Concours ANPE 2005 - 2006... et après ?
Bonjour et Bienvenue !

La lecture d'un forum ne nécessitant pas de s'inscrire, nous demandons à chaque nouvel inscrit de participer : le partage est important et plus encore dans le métier que nous faisons.

Nous comptons sur votre participation active, faute de quoi nous supprimerions votre compte.

Bonne navigation dans nos colonnes !

efe
Derniers sujets
Qui est en ligne ?
Il y a en tout 8 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 8 Invités

Aucun

[ Voir toute la liste ]


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 55 le 12/6/2017, 19:06

Gestion de la liste

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Gestion de la liste

Message  efe le 3/2/2013, 09:25


Pôle emploi: le médiateur prône l'abolition des radiations pour absence à convocation

Le médiateur national de Pôle emploi, Jean-Louis Walter, préconise d'abolir les radiations pour absence à convocation et de leur substituer "un dispositif de graduation ou de sursis", selon un rapport consulté par l'AFP, qui sera présenté fin février en conseil d'administration.

"Si l'on peut débattre de la portée de l'absence à une convocation et de l'interprétation à lui donner, systématiquement lui attribuer la valeur d'un refus de remplir ses obligations est exagéré, particulièrement au regard de certains motifs ponctuels et involontaires : retard de train, retard de 10 minutes au rendez-vous, erreur de calendrier, etc", écrit le médiateur.

"Radier est une décision grave", qui équivaut pour le demandeur d'emploi à "vivre deux mois sans revenus", "une épreuve que même un salarié socialement inséré ne saurait surmonter sans dommages", estime Jean-Louis Walter en préambule.

Selon lui, "pour contourner cette sévérité, de nombreux conseillers et directeurs d'agences font preuve de bienveillance", "une pratique évidemment louable, mais qui a aussi ses inconvénients", notamment de voir "le sort du demandeur d'emploi lié à la personnalité du décideur".

Le rapport affirme par ailleurs qu'il n'y a "pas de politique de radiation" chez Pôle emploi, où le nombre de rayés des listes est en baisse (plus de 49.600 en 2007 contre 41.300 en 2012).

Le motif "absence à convocation" représente 15% des radiations, derrière les défauts d'actualisation mensuelle (35%) et la reprise d'emploi (30%).

M. Walter demande aussi "la généralisation de l'interdiction des radiations pour absence à un entretien téléphonique" et une "amélioration de l'information" sur la dématérialisation des courriers. Les association dénoncent un nombre croissants de radiations dues à des mails non reçus.

Depuis le 1er janvier 2013, les chômeurs rayés des listes de Pôle emploi ne pourront plus l'être de manière rétroactive et se voir réclamer, en conséquence, le remboursement des allocations indûment perçues.

"Nous avons fait tomber la rétroactivité, nous voulons désormais que l'on soit radié pour une raison juste, et pas par erreur. On est à mi-chemin", a déclaré Jean-Louis Walter à l'AFP.


Copyright © 2012 AFP. T29/01/13 tous droits de reproduction et de représentation réservés.

http://www.boursorama.com/actualites/pole-emploi-le-mediateur-prone-l-abolition-des-radiations-pour-absence-a-convocation-63c3f9f0a5ea66fa28f31ee9bdfdb4d5

_________________
Il n'y a pas de problème il n'y a que des solutions
avatar
efe
Admin., Gardienne du Temple

Nombre de messages : 10224
Age : 87
Date d'inscription : 27/01/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Des radiations aveugles aux radiations ciblées ?

Message  Peiheu 2015 le 3/2/2013, 11:55


Cinq cent mille radiations-sanctions par an, dont 90% environ pour absence à convocation, 2% pour insuffisance de recherches d’emploi et … 0,2% pour refus d’emploi.

Depuis la fin des années 1990, l’arme lourde de la radiation administrative est utilisée pour l’essentiel à l’aveugle. Le principe est le suivant :

  • 100 personnes sont convoquées
  • 20 ne se présentent pas et reçoivent un avertissement avant radiation
  • 10 ne réagissent pas à l’avertissement et subissent la radiation

Il est en fait très simple (à condition d’être bien informé) d’éviter la radiation sans même avoir d’excuse “valable” pour l’absence au rendez-vous. L’avertissement avant radiation étant envoyé en lettre simple et non pas en lettre recommandée, il suffit de contester l’avoir reçu pour que la procédure soit viciée.

Le résultat est que sont radiées essentiellement les personnes mal informées, ou suffisamment déprimées pour ne pas oser contester la décision. Résultat pas vraiment glorieux si on s’y arrête un instant, et qui commence à faire désordre.

Les conseillers n’aiment pas radier. C’est une constante depuis des décennies. Ils rechignent à sanctionner les privés d’emploi. C’est la raison pour laquelle le “sale boulot” a été délégué à la machine. Depuis 2001, c’est le système informatique qui constate l’absence à convocation, qui édite l’avertissement avant radiation, puis la décision de radiation.

Mais comme l’affirme le Figaro du 9 juillet, la révolution est en marche à Pôle Emploi.

Le suivi mensuel du taux de sortie vers l’emploi durable (TSED ) va permettre d’utiliser différemment l’arme de la radiation-sanction et de la réorienter vers le refus d’emploi et l’insuffisance de recherche d’emploi.

Pour qu’il y ait radiation suite à refus d’emploi encore faut-il que le conseiller ait connaissance d’une proposition d’emploi refusée. Jusqu’ici les conseillers ne connaissaient, sauf dénonciation de la part des employeurs, que les refus d’offres proposées par Pôle Emploi.

Quelles seront les informations dont disposeront exactement les conseillers du fait de la connexion entre la nouvelle base de donnée DPAE et la base GIDE ? Toutes les DPAE, ou seulement une synthèse limitée aux embauches de plus de six mois ? Qu’en sera-t-il des embauches non confirmées ?

Les réponses à ces questions nous renseigneront sur le niveau attendu des radiations pour refus d’emploi.

Quoiqu’il en soit avant d’être utilisée, une arme est d’abord faite pour menacer. C’est surtout là qu’un changement est attendu. Le suivi mensuel des conseillers, à travers le taux de sortie vers l’emploi durable des privés d’emploi qui leur sont affectés, leur mise en concurrence, les prétendues “marges de manoeuvres”, les “échanges de bonnes pratiques,” visent en fait à changer progressivement leur comportement et à les inciter à utiliser de plus en plus leur force de conviction, voire la contrainte pour obtenir des privés d’emploi qu’ils abaissent encore plus le niveau de leurs exigences.

Il se trouve que 85% des conseillers issus de l’ex-ANPE ont renoncé, suite à de fortes incitations, au statut public sur lequel ils avaient été recrutés et sont désormais beaucoup plus dépendant du bon vouloir des hiérarchies locales.

En conclusion, il est peut-être prématuré de se réjouir, comme Recours Radiation, du fait que le nombre de radiations ne soit plus un objectif fixé dans la loi de finances. Il est probable que nous passons du stade des frappes aveugles à celui des frappes chirurgicales d’une part et à l’utilisation renforcée de la dissuasion d’autre part.

Tant qu’à filer la métaphore guerrière, il conviendrait de s’arrêter un instant. Et si les conseillers avaient raison ? Lutter contre le chômage, d’accord. Combattre les chômeurs, non !
avatar
Peiheu 2015

Nombre de messages : 30
Date d'inscription : 03/02/2013

Voir le profil de l'utilisateur http://peiheu2015.tumblr.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Gestion de la liste

Message  Lionel le 3/2/2013, 17:20

Peiheu 2015 a écrit:
Cinq cent mille radiations-sanctions par an, dont 90% environ pour absence à convocation, 2% pour insuffisance de recherches d’emploi et … 0,2% pour refus d’emploi.

.../...

Tant qu’à filer la métaphore guerrière, il conviendrait de s’arrêter un instant. Et si les conseillers avaient raison ? Lutter contre le chômage, d’accord. Combattre les chômeurs, non !

C'est beau la propagande maoisto-trotskyste-anacho-libertarian...

Peiheu 2015 a écrit:
Il se trouve que 85% des conseillers issus de l’ex-ANPE ont renoncé, suite à de fortes incitations, au statut public sur lequel ils avaient été recrutés et sont désormais beaucoup plus dépendant du bon vouloir des hiérarchies locales.

En quoi ? Avec mon statut public je pouvais être sanctionné parce que je ne faisais pas mon travail. je peux toujours l'être... Perso je ne vois pas de différence entre avant et après...

A.
avatar
Lionel
les actifs

Nombre de messages : 432
Age : 45
Date d'inscription : 16/08/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Gestion de la liste

Message  Peiheu 2015 le 3/2/2013, 17:30

Lionel a écrit:
Peiheu 2015 a écrit:
Cinq cent mille radiations-sanctions par an, dont 90% environ pour absence à convocation, 2% pour insuffisance de recherches d’emploi et … 0,2% pour refus d’emploi.

.../...

Tant qu’à filer la métaphore guerrière, il conviendrait de s’arrêter un instant. Et si les conseillers avaient raison ? Lutter contre le chômage, d’accord. Combattre les chômeurs, non !

C'est beau la propagande maoisto-trotskyste-anacho-libertarian...

Aucun des quatre, désolé !

Peiheu 2015 a écrit:
Il se trouve que 85% des conseillers issus de l’ex-ANPE ont renoncé, suite à de fortes incitations, au statut public sur lequel ils avaient été recrutés et sont désormais beaucoup plus dépendant du bon vouloir des hiérarchies locales.

En quoi ? Avec mon statut public je pouvais être sanctionné parce que je ne faisais pas mon travail. je peux toujours l'être... Perso je ne vois pas de différence entre avant et après...

A.

Ah d'accord ! Ils se sont donné autant de mal et ils ont mis autant de pognon juste pour le fun...

Je ne me souviens pas d'avoir vu des collègues de statut public sanctionnés parce qu'ils étaient trop gentils avec les chômeurs. Pour le moment ça n'est pas arrivé non plus pour les collègues relevant de la CCN. Par contre, pour les augmentations, il y a une légère différence entre les deux systèmes, non ?
avatar
Peiheu 2015

Nombre de messages : 30
Date d'inscription : 03/02/2013

Voir le profil de l'utilisateur http://peiheu2015.tumblr.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Gestion de la liste

Message  Lionel le 3/2/2013, 19:29

Peiheu 2015 a écrit:

Ah d'accord ! Ils se sont donné autant de mal et ils ont mis autant de pognon juste pour le fun...

Je ne me souviens pas d'avoir vu des collègues de statut public sanctionnés parce qu'ils étaient trop gentils avec les chômeurs. Pour le moment ça n'est pas arrivé non plus pour les collègues relevant de la CCN. Par contre, pour les augmentations, il y a une légère différence entre les deux systèmes, non ?

ils ont mis de l'argent sur la table pour pleins de raisons...

Le dispositif de sanction existe pour les deux status... il est plus protecteur (dans le sens il est plus graduel) pour le statut public. Mais il existe. Dans ma région il y a eu un collègue statut public sanctionné pour refus de formation EID. Il était public. J'ai eu le même cas dans mon agence. La dale n'a pas fait remonté...

Peiheu 2015 a écrit:Pour le moment ça n'est pas arrivé non plus pour les collègues relevant de la CCN.

On va peut être éviter de faire de la politique fiction alors...

Peiheu 2015 a écrit:Par contre, pour les augmentations, il y a une légère différence entre les deux systèmes, non ?

J'ai eu une augmentation en statut privée... je ne suis pas près de voir la prochaine (d'ici 5 ans m'a dit ma dale... si je suis gentil...) je serais public je changerai d’échelon tous les 2/3 ans. Une ex collègue a réussi le concours pour passer de niveau 1 à 2... Je ne pourrais jamais passer niveau 3... etc... Chaque statut a ses avantages et ses inconvénients. Tout le monde à la date d'aujourd'hui a fait ses choix en connaissances de cause... Se plaindre des différences me parait infondé... Faut assumer ses choix...

A.

avatar
Lionel
les actifs

Nombre de messages : 432
Age : 45
Date d'inscription : 16/08/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Gestion de la liste

Message  efe le 3/2/2013, 19:38

Lionel a écrit:
Peiheu 2015 a écrit:Pour le moment ça n'est pas arrivé non plus pour les collègues relevant de la CCN.

On va peut être éviter de faire de la politique fiction alors...


Je plussoie

_________________
Il n'y a pas de problème il n'y a que des solutions
avatar
efe
Admin., Gardienne du Temple

Nombre de messages : 10224
Age : 87
Date d'inscription : 27/01/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Gestion de la liste

Message  Peiheu 2015 le 3/2/2013, 22:20

efe a écrit:
Lionel a écrit:
Peiheu 2015 a écrit:Pour le moment ça n'est pas arrivé non plus pour les collègues relevant de la CCN.

On va peut être éviter de faire de la politique fiction alors...


Je plussoie

Pilotage par les résultats + transmission par l'URSSAF des DPAE avec le NIR, c'est-à-dire via les dossiers demandeurs, vous voyez ça comment ? Ne faisons pas de fiction, mais un peu de prospective ça pourrait être intéressant non ?
avatar
Peiheu 2015

Nombre de messages : 30
Date d'inscription : 03/02/2013

Voir le profil de l'utilisateur http://peiheu2015.tumblr.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Gestion de la liste

Message  Lionel le 4/2/2013, 18:05

Peiheu 2015 a écrit:Pilotage par les résultats + transmission par l'URSSAF des DPAE avec le NIR, c'est-à-dire via les dossiers demandeurs, vous voyez ça comment ? Ne faisons pas de fiction, mais un peu de prospective ça pourrait être intéressant non ?

"Mon" "bureau" n'étant pas à côté de celui de notre DG je n'en ai aucune idée... Après je vois comment fonctionne mon portefeuille dont j'ai la charge aujourd'hui... Le jour où l'économie française tourne à 2% de croissance je perds 50% de mes DE sans rien faire... J'irais donc demander une augmentation ;-)

A.
avatar
Lionel
les actifs

Nombre de messages : 432
Age : 45
Date d'inscription : 16/08/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Gestion de la liste

Message  manu le 16/6/2013, 12:28

Extrait de l'interview du DG sur les "irritants"

6)      Elle réclame au plus vite la publication des taux de retour à l’emploi, globaux et avec le retour à chaque conseiller. Vous l’aviez annoncé, est-ce opérationnel maintenant ?
 
"Notre objectif est d’installer un pilotage par les résultats. D’ici la fin de l année, grâce à l’exploitation des déclarations préalables d’embauche, nous allons enfin pouvoir communiquer aux conseillers les informations qu’ils attendent depuis des années sur les demandeurs d’emploi qu’ils suivent et qui retrouvent un emploi."


Perso, cela m'interpelle car je pensais qu'on était dans une logique de résultat collectif et je me demande si PEUHEU n'est pas clairvoyant à ce sujet.
 
avatar
manu
les actifs

Nombre de messages : 371
Date d'inscription : 13/11/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Gestion de la liste

Message  efe le 16/6/2013, 13:51

Plutôt qu'une concurrence entre conseillers d'une même agence il s'agirait de "noter" les agence entre elles.

_________________
Il n'y a pas de problème il n'y a que des solutions
avatar
efe
Admin., Gardienne du Temple

Nombre de messages : 10224
Age : 87
Date d'inscription : 27/01/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Gestion de la liste

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum