Concours ANPE 2005 - 2006... et après ?
Bonjour et Bienvenue !

La lecture d'un forum ne nécessitant pas de s'inscrire, nous demandons à chaque nouvel inscrit de participer : le partage est important et plus encore dans le métier que nous faisons.

Nous comptons sur votre participation active, faute de quoi nous supprimerions votre compte.

Bonne navigation dans nos colonnes !

efe
Derniers sujets
Qui est en ligne ?
Il y a en tout 11 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 11 Invités :: 1 Moteur de recherche

Aucun

[ Voir toute la liste ]


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 55 le 12/6/2017, 19:06

contrats aidés, contrat aidés...source "le Monde"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

contrats aidés, contrat aidés...source "le Monde"

Message  manu le 13/6/2012, 19:10

Il semble que cela va devenir notre activité principale la mise en place des contrats aidés.

Emploi : création de 80 000 contrats aidés supplémentaires au second semestre 2012

Selon un document officiel dont l'AFP a eu connaissance mercredi 16 juin, le gouvernement a décidé de mettre en place 80 000 contrats aidés supplémentaires, en sus des 115 000 déjà programmés pour le second semestre 2012.

Le ministre du travail, Michel Sapin, a écrit en ce sens à tous les préfets de région, leur demandant de mobiliser "tous les moyens opérationnels" pour parvenir rapidement à la mise en place de ces contrats subventionnés supplémentaires, dont la durée devra être de "près de neuf mois", au lieu de six en moyenne actuellement.

CONTRATS DANS LES COLLECTIVITÉS ET LES ASSOCIATIONS

Ces nouveaux contrats se découpent en 60 000 "contrats d'accompagnement dans l'emploi" (CAE) - concernant le secteur non marchand, essentiellement les collectivités locales et les associations -, et 20 000 "contrats initiative emploi" (CIE), des emplois du secteur marchand, c'est-à-dire essentiellement les entreprises.

Dans sa lettre, Michel Sapin demande aux préfets de privilégier la demandes et les offres locales en tenant compte des "besoins dans chaque territoire." Cette nouvelle mesure, avec effet immédiat sans attendre la conférence sociale des 9 et 10 juillet, devrait coûter quelque 400 millions d'euros supplémentaires, selon de premières estimations.

RECORD DU NOMBRE DE CONTRATS AIDÉS EN AVRIL

Le gouvernement précédent avait programmé 340 000 contrats aidés pour l'ensemble de l'année 2012 dont les deux tiers (225 000) pour le premier semestre et 115 000 pour le second. En avril 2012, plus de 390 000 personnes bénéficiaient de contrats aidés, un plus haut historique dans les statistiques du ministère du travail (disponibles jusqu'en 1996).

L'objectif de ces contrats aidés est de faciliter l'accès à l'emploi des actifs qui en sont le plus éloignés, notamment les allocataires des minima sociaux. La lettre adressée aux préfets par le ministre du travail appelle ainsi à "un partenariat renforcé pour l'accès à l'emploi des bénéficiaires du revenu de solidarité active" (RSA). Au 4e trimestre 2011, près de 30 % des signataires d'un CAE étaient allocataires du RSA. Ils ne représentaient en revanche que 11,9 % des signataires de CIE, selon le ministère du travail.
Les chômeurs de longue durée, premiers bénéficiaires

D'après les chiffres du ministère, les chômeurs de longue durée sont nombreux parmi les bénéficiaires de ces contrats : 59,5 % des signataires de CAE, 49,3 % des signataires de CIE. La grande majorité des contrats aidés sont conclus dans le secteur non marchand (plus de 227 000 au 4e trimestre 2011, contre quelque 44 000 dans le secteur marchand). Dans le secteur non marchand, les associations et les fondations représentent près de la moitié des employeurs, suivis par les établissements publics d'enseignement (18,4 %). Concernant le secteur marchand, plus de deux tiers des contrats aidés sont mis en place dans le tertiaire, notamment dans le commerce.
affraid affraid affraid
avatar
manu
les actifs

Nombre de messages : 374
Date d'inscription : 13/11/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: contrats aidés, contrat aidés...source "le Monde"

Message  efe le 14/6/2012, 08:34

Ceci a probablement à voir avec cela....... comment rattraper les conneries de son prédécesseur !!!


Dans le Canard Enchaîné hier 13/6 un article intitulé "des sommes dues au chômedu gardées au chaud" nous explique que

La COUR DES COMPTES a fait une découverte étonnante : en 2011 les sommes allouées à la lutte contre le chômage n'ont pas été intégralement utilisées. Mieux, ces crédits non consommées se situent à "un niveau inhabituellement élevé", atteignant 5% de l'enveloppe totale. Les économies les plus substantielles ont été réalisées sur l'un des chapitres essentiels de cette cause nationale : "l'accompagnement des mutations économiques et le développement de l'emploi".
Or cette pingrerie a eu des conséquences d'(autant plus lourdes qu'elle touchait un budget 2011 dans lequel les aides à l'embauche avaient déjà baissé de 19%. Bref, quand Fillon affirmait que l'emploi était prioritaire, il fallait comprendre qu'il l'était effectivement.... pour réduire les dépenses de l'Etat"


............ Les chiffres livrés par les magistrats de la COUR DES COMPTE donnent le vertige : sur les cinq années du "sarkonnat", les dépenses pour faciliter l'accès ou le retour à l'emploi dont chuté de 17.4%, les contrats aidés de 28%.



_________________
Il n'y a pas de problème il n'y a que des solutions
avatar
efe
Admin., Gardienne du Temple

Nombre de messages : 10244
Age : 87
Date d'inscription : 27/01/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

la POE au kilomètre

Message  cheese cake le 7/10/2013, 19:16

signalé aussi sur le site d'alternatives économiques par Michel abhervé

L'exploitation légale des chômeurs, c'est possible !

le 07/10/2013 à 11:28 9 675 vues Google+

Incroyable mais, vrai : chez Leclerc Drive (Auxerre), il est permis d'exploiter les chômeurs et ce, sous la houlette du Pôle Emploi...

L'histoire...

Selon le témoignage, pour Rue89, d'un demandeur d'emploi qui en a fait les frais, le Leclerc Drive de la ville d'Auxerre qui a ouvert le 20 août dernier, "emploient" des demandeurs d'emploi sans vraiment les rémunérer.

Selon cet anonyme, les demandeurs d'emplois décrochent une formation de préparateur de commandes pendant 6 semaines. Lors de l'entretien, le conseiller de Pôle Emploi et un des responsables de l'enseigne sont clairs : « pas de salaire versé durant la formation », du fait que le versement par le Pôle Emploi des allocations chômage ne sera pas interrompu.

Seul « avantage » : le chômeur perçoit « des indemnités de frais de repas qui s'élèvent à 6 € par jour ! ».

Jusque-là, tout va (presque) bien ; sauf que, le jour J, le travail de préparateur de commandes est expliqué en un 15 minutes et, 1h plus tard, le chômeur « apprenti » prépare déjà seul les commandes... Très vite, il est même formé à la livraison clients.

Alors que sa formation pour le poste de préparateur de commande étant censée durer 6 semaines, elle aura duré moins d'une heure...

Un vrai travail à la chaîne sans contrat !

Les préparateurs de commandes ont donc à travailler 6h par jour dans une ambiance très pesante : peu de bavardages, peu de sourires puisque selon les salariés, la « scannette » du préparateur de commandes « est un mouchard qui détaille [les] statistiques [au] chef » !

Ils n'ont de « répit » que, vendredi (6h15 de travail), et le samedi, (6h30) ; ce qui correspond à 36h45 hebdomadaire...

Une "exploitation" soutenue par le Pôle Emploi ?

Selon le témoignage de ce chômeur ayant été formé par ce Leclerc Drive, il n'a pu tenir qu'une semaine (au lieu de 6 comme prévu). Malgré son abandon de poste (car, il n'a prévenu personne), il n'a été contacté ni par Le Pôle Emploi, ni son futur Employeur Leclerc.

Il a appris par la suite que, « cette fameuse formation était en réalité une période d'essai, financée par Pôle emploi »...
avatar
cheese cake
les supra-méga actifs

Nombre de messages : 3186
Date d'inscription : 21/03/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: contrats aidés, contrat aidés...source "le Monde"

Message  efe le 7/10/2013, 19:48


Et oui le principe de l'AFPR est largement détourné par les Employeurs et même si les salariés s'en plaignaient à POLE EMPLOI je ne suis pas sure que le Directeur de l'agence bouge le petit doigt, et cela me fait enrager au plus haut point. Pour autant il est nécessaire que ces "galériens de l'afpr" fasse un courrier commun histoire de marquer le coup.

Je suis anti contrats aidés (sauf si le demandeur m'en fait la demande) car la "formation obligatoire" est une grande farce (ceux qui travaillent avec les Mairies savent de quoi je parle) et anti mesures à l'emploi car elles sont détournées dans 98% des cas. Et je vais même au delà avec les POEC qui sont aussi de l'esbrouffe

_________________
Il n'y a pas de problème il n'y a que des solutions
avatar
efe
Admin., Gardienne du Temple

Nombre de messages : 10244
Age : 87
Date d'inscription : 27/01/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: contrats aidés, contrat aidés...source "le Monde"

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum