à ce que nous annoncions précédemment.
Enfin la direction régionale affirme que l'ensemble des instances représentatives ont été informées du décès du chef de production le jour-même.

La source

Le blog la minisphère de chômage et des idées reçues est rédigé par une journaliste professionnelle Cécile Hautefeuille spécialisée dans les questions d'emploi.

[color:6b1f=red]ET ENCORE

Un cadre de Pôle Emploi Montpellier s'est suicidé le 5 mars, suite à son déclassement de directeur adjoint régional à directeur de production. Selon le blog Scoop 34, il aurait expliqué son geste dans une lettre, ce qui accréditerait la thèse d'une souffrance au travail devenue trop forte.
Un cadre de Pôle Emploi à Montpellier s'est suicidé, le mardi 5 mars. Selon le journaliste Jean-Marc Aubert qui anime ce blog, cet homme de 53 ans qui était à la tête d'un service de 200 employés « a laissé une lettre pour expliquer son geste ».
Une lettre explicative...
« Une enquête sous l'autorité du procureur de la République est en cours pour déterminer si son terrible acte est lié ou non à ses conditions de travail au sein de Pôle Emploi, où en 2008, il avait été déclassé de directeur régional adjoint à directeur de production », souligne également Scoop 34.
Ce terrible drame qui semble devoir s'inscrire irrémédiablement dans la rubrique nécrologique de la souffrance au travail, intervient un peu plus d'un mois après l'immolation par le feu d'un chômeur en fin de droit devant une antenne Pôle Emploi de Nantes. Dans le département de l'Hérault, une enseignante en détresse avait également utilisé l'immolation par le feu pour mettre fin à ses jours, le 13 octobre 2011, en pleine cour de récréation du lycée Jean-Moulin, à Béziers.
avatar
cheese cake
les supra-méga actifs

Nombre de messages : 3184
Date d'inscription : 21/03/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Actes désespérés, suicides, agressions, menaces,...

Message  cheese cake le 20/3/2013, 19:09

les suites de l'agression .... c'est l'agent d'acceuil en CAE qui a morflé ! j'ai honte !

Un agent de Pôle emploi victime d’une agression
Un salarié de l’agence de Rueil-Malmaison a reçu un coup de poing au visage lundi matin. Ses collègues expriment leur exaspération.
Valérie Mahaut et Amel brahmi | Publié le 20.03.2013, 04h38

Rueil-Malmaison, avenue Paul-Doumert, hier. C’est dans ce Pôle emploi qu’un agent a été blessé lundi peu après 9h20. Traduit en comparution immédiate hier, l’agresseur sera jugé le 23 avril, En attendant, il reste incarcéré. |
« Cela faisait deux mois que j’allais voir le monsieur à Pôle emploi… Il me baladait tous les jours. Et puis je ne prends plus mes médicaments. » Devant le tribunal correctionnel de Nanterre, c’est ainsi que Kamel, 57 ans, justifie son accès de violence à l’encontre de l’agent de Pôle emploi frappé d’un coup de poing au visage lundi matin à Rueil-Malmaison.
SUR LE MÊME SUJET
Menaces de mort à Nanterre
Arrêté immédiatement après l’incident, Kamel a été placé en garde à vue, puis traduit en comparution immédiate hier. Mais le tribunal a reporté son procès, le temps de laisser un psychiatre examiner cet homme souffrant apparemment de trouble du comportement. « Non non, je vais très bien, je n’ai pas besoin de psy. C’est juste que bon, je suis allé en prison et je me suis battu avec les surveillants. Et puis j’ai frappé mon avocat. »
Le passé judiciaire de Kamel atteste une évidente tendance à la violence, surtout à l’égard de l’autorité, relève la présidente du tribunal. Lundi, c’est l’agent d’accueil de Pôle emploi qui a essuyé sa colère, aussi subite qu’incompréhensible aux yeux de la victime, un homme de 56 ans.
Vers 9h20, le chômeur a poussé la porte des locaux de l’avenue Paul-Doumer. Et parce qu’il s’estimait « baladé » et « manipulé » parce qu’on ne lui trouvait pas de travail, il a fichu son poing dans la figure de l’agent. Bilan : un gros hématome et quatre jours d’interruption totale de travail. L’agresseur sera jugé le 23 avril. D’ici là, il reste en prison. « C’est n’importe quoi… Vous vous foutez de la gueule du monde », n’a pu retenir Kamel avant de quitter le box des prévenus, encadré de deux policiers.
Dans l’agence Pôle emploi de Rueil-Malmaison, les agents sont sous le choc. La victime est un agent qui se trouvait à l’accueil, un homme en poste depuis janvier et employé en contrat aidé. « C’était choquant, confie deux employées de l’agence présentes au moment des faits. Avec la crise, les choses ne font qu’empirer, et parfois il suffit d’un petit rien et ça explose… »
Pour rassurer les agents, la direction de Pôle emploi a appelé un vigile à la rescousse. L’agent de sécurité devrait rester dans les lieux quelques jours.
avatar
cheese cake
les supra-méga actifs

Nombre de messages : 3184
Date d'inscription : 21/03/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Actes désespérés, suicides, agressions, menaces,...

Message  chris le 20/3/2013, 20:17

c'est de pire en pire.... No

pig
avatar
chris
les supra-méga actifs

Nombre de messages : 2667
Date d'inscription : 12/04/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Actes désespérés, suicides, agressions, menaces,...

Message  soleane le 20/3/2013, 20:18

fifi_72 a écrit:
soleane a écrit:super nouvelle, suite à la demande d'être hyper vigilant : certains sites (dont le miens...) n'auront pas d'ELD lundi matin !!! réunion DT, en pleine période de vacances, de vigipirate relevé et de menaces d'actions diverses... et chez moi, on devrait être seulement 6 agents présents. Shocked et la sécurité ? Shocked

Désolée je réponds hyper tard, mais il me semble que si l'effectif est inférieur à 30% sans responsable, on ne doit pas ouvrir l'agence, je me trompe ?

aucune idée, on a pas trouvé ce genre d'info, et les OS ne savent pas nous dire. Rolling Eyes la RMT a finalement été déplacé à une date ultérieure. par contre, mardi prochain séminaire encadrement pour toute la région, youpi ! et les OS qui ne bougent tjr pas...


c'est flippant les infos que vous rapportez : rien dans les médias, rien ne filtre en interne ni via les OS...

on nous a bien rappeler chez moi qu'on pouvait faire des fiches sécu, y compris si cela concerne nos conditions de travail, et qu'on était pas obligée de les faire transiter par l'ELD si on ne le souhaitais pas. j'attends le prochain mot de travers de l'adape pour mettre en application, en bonne élève study
avatar
soleane
les superactifs

Nombre de messages : 890
Age : 39
Date d'inscription : 08/07/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Actes désespérés, suicides, agressions, menaces,...

Message  Rio le 20/3/2013, 21:20

C'est pour tout cela que nous devons faire remonter les fiches incivilités à chaque incident pour montrer l'agressivité que nous subissons au quotidien. On est devenu les paillassons de la société, c'est inquiétant et ça en est trop !!!!!!!!
avatar
Rio
les supra-méga actifs

Nombre de messages : 1590
Date d'inscription : 20/11/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

c'est reparti ...

Message  cheese cake le 26/4/2013, 19:21

et crotte !

Ifs. Un demandeur d’emploi menace de s’immoler par le feu

Dans une situation financière difficile, un demandeur d’emploi de 43 ans a menacé de s’immoler par le feu à l’agence Pôle Emploi d’If, s au sud de Caen, ce vendredi matin. Mécontent de l’issue d’un entretien portant sur une offre d’emploi, le chômeur est revenu avec un bidon contenant 1,5 litre d’essence et un briquet dont il a menacé de faire usage. Le personnel avait été préalablement évacué. Une discussion s’est engagée entre le désespéré, le directeur de l’agence et un pompier, selon le procureur de Caen. La négociation a porté ses fruits et le desespéré a renoncé à son geste : il a été interpellé et placé en garde à vue pour mise en danger d’autrui. Choquée, une employée de l’agence a été hospitalisée.

Ouest-France
avatar
cheese cake
les supra-méga actifs

Nombre de messages : 3184
Date d'inscription : 21/03/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Actes désespérés, suicides, agressions, menaces,...

Message  efe le 27/4/2013, 15:57

Caen : fâché après Pôle emploi, il revient avec un bidon d'essence à son agence

Un homme s'est emporté en fin de matinée ce vendredi 26 avril contre le personnel d'accueil du Pôle Emploi, menaçant de revenir avec un bidon d'essence. Il s'est exécuté quelques minutes plus tard.

L'émotion était vive ce vendredi 26 avril à l'agence Pôle emploi de Caen-sud, à Ifs. Un demandeur d'emploi venu faire le point sur sa situation a perdu patience et menacé le personnel avant de repartir pour aller chercher un bidon d'essence.

Les employés de la structure ont rapidement alerté les secours et les forces de l'ordre, ainsi que la direction de Pôle emploi. L'homme, revenu quelques minutes plus tard, apportait effectivement un bidon d'essence. On ne sait pas encore ce qu'il comptait faire avec.

Une discussion s'est alors engagée avec la direction : la personne, au profil encore inconnu, "s'est excusée et a pris conscience de la gravité de la situation", témoignait en début d'après-midi la direction régionale de Pôle emploi. Après quoi elle a été interpellée par la police.

L'agence d'Ifs a été fermée après cet incident, et des psychologues du CHU de Caen ont été dépêchés sur place pour soutenir les employés "très choqués malgré le sang-froid avec lequel ils ont assumé la situation". L'un d'entre eux a dû être transporté par les pompiers également en état de choc.

Un épisode qui n'est pas sans rappeler l'issue dramatique vécue à Nantes en février 2013, où un homme s'était immolé devant un bureau de Pôle emploi.

_________________
Il n'y a pas de problème il n'y a que des solutions
avatar
efe
Admin., Gardienne du Temple

Nombre de messages : 10224
Age : 87
Date d'inscription : 27/01/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Actes désespérés, suicides, agressions, menaces,...

Message  efe le 27/4/2013, 16:00


Suite du coup de poing à l'agence de Rueil Malmaison en mars dernier

Le Parisien 24 avril 2013/ Il avait frappé un agent de Pôle em­ploi

Au chômage de­puis quatre ans, Kamel est un ancien champion de boxe de l’équipe de France. Ce profe­ssionnel des années 1980 a été médaillé d’or et d’ar­gent dans des compétitions inte­rnationales. Mais ces dernières années, il a surtout boxé hors du ring… et souvent des pe­r­sonnes représentant l’auto­rité ou le service pu­blic. Soit neuf agre­ssions en tout, pour le­squelles il a été condamné.

La dixième et dernière, c’était à Rueil, le 18 mars, à Pôle em­ploi. Kamel, 57 ans et au chômage, s’en est pris à l’agent chargé de l’accueil, dans l’agence où il est inscrit. Ce dernier s’était ap­proché pour lui parler, et c’est un coup de poing dans la figure qu’il a reçu. « Il a alors porté la main à son visage et il a vu du sang », a décrit l’avocate de la victime, un homme de 56 ans qui s’est vu pre­scrire 4 j­ours d’inte­r­ruption to­tale de travail.

« C’est une pe­r­sonne qui était là pour vous rendre service », a rappelé hier après midi la présidente du tribunal co­rrectionnel de Nante­rre, où l’intéressé était jugé. « Je ne sais pas ce qui m’a pris, a répondu Kamel de­bout dans le box, veste de sport blanche sur le dos. Ce sont les prises et les arrêts à répétition de médicaments qui me débous­solent. »
Kamel souffre de troubles dépressifs

En prison de­puis son inte­rpe­llation au sein même de Pôle em­ploi, l’ancien boxeur de­vait être jugé en co­m­parution immédiate dans la foulée de son inte­rpe­llation, mais son avocat avait demandé un renvoi de l’audience, le temps de procéder à une analyse psychiatrique. « Se­lon le rapport, vous n’êtes pas malade, a rapporté la présidente. Vos passages à l’acte sont pure­ment caractériels. »

Kamel bénéficie, de­puis 2001 et du fait de trou­bles dépre­ssifs, d’une al­location men­suelle pour handicap de 1200 €. « Malgré cette aide financière, con­traire­ment à d’au­tres, il continue à che­rcher du travail », a rappelé son avocat, insistant sur la bonne vo­lonté de son client. Les deux filles du prévenu, assises dans la salle, ont pro­testé à l’écoute du ju­ge­ment : un an de prison, comme re­quis par le procureur, dont neuf mois de sursis. Kamel devra ve­rser 500 € d’in­demnisation à la victime pour préjudice phy­sique, et 500 € pour le préjudice moral subi. Il est aussi re­de­vable de 1200 € à Pôle em­ploi, qui co­rre­spon­dent aux frais de justice, ainsi que d’un euro sy­mbolique en dédo­mmage­ment des pe­rtu­r­bations pro­voquées ce jour-là, à savoir la fe­r­meture de l’agence.

« Ils le mettent à chaque fois en prison, ça ne change jamais rien », ont crié ses filles en quittant la salle. « Tout cela pour un coup de poing, a ajouté une dame âgée, venue par curiosité. C’est un peu exagéré. »

En quittant son box, Kamel a pro­mis qu’il se « bat­trait pour trouver un em­ploi ».

par Amel ­Brahmi

_________________
Il n'y a pas de problème il n'y a que des solutions
avatar
efe
Admin., Gardienne du Temple

Nombre de messages : 10224
Age : 87
Date d'inscription : 27/01/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Actes désespérés, suicides, agressions, menaces,...

Message  soleane le 28/4/2013, 11:17

« Tout cela pour un coup de poing, a ajouté une dame âgée, venue par curiosité. C’est un peu exagéré. »


tiens, une volontaire pour assurer l'accueil ??? Suspect
avatar
soleane
les superactifs

Nombre de messages : 890
Age : 39
Date d'inscription : 08/07/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Actes désespérés, suicides, agressions, menaces,...

Message  efe le 28/4/2013, 12:00

Probablement que si le CAE avait eu la tronche explosée elle aurait mieux compris Twisted Evil Elle aurait du mieux écouter à l'audience, elle aurait compris qu'on ne menace pas ou qu'on ne fait pas usage de la force envers un agent du service public


Dernière édition par efe le 28/4/2013, 23:42, édité 1 fois

_________________
Il n'y a pas de problème il n'y a que des solutions
avatar
efe
Admin., Gardienne du Temple

Nombre de messages : 10224
Age : 87
Date d'inscription : 27/01/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Actes désespérés, suicides, agressions, menaces,...

Message  chris le 28/4/2013, 16:18

soleane a écrit:
« Tout cela pour un coup de poing, a ajouté une dame âgée, venue par curiosité. C’est un peu exagéré. »


tiens, une volontaire pour assurer l'accueil ??? Suspect

Si maintenant, les gens trouvent normal qu'on se fasse taper dessus en faisant notre métier, c'est désespérant No

pig
avatar
chris
les supra-méga actifs

Nombre de messages : 2667
Date d'inscription : 12/04/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Actes désespérés, suicides, agressions, menaces,...

Message  efe le 28/4/2013, 23:42

elle mérite un gros bourre pif la vioque Twisted Evil

_________________
Il n'y a pas de problème il n'y a que des solutions
avatar
efe
Admin., Gardienne du Temple

Nombre de messages : 10224
Age : 87
Date d'inscription : 27/01/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Actes désespérés, suicides, agressions, menaces,...

Message  chris le 29/4/2013, 12:36

On pourrait lui donner un petit coup de boule ou lui voler son sac à main après l'avoir roué de coup. après tout, comme elle le dit si bien, ce n'est pas si grave.

Avec de telles réactions comme cette personne (qui est à priori agée donc censée être "sage"), pas étonnant que les actes d'incivilité se banalisent (et là, je ne parle pas que de Pôle emploi).

pig
avatar
chris
les supra-méga actifs

Nombre de messages : 2667
Date d'inscription : 12/04/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Actes désespérés, suicides, agressions, menaces,...

Message  IDEFIX le 29/4/2013, 17:06

Les vieilles dames ne sont pas forcément les + sympas... cf Tatie Danielle !
avatar
IDEFIX
les superactifs

Nombre de messages : 904
Date d'inscription : 26/02/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Actes désespérés, suicides, agressions, menaces,...

Message  efe le 1/6/2013, 07:42

http://www.liberation.fr/societe/2013/05/31/une-femme-decede-a-l-arrivee-de-l-huissier_907335

AFP

Une femme de 51 ans est décédée jeudi à Canet-en-Roussillon (Pyrénées-Orientales) des suites d’un malaise en recevant une huissière qui venait recouvrir une dette pour Pôle-Emploi, a-t-on appris auprès de la gendarmerie.

L’huissière s’est présentée une première fois au domicile de la femme, qui devait rembourser un trop perçu d’indemnités de 1.790 euros à Pôle-Emploi, suite à un litige avec son ex-employeur.

Reçue par la quinquagénaire et d’autres personnes avec animosité, et menacée de mort - elle a porté plainte pour violences - l’huissière a battu en retraite, avant de revenir avec les gendarmes. C’est à ce moment-là que la quinquagénaire a eu un malaise, a précisé à l’AFP le directeur de Pôle-Emploi Languedoc-Roussillon, M. Pascal Blain.

«Tout le personnel de Pôle-Emploi est catastrophé et bouleversé par cette nouvelle», a-t-il assuré en soulignant que l’huissière devait simplement discuter avec la femme du recouvrement d’une dette très ancienne et «se rendre compte de sa situation».

La femme, sans emploi et qui était suivie par Cap-Emploi, organisme spécialisé dans le placement des personnes handicapées, avait été licenciée en 2009.

En attendant la décision du tribunal des prud’hommes, Pôle-Emploi avait accepté de lui verser des indemnités, pour lui «faciliter la vie, qu’elle ne soit pas sans revenus», a expliqué M. Blain.

En 2010, ses droits sont recalculés en fonction du jugement et il apparaît qu’elle avait perçu trop d’allocations.

«On a cherché des solutions, elle avait accepté un échéancier, mais après un moment elle ne l’a plus respecté», selon le directeur de Pôle-Emploi Languedoc-Roussillon.

«Nous sommes atterrés par cet enchaînement de circonstances», a-t-il affirmé.

_________________
Il n'y a pas de problème il n'y a que des solutions
avatar
efe
Admin., Gardienne du Temple

Nombre de messages : 10224
Age : 87
Date d'inscription : 27/01/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Actes désespérés, suicides, agressions, menaces,...

Message  chris le 1/6/2013, 10:50

Toujours le même problème des trop-perçus ou des indus No qui représentent facilement les 2/3 des "accrochages" avec les usagers à l'accueil et qui entrainent des situation terribles telles que cet article nous cite.

pig

avatar
chris
les supra-méga actifs

Nombre de messages : 2667
Date d'inscription : 12/04/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Actes désespérés, suicides, agressions, menaces,...

Message  cheese cake le 1/6/2013, 20:13

un extrait éclairant sur cette affaire : Suspect
http://www.midilibre.fr/2013/06/01/elle-meurt-alors-que-l-huissier-vient-la-saisir,708415.php

"Devant la tournure prise par les événements, l’huissier se serait réfugié dans sa voiture, pour appeler les gendarmes. À leur arrivée, Stella Rakic a commencé à s’entretenir avec eux. Et puis, d’un coup, "cette dame s’est effondrée dans les bras de l’adjudant-chef, qui l’a mise en position de sécurité", indique une source proche de l’enquête.

La scène s’est déroulée en présence d’une équipe de télévision, qui tourne actuellement un reportage sur la vie d’une brigade de gendarmerie, destinée à être diffusée prochainement sur TF1. Et elle a provoqué une vraie tension dans cette cité HLM des Canderelles, un quartier populaire où les esprits, après la mort de la victime, se sont rapidement échauffés.

"La procédure de saisie semble avoir été respectée", indique une source judiciaire, qui précise qu’une autopsie a été demandée par le parquet de Perpignan. Elle devrait être effectuée mardi, au service de médecine légale de l’hôpital Lapeyronie à Montpellier.

Selon Pôle emploi, la victime devait depuis 2010 une somme de 1 790 €, correspondant à des prestations perçues alors qu’elle était en litige avec son employeur, une entreprise de restauration.

"Nous n’avions plus de contact depuis 2011"

"Elle avait ensuite perçu une forte somme d’argent de son employeur, et la procédure de recouvrement avait été lancée. On était passé au tribunal, on lui avait proposé de régler des échéances de 150 € par mois, mais elle n’avait rien payé. Nous n’avions plus de contact avec elle depuis juillet 2011", précise le patron de Pôle emploi.

Stella Rakic, qui avait de sérieux problèmes de santé et souffrait d’un lourd diabète, n’était plus affiliée à Pôle emploi, mais à Cap emploi, l’organisme chargé de l’insertion professionnelle des personnes handicapées.

avatar
cheese cake
les supra-méga actifs

Nombre de messages : 3184
Date d'inscription : 21/03/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Actes désespérés, suicides, agressions, menaces,...

Message  cheese cake le 4/6/2013, 19:44

condamnation d'un DE .. dans le journal sud-ouest.

Auch : prison ferme pour avoir menacé de mettre le feu à Pôle Emploi
Mardi matin, un trentenaire détenu pour une autre cause comparaissait au tribunal d'Auch pour avoir menacé de brûler l'agence Pôle Emploi d'Auch

Les douze mentions à son casier n'ont pas amélioré le cas du prévenu qui comparaissait détenu ce mardi matin à la barre du tribunal d'Auch.

En février dernier, le prévenu qui est dans une situation financière plus que délicate se présente à Pôle Emploi pour obtenir une avance. Il ne peut pas en bénéficier, car il doit de l'argent à l'agence. "Mais vous vous êtes mis dans une telle colère, vous avez fait un scandale, alors à titre exceptionnel on vous a accordé une avance", narre Christine Catugier qui présidait l'audience.

On lui garanti alors que l'argent sera versé sur son compte dans les deux jours qui suivent, mais il ne le voit pas arriver. Il se rend à nouveau à l'agence Pôle Emploi d'Auch le 21 février, bien décidé à obtenir au plus vite de son avance. "J'étais encore plus énervé, la colère montait. A la maison on tournait avec ce qu'on avait dans les placards", plaide le trentenaire mis en cause. "Il n'avait plus que de la semoule donnée par le Secours catholique", complète son avocate. Pour elle, son client ne désirait qu'une seule chose "que ses enfants puissent aller à l'école de façon digne, avec des vêtements propres et le ventre bien rempli".

Enervé, il hurle dans l'agence menace de 'tout casser", et lance les propos qui lui sont reprochés : "Si je n'ai pas l'argent ce soir, je reviens et je fais brûler l'agence".

"Cette menace vient alors que la responsable de l'agence a fait une entorse au règlement pour lui. Les agences de Pôle Emploi ne sont pas un guichet automatique que l'on peut braquer. Les agents n'ont pas à travailler dans un tel climat de peur" a fait valoir l'avocate de la partie civile qui ne demande que l'euro symbolique à titre d'indemnisation. Le ministère public a été plus sévère, réclamant quatre mois de prison ferme à l'encontre du prévenu, faisant valoir des "menaces inadmissibles".

Le délibéré a été rendu juste après la suspension de séance, le prévenu a été condamné à deux mois de prison ferme, il devra indemniser Pôle emploi à hauteur d'un euro symbolique et 500 euros s'y ajoutent au titre de l'article 475-1.
avatar
cheese cake
les supra-méga actifs

Nombre de messages : 3184
Date d'inscription : 21/03/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Actes désespérés, suicides, agressions, menaces,...

Message  efe le 4/6/2013, 20:45


Et bien je dis que celui-là a bien mérité sa peine, ça suffit ces menaces à la c.. et ces agressions gratuites, RAS LE BOL Twisted Evil


C'est comme celui-là, 44 balais et même pas capable de raisonner Shocked



Issy -les-Mouilineaux : il sera jugé pour avoir menacé l’école de son fils

Publié le 02.06.2013, 18h10


L’homme de 44 ans soupçonné d’avoir proféré des menaces à l’encontre de l’école de son fils, à Issy-les-Moulineaux, sera jugé le 31 juillet par le tribunal correctionnel de Nanterre. Interpellé vendredi, il avait un peu plus tôt téléphoné à l’école Les Epinettes, menaçant de venir avec une arme et de tirer. Il reprocherait à la directrice de faire subir des brimades à son enfant.
Lors de sa garde à vue, il a reconnu les menaces, mais aucune arme n’a été trouvée à son domicile. Remis en liberté ce week-end, l’homme a été placé sous contrôle judiciaire, avec interdiction de se rendre aux abords de l’école, d’entrer en contact avec la directrice de l’établissement, l’inspecteur d’académie, et de détenir une arme.

LeParisien.fr

_________________
Il n'y a pas de problème il n'y a que des solutions
avatar
efe
Admin., Gardienne du Temple

Nombre de messages : 10224
Age : 87
Date d'inscription : 27/01/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Actes désespérés, suicides, agressions, menaces,...

Message  cheese cake le 5/6/2013, 19:58

AAARRRGG !
http://www.sudouest.fr/2013/06/05/un-employe-de-france-telecom-retrouve-pendu-sur-son-lieu-de-travail-1075534-5458.php

Un employé de France Telecom retrouvé pendu sur son lieu de travail
Âgé d'une quarantaine d'années, l'homme s'est suicidé dans son agence Orange de Roubaix


Un employé de France Telecom a été découvert ce mercredi matin pendu dans les locaux de l'agence Orange où il travaillait à Roubaix (Nord).

"Une lettre a été retrouvée dans le véhicule de cette personne sur le parking du site", indique La Voix du Nord.
Le corps de l'employé, âgé d'une quarantaine d'années, a été retrouvé peu après 07H00 à l'ouverture des locaux. Son décès remonterait à mardi, selon les premiers éléments.

Dans le Sud-Ouest, des cas de suicides de salariés de France Telecom ont eu lieu en 2011 Mérignac et en mars dans le Béarn, suscitant une forte émotion dans notre région.
avatar
cheese cake
les supra-méga actifs

Nombre de messages : 3184
Date d'inscription : 21/03/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Actes désespérés, suicides, agressions, menaces,...

Message  Candy le 5/6/2013, 20:09

Pole Emploi ... le nouveau France Télécom.... nooooooon..... quoi que.....
avatar
Candy
les superactifs

Nombre de messages : 1068
Age : 108
Date d'inscription : 21/03/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Actes désespérés, suicides, agressions, menaces,...

Message  cheese cake le 8/6/2013, 10:12

et ça continue encore et encore ....

Violence altercation dans une agence Pôle emploi de Périgueux
Un homme de 47 ans aurait menacé de brûler l'agence et son directeur



L'homme aurait menacé de brûler l'agence et son directeur, Stéphane Nade. (Archives Jean-Christophe Sounalet)


Imprimer
Lundi, un Périgourdin de 47 ans est allé à l’agence Pôle emploi du boulevard du Petit-Change pour demander des explications sur la baisse de son allocation. La discussion a dégénéré et il a menacé de brûler l’agence et son directeur. Il a été placé en garde à vue ce jeudi.

Il nie les menaces et, selon lui, il aurait dit qu’il voulait s’immoler. Au cours de son audition, les policiers ont compris qu’il était venu à Pôle emploi en voiture, alors qu’il a déjà été condamné pour conduite sans permis, celui-ci lui ayant été retiré. Il sera convoqué devant le tribunal correctionnel le 26 juin.
avatar
cheese cake
les supra-méga actifs

Nombre de messages : 3184
Date d'inscription : 21/03/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Actes désespérés, suicides, agressions, menaces,...

Message  efe le 8/6/2013, 11:27


C'est un coup de gourdin sur le crâne qu'il lui faut à celui là, ras le bol de tous ces abrutis sans cerveau Twisted Evil Twisted Evil Twisted Evil

_________________
Il n'y a pas de problème il n'y a que des solutions
avatar
efe
Admin., Gardienne du Temple

Nombre de messages : 10224
Age : 87
Date d'inscription : 27/01/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Actes désespérés, suicides, agressions, menaces,...

Message  cheese cake le 8/6/2013, 19:57

"quand les cons voleront, ils sera chef d'escadrille" (audiard, non ? ) ... m'enfin, y'en a marre du chantage au pétrole ! un peu d'imagination voyons ... soyons français ! une tentative de suicide au PINARD ! c'est moins spectaculaire, mais cela maintien des emplois ! alien
avatar
cheese cake
les supra-méga actifs

Nombre de messages : 3184
Date d'inscription : 21/03/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Actes désespérés, suicides, agressions, menaces,...

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 10 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum