Concours ANPE 2005 - 2006... et après ?
Bonjour et Bienvenue !

La lecture d'un forum ne nécessitant pas de s'inscrire, nous demandons à chaque nouvel inscrit de participer : le partage est important et plus encore dans le métier que nous faisons.

Nous comptons sur votre participation active, faute de quoi nous supprimerions votre compte.

Bonne navigation dans nos colonnes !

efe
Qui est en ligne ?
Il y a en tout 5 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 5 Invités :: 1 Moteur de recherche

Aucun

[ Voir toute la liste ]


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 55 le 12/6/2017, 19:06

feuille de route, la suite

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

feuille de route, la suite

Message  cheese cake le 5/1/2012, 07:45

Pôle emploi ou la quadrature du cercle


Carole Tuchszirer, chercheure au Centre d'études de l'emploi
Alternatives Economiques n° 309 - janvier 2012


La crise a bousculé les priorités fixées à Pôle emploi. C'est le constat qui s'impose à la lecture de la dernière convention conclue entre l'Etat, l'Unédic et Pôle emploi pour la période 2012-2014, qui définit la feuille de route confiée à Jean Bassères, nouveau directeur de l'opérateur public.

L'heure est à la rationalisation et au redéploiement des ressources vers l'accompagnement des demandeurs d'emploi. Le suivi mensuel prévu avec chaque demandeur d'emploi est supprimé. Il est désormais réservé aux chômeurs les plus en difficulté. En fait, il conviendra désormais de faire mieux, mais à moyens constants. Mieux pour les jeunes et les seniors en leur évitant le chômage de longue durée. Mieux pour permettre aux chômeurs d'accéder à des formations synonymes d'accès à l'emploi. Mieux pour les indemniser rapidement et les focaliser sur la recherche d'emploi. Mieux pour que Pôle emploi collabore plus activement avec les autres acteurs présents localement (Etat, partenaires sociaux, collectivités territoriales).

A ce titre, on notera cependant la faible référence aux allocataires du revenu de solidarité active (RSA), qui dépendent des départements mais dont l'accompagnement vers l'emploi est l'affaire de Pôle emploi. Les évaluations récentes ont pourtant pointé l'insuffisance de l'offre de service pour ce public. Cela n'augure rien de bon dans les relations entre Pôle emploi et les conseils généraux.

Autres acteurs à faire les frais de ce recentrage : les entreprises. Selon la précédente convention, la relation entreprise devait faire l'objet d'une intermédiation active et ne plus être considérée comme un sous-produit de la lutte contre le chômage. Dans le nouveau texte, il n'est plus fait mention de la " part de marché de Pôle emploi " (proportion des offres déposées à Pôle emploi parmi l'ensemble des offres d'emploi) pour apprécier ses résultats, alors que cet indicateur était autrefois adulé. En conséquence, le temps que les agents consacreront à prospecter les entreprises en vue de recueillir leurs offres d'emploi devrait baisser, de même que celui dédié à la mise en relation des entreprises avec les demandeurs d'emploi. Car dans cette convention, les chômeurs sont invités, plus que par le passé, à contacter directement les entreprises, qui préalablement auront pris soin de déposer leurs offres de façon nominative, c'est-à-dire avec leurs coordonnées complètes.

Cette voie, qui est plutôt celle de la désintermédiation, est-elle la meilleure pour lutter contre l'exclusion des demandeurs d'emploi les moins autonomes ? On peut en douter. Car pour favoriser l'embauche de publics fragiles, il importe que Pôle emploi puisse accroître sa part de marché sur l'ensemble des offres. Et qu'il puisse, par le biais d'une intermédiation active, et avec l'aide éventuelle de contrats aidés, inciter l'entreprise à recruter des profils qu'elle aurait spontanément écartés pour des raisons discutables et donc négociables.


Carole Tuchszirer, chercheure au Centre d'études de l'emploi
Alternatives Economiques n° 309 - janvier 2012
avatar
cheese cake
les supra-méga actifs

Nombre de messages : 3187
Date d'inscription : 21/03/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: feuille de route, la suite

Message  cheese cake le 5/1/2012, 07:51

et on se fait "allumer" dans Ouest France ! Rolling Eyes

La Roche-sur-Yon
À La Roche-sur-Yon, un chômeur privé d’emploi… par Pôle emploi
Emploimercredi 04 janvier 2012


Il voyait le bout du tunnel. Quelques mois après avoir pointé pour la première fois de sa vie au chômage, Alain (1), 26 ans, un Yonnais, croyait bien avoir trouvé l’emploi taillé sur mesure pour lui. « Animateur social dans un établissement pour personnes âgées sur la côte. »

À la mi-décembre, il fait donc acte de candidature via le site internet de Pôle emploi. Mais celui-ci, par retour de mail puis par texto, lui indique qu’il ne correspond pas au profil. Pour en avoir le cœur net, Alain dépose quand même sa candidature dans l’établissement concerné. Quelques jours plus tard, la directrice lui indique qu’il avait le profil « quasi idéal » mais que le poste est déjà pris.

À l’origine de ce beau loupé, un dossier géré par Pôle emploi des Sables-d’Olonne, « parce que l’emploi était à pourvoir sur la côte », détaille le jeune homme. « Si ma conseillère, à la Roche-sur-Yon, avait traité le dossier, elle aurait vu que je correspondais. » Une mésaventure que le Yonnais n’est pas près d’oublier, d’autant qu’il arrive en fin de droits dans quelques semaines.

(1) Prénom d’emprunt.


avatar
cheese cake
les supra-méga actifs

Nombre de messages : 3187
Date d'inscription : 21/03/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: feuille de route, la suite

Message  efe le 5/1/2012, 18:14



Je prends ce témoignage avec grande méfiance, les DE arrangent bien souvent la réalité (sans pour autant le faire exprès parfois).

Hier on m'interpelle d'une autre agence : une ex DE s'est rendu auprès de ce PE et leur explique ne plus savoir de quelle agence elle dépend, dit qu'on la ballade et dit aussi que l'accompagnement atout cadres s'est transformé en un seul rdv. Je regarde le dossier et lui téléphone : en fait elle a suivi l'acco complet (j'ai récupéré le bilan via la plate forme de prestas car introuvable dans ged), tout s'est bien passé et elle a été avertie du changement d'agence (de la mienne à celle de CADC). Pourquoi a t'elle raconté autant de mensonges à la collègue, je l'ignore mais ça illustre la mauvaise foi qui peut être la leur

_________________
Il n'y a pas de problème il n'y a que des solutions
avatar
efe
Admin., Gardienne du Temple

Nombre de messages : 10248
Age : 87
Date d'inscription : 27/01/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: feuille de route, la suite

Message  efe le 5/1/2012, 18:21


A propos du message du haut et de cette partie là :

"Dans le nouveau texte, il n'est plus fait mention de la " part de marché de Pôle emploi " (proportion des offres déposées à Pôle emploi parmi l'ensemble des offres d'emploi) pour apprécier ses résultats, alors que cet indicateur était autrefois adulé. En conséquence, le temps que les agents consacreront à prospecter les entreprises en vue de recueillir leurs offres d'emploi devrait baisser, de même que celui dédié à la mise en relation des entreprises avec les demandeurs d'emploi"

Je me dis que le nouveau DG a du participer à l'élaboration de REPERE et de sa conséquence, la disparition des zones techniques.

Quant aux offre en direct, mais ou et plutôt 1000 fois qu'une, la présélection est ni plus ni moins qu'une barrière supplémentaire. Maintenant la question sera de savoir si la PME du coin et ses 150 candidatures arrivera à gérer le truc... mais au moins les DE râleront directement auprès des entreprises, ça nous changera.


_________________
Il n'y a pas de problème il n'y a que des solutions
avatar
efe
Admin., Gardienne du Temple

Nombre de messages : 10248
Age : 87
Date d'inscription : 27/01/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: feuille de route, la suite

Message  chris le 5/1/2012, 23:03

cheese cake a écrit:et on se fait "allumer" dans Ouest France ! Rolling Eyes

Et voilà l'article

http://www.larochesuryon.maville.com/actu/actudet_-Alain-prive-d-emploi-par...-Pole-emploi_fil-2075897_actu.Htm

Qu'est ce qu'ils sont sadiques les conseillers chez Pole emploi..... lol!

Par contre, le monsieur: Est-on certain qu'il a rédigé comme il faut sa télécandidature ou a t-il fait une TCD "baclée" comme on en voit tant ????? merci aux journalistes de tenter d'être honnètes et de vraiment enqueter

pig
avatar
chris
les supra-méga actifs

Nombre de messages : 2667
Date d'inscription : 12/04/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: feuille de route, la suite

Message  fifi_72 le 6/1/2012, 07:21

Faudrait faire un bêtisier de TCD, comme ça, ils comprendraient mieux !

J'ai lu les témoignages, ça m'a fait marrer "ils demandaient 10 ans d'expérience, j'en avais 5, on a refusé ma candidature, j'ai recoupé les infos pour avoir les coordonnées de l'employeur, j'ai été embauché". Ben on a fait ce qu'on nous a demandé, non ? 10 ans exigés, c'est 10 ans exigés...

Quand je lis "mon profil correspond parfaitement", je rigole... j'ai déjà eu des trucs affolants sur des TCD : un gars qui postule persuadé que ça convient pile-poil, je refuse la TCD, il repostule en ajoutant "je correspond parfaitement au poste, si je n'ai pas de travail, ça sera de votre faute, vous aurez ça sur la conscience". Rien que ça ! et je vous assure que "de loin" ça pouvait coller, mais c'était un poste très technique et il n'avait ni le diplôme ni l'expérience dans le domaine précis que cherchais l'employeur et je me suis fait un plaisir de lui répondre ça, il n'a pas retenté sa TCD ! c'était un poste de technicien très spécifique, il n'avait pas fait la même spécialisation... c'est comme si on prenait un chef pâtissier-chocolatier pour être chef de cuisine...

Quand il dit qu'il a été "presque" radié à l'inscription, je suis super sceptique tout de même... on réinscrit toujours à la date où la personne a téléphoné, même s'il y a merdouille sur le nom et on fait une rétro systématiquement...

C'est vrai que ça énerve, même si on sait que sur les plateformes ils déconnent souvent ! ceci dit, vu leurs conditions de travail, on ne peut pas leur jeter la pierre, les pauvres...

_________________
Fifi_72
avatar
fifi_72
les supra-méga actifs

Nombre de messages : 3381
Age : 49
Date d'inscription : 02/02/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: feuille de route, la suite

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum