Concours ANPE 2005 - 2006... et après ?
Bonjour et Bienvenue !

La lecture d'un forum ne nécessitant pas de s'inscrire, nous demandons à chaque nouvel inscrit de participer : le partage est important et plus encore dans le métier que nous faisons.

Nous comptons sur votre participation active, faute de quoi nous supprimerions votre compte.

Bonne navigation dans nos colonnes !

efe
Derniers sujets
Qui est en ligne ?
Il y a en tout 11 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 11 Invités :: 1 Moteur de recherche

Aucun

[ Voir toute la liste ]


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 55 le 12/6/2017, 19:06

Nouveau DG

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Nouveau DG

Message  efe le 17/11/2011, 19:25

http://www.lafusionpourlesnuls.com/article-jean-basseres-officiellement-designe-pour-succeder-a-christian-charpy-88874235.html

Je ne sais pas si LFPLN l'a fait volontairement, mais en Frère Sourire il se pose là Shocked Shocked




Jean Bassères futur directeur général de Pôle emploi
Le chef actuel de l'Inspection des finances va succéder à Christian Charpy le 19 décembre. D'ici là, il va rencontrer les numéros un syndicaux et patronaux.

_________________
Il n'y a pas de problème il n'y a que des solutions
avatar
efe
Admin., Gardienne du Temple

Nombre de messages : 10227
Age : 87
Date d'inscription : 27/01/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

feuille de route d'XB

Message  cheese cake le 18/11/2011, 09:18

rendeer
Bertrand fixe sa feuille de route à Pôle emploi


Par Marc Landré
Mis à jour le 17/11/2011 à 22:31 | publié le 17/11/2011 à 20:34 Réactions (42)

Figaro.fr
Les chômeurs les plus en difficulté bénéficieront d'un suivi plus fréquent.

La nouvelle feuille de route de Pôle emploi, qui définit les modalités d'accompagnement des demandeurs d'emploi pour les trois années à venir, sera présentée vendredi matin au conseil d'administration de l'Unedic. Cette convention est le fruit de plusieurs semaines de discussions entre le ministère du Travail et les partenaires sociaux de l'Unedic et de Pôle emploi. «Ses deux maîtres mots sont réactivité et accompagnement personnalisé, explique au Figaro Xavier Bertrand, le ministre du Travail. Les axes en sont assez consensuels. La convention a été pensée pour donner plus de marges de manœuvre aux conseillers et s'appuiera plus que les précédentes sur des indicateurs de résultats et non de moyens.»

Concrètement, les chômeurs bénéficieront d'un accompagnement spécifique dès leur inscription. Oublié le suivi mensuel uniforme, qui ne démarrait qu'au bout de quatre mois. «Les moda­lités d'accompagnement seront adaptées au besoin de chaque demandeur d'emploi et à son degré d'éloignement à l'emploi», détaille le ministre du Travail.

Les conseillers de Pôle emploi évalueront eux-mêmes les besoins de chaque demandeur d'emploi - ils auront également davantage la main sur la gestion de leur enveloppe de formations à pourvoir. Xavier Bertrand fixe un objectif de 60 ou 70 chômeurs par agent, pour les profils les plus susceptibles d'avoir du mal à retrouver un travail. Mécaniquement, les «portefeuilles» de chômeurs censés être davantage capables de se débrouiller seuls pour retrouver un poste dépasseront la moyenne actuelle de 105 ou 110 chômeurs par agent de Pôle emploi.

Car - c'est le point noir de cette convention que ne manqueront pas de soulever les syndicats - il n'y aura pas de recrutement pour faire face à la remontée du chômage. Mais «2 000 conseillers (en équivalent temps plein) vont être redéployés des fonctions support vers l'accompagnement des demandeurs d'emploi», promet Xavier Bertrand. Ce qui supposera de les former.

Nouveau directeur général
Deux autres dispositions de la convention concernent les entreprises. Un accès plus large sur Internet aux offres (et aux demandes) d'emploi va être mis en place. Une présélection des candidats sera également systématisée, sur la base de critères définis dans les régions, notamment dans les bassins d'emploi en tension ou dans certaines entreprises cibles.

«À nouvelle feuille de route, nouvelle direction générale», avait annoncé avant l'été Xavier Bertrand. Le mandat de Christian Charpy, qui dirigeait Pôle emploi depuis son lancement fin 2008 par la fusion des Assedic et de l'ANPE, prend fin le 19 décembre. Il cédera sa place quelques jours avant ce terme à Jean Bassères, l'actuel patron de l'Inspection générale des finances. «C'est un grand manager public, très apprécié», commente Xavier Bertrand.

Ses atouts pour le poste de directeur général ? «Il a pensé et préparé la fusion entre la direction des impôts et celle de la comptabilité nationale à Bercy. Il a le sens du dialogue et entend multiplier les visites sur le terrain.» La nomination de Jean Bassères était «dans les tuyaux» depuis de longues semaines ; il a déjà pris contact avec les syndicats. Elle sera officiellement soumise ce matin pour avis aux membres du conseil d'administration de l'Unedic et le 2 décembre à ceux de Pôle emploi. Elle sera entérinée lors du conseil des ministres quelques jours avant sa prise de fonctions «à la mi-décembre», selon Xavier Bertrand.
avatar
cheese cake
les supra-méga actifs

Nombre de messages : 3185
Date d'inscription : 21/03/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nouveau DG

Message  chris le 18/11/2011, 16:37

Merci Cec d'avoir mis en ligne cet article très instructif que je vais me permettre d'essayer de commenter sur certains points. Idea

cec a écrit:La convention a été pensée pour donner plus de marges de manœuvre aux conseillers et s'appuiera plus que les précédentes sur des indicateurs de résultats et non de moyens.»

Décriptons tout celà Idea : On va donc avoir le nez penché sur les indicateurs de resultats (donc les chiffres No ) et pas les moyens (donc pas renforts No )....Il faudra faire encore plus et encore mieux avec encore moins de moyens alors qu'on s'achemine vers une crise économique longue et durable et sans doute une très forte montée du chômage en 2012 Evil or Very Mad
ça promet ! affraid

cec a écrit:Concrètement, les chômeurs bénéficieront d'un accompagnement spécifique dès leur inscription. Oublié le suivi mensuel uniforme, qui ne démarrait qu'au bout de quatre mois. «Les moda­lités d'accompagnement seront adaptées au besoin de chaque demandeur d'emploi et à son degré d'éloignement à l'emploi»,

Decriptions toujours Idea : ça veut dire que notre charge de travail n'est pas assez importante et que le SMP pourra être commencé dès le 1er mois

cec a écrit:Les conseillers de Pôle emploi auront également davantage la main sur la gestion de leur enveloppe de formations à pourvoir.

Voilà une vrai bonne idée (vous voyez que parfois je sais faire autre chose que d'être grincheux lol! ) à condition bien sur que la procédure pour monter les dossiers ne soient pas des usines à gaz comme les AIF affraid

cec a écrit:Xavier Bertrand fixe un objectif de 60 ou 70 chômeurs par agent, pour les profils les plus susceptibles d'avoir du mal à retrouver un travail. Mécaniquement, les «portefeuilles» de chômeurs censés être davantage capables de se débrouiller seuls pour retrouver un poste dépasseront la moyenne actuelle de 105 ou 110 chômeurs par agent de Pôle emploi.

Je suis toujours mort de rire quand ils sortent ces chiffres.....On suit donc tous 105 D.E. en moyenne confused .....Ce qu'ils ne disent pas, c'est que pour trouver ce chiffre, ils divisent le nombre de D.E. total en portefeuille divisé par le nombre d'agents répertoriés sur IOP (les P-User) sauf que ne sont pas enlevés les portefeuilles inactifs (membres de l'ELD, agents sur des dispositifs ou en dispo ou en mandats syndicaux, agents comptabilisés sur IOP et ne recevant plus de D.E pour toutes sortes de raisons...), les temps partiels ne sont pas proratisés....
Bref, à quand les vrais chiffres ? Question

cec a écrit: Car - c'est le point noir de cette convention que ne manqueront pas de soulever les syndicats - il n'y aura pas de recrutement pour faire face à la remontée du chômage. Mais «2 000 conseillers (en équivalent temps plein) vont être redéployés des fonctions support vers l'accompagnement des demandeurs d'emploi», promet Xavier Bertrand. Ce qui supposera de les former.

lol! lol! lol!
Vous y croyez vous à l'histoire des gens bien au chaud dans les ZT qui vont faire de l'AZLA et du SMP comme ça ? Question

pig
avatar
chris
les supra-méga actifs

Nombre de messages : 2667
Date d'inscription : 12/04/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nouveau DG

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum