Concours ANPE 2005 - 2006... et après ?
Bonjour et Bienvenue !

La lecture d'un forum ne nécessitant pas de s'inscrire, nous demandons à chaque nouvel inscrit de participer : le partage est important et plus encore dans le métier que nous faisons.

Nous comptons sur votre participation active, faute de quoi nous supprimerions votre compte.

Bonne navigation dans nos colonnes !

efe
Derniers sujets
Qui est en ligne ?
Il y a en tout 6 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 6 Invités :: 1 Moteur de recherche

Aucun

[ Voir toute la liste ]


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 55 le 12/6/2017, 19:06

charpy viré..mais après ???

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: charpy viré..mais après ???

Message  chris le 22/6/2011, 22:09

Il est probable qu'avec la nouvelle feuille de route que Xavier Bertrand veut donner à Pole emploi que notre D.G. ne passe même pas l'été......
avatar
chris
les supra-méga actifs

Nombre de messages : 2667
Date d'inscription : 12/04/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: charpy viré..mais après ???

Message  efe le 24/6/2011, 16:31

François Davy à la tête de Pôle emploi ?
Par Marc Landré le 24 juin 2011 10h02

L'annonce est intervenue lundi, presque en catimini. François Davy, le patron du groupe Adecco pour la France, la Suisse et l'Inde, sera remplacé le 1er août par Alain Dehaze, qui officiait jusqu'alors en Europe du Nord. François Davy, qui occupait cette fonction depuis le 1er janvier 2007 et présidait également le Comité Emploi du Medef depuis mars 2010, "poursuivra sa carrière en dehors du groupe Adecco", a précisé le groupe suisse dans son communiqué. La séparation s'est faite en bons termes d'un commun accord.

Le futur ex-patron d'Adecco serait un excellent candidat à la succession de Christian Charpy à la direction de Pôle emploi, dont le mandat prend fin le 19 décembre prochain. Pour plusieurs raisons. Primo, il connait par cœur les questions d'emploi pour avoir dirigé, non sans résultat, le premier réseau RH de France pendant quatre ans et demi. Il se vante d'ailleurs régulièrement, comme en novembre 2010 dans une interview pour "Les dessous du social", d'être "le premier employeur de jeunes de France" avec 100000 transformations de missions longues en CDI pour les moins de 26 ans. Et il a quelques idées intéressantes sur Pôle emploi. "C'est vrai que j'ai envie de rester dans le champ de l'emploi", m'a-t-il aussi confirmé. Secundo, ce patron iconoclaste qui payé une partie de ses études en jouant au poker a fait toute sa carrière dans le privé (Groupe Bel, Nabisco, Danone, Motorola) mise à part une infidélité de deux ans, avant d'arriver chez Adecco, au sein du groupe La Poste. Et a donc, à peu de choses près, le profil qui était recherché en 2008 avant le lancement de Pôle emploi, au moment de la fusion entre l'ANPE et les Assedics : à savoir un DRH issu du privé. Le choix de Christian Charpy, qui dirigeait alors l'ANPE, avait été pris par défaut et très critiqué par les syndicats. Tertio, ce "grande-gueule" de 53 ans est plus qu'armé pour diriger une organisation complexe de plus de 50000 salariés, vu qu'il a présidé aux destinées d'un groupe qui réalise 5 milliards de chiffres d'affaires par an, compte 7000 collaborateurs permanents, gère 1450 bureaux et agences, emploie 120 000 intérimaires par semaine. Quarto, il est passionné par l'emploi des jeunes et les questions de diversité, qui sont sont deux des priorités du gouvernement en cette année pré-électorale. Il est de surcroit apprécié des syndicats qui louent sa franchise et son expertise. Quinto, ce cycliste amateur - qui s'est mis il y a quelques mois au régime et s'entraîne chaque semaine pour réaliser l'ascension du Mont Ventoux en juillet - s'entend très bien avec Xavier Bertrand qui recherche actuellement activement le successeur idoine à Christian Charpy.

Le ministre du Travail et de l'Emploi - qui a d'ailleurs appelé le patron d'Adecco dès l'annonce de son départ - entend en effet mettre en œuvre une nouvelle feuille de route pour Pôle emploi le plus rapidement possible. En tout cas avant la fin du mandat de Christian Charpy, idéalement à la rentrée de septembre, une fois la négociation de la convention tripartite État-Unédic-Pôle emploi bouclée. L'un des points centraux de cette nouvelle feuille de route consisterait à donner plus d'autonomie et de marges de manœuvres aux agences locales, mais également plus d'importance dans le dispositif aux autres acteurs du marché de l'emploi... comme les agences d'intérim. Reste toutefois un problème, non négligeable : trouver d'ici là un point de chute honorable - on parle d'une ambassade - à l'actuel DG qui n'a pas démérité. Or le challenge semble plus compliqué que prévu. François Davy aura aussi à écarter la candidature des autres postulants, et notamment celle de Bertrand Martinot dont on dit "dans les milieux autorisés", comme ironisait Coluche, qu'il serait bien placé. L'actuel patron de la délégation générale de l'Emploi et de la formation professionnelle (DGEFP) a fait toute sa carrière à la direction de la Prévision, exceptée quelques incartades en cabinet ministériel à Bercy (auprès de Nicolas Sarkozy, Hervé Gaymard ou Thierry Breton) ou un passage éclair à l'Élysée au début du mandat de Nicolas Sarkozy. Résultat dans quelques semaines, mois au plus tard une fois que Xavier Bertrand et Jean Castex, le conseiller social du président de la République, auront fait leur choix...

_________________
Il n'y a pas de problème il n'y a que des solutions
avatar
efe
Admin., Gardienne du Temple

Nombre de messages : 10248
Age : 87
Date d'inscription : 27/01/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: charpy viré..mais après ???

Message  chris le 24/6/2011, 17:33

Je viens de lire avec attention l'article: je ne sais pas si je dois rire (c'est nerveux) ou pleurer....
avatar
chris
les supra-méga actifs

Nombre de messages : 2667
Date d'inscription : 12/04/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: charpy viré..mais après ???

Message  magali83 le 24/6/2011, 21:17

même chose pour moi

magali83

Nombre de messages : 12
Date d'inscription : 21/03/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

l'après Charpy, c'est parti !

Message  cheese cake le 16/11/2011, 19:19

dans "Challenge"

Pôle Emploi : sévère bilan à la veille de l’arrivée de Jean Bassères
16-11-11 à 19:03 par Dominique Perrin 2 réactions

A quelques semaine du départ de l'ancien directeur Christian Charpy comment expliquer les innombrables ratés de Pôle Emploi ? La France a en tout cas bien du mal à remettre en cause son système, quand ses voisins se montrent, eux, plus performants en matière de suivi des chômeurs.


Pôle emploi change de tête. Les membres du Conseil d’administration, qui s’est tenu ce mercredi 16 novembre au matin, se préparent à l’arrivée du nouveau directeur, Jean Bassères, choisi par le ministre du Travail. Ils ont fixé un conseil extraordinaire au 2 décembre, date à laquelle la candidature de ce patron de l’Inspection des finances leur sera officiellement présentée, avant d’être confirmée en conseil des ministres. Le mandat de l’actuel directeur, Christian Charpy, se termine le 19 décembre. Dans quel état l’homme, qui a dû assurer la fusion des Assedic et de l’ANPE, laisse-t-il la maison ? Dans son livre "La tête de l’emploi" (éd. Tallandier), il se réjouit de ne pas avoir fait couler l’établissement : "Pôle emploi a résisté au double choc de la fusion et de l’explosion du chômage". Certes. Mais qu’en est-il de la réelle efficacité de ce service public ? Parus en rafales, les rapports sur l’établissement sont tous très critiques.

Le document le plus intéressant à lire aujourd’hui est certainement celui que Jean Bassères aura peut-être sous le bras en prenant ses fonctions : le rapport de l’Inspection des finances. Il compare la France à deux autres pays, le Royaume-Uni et l’Allemagne. S’il note que la France consacre un effort plus important aux relations avec les employeurs (10 % des effectifs, contre 4 % ailleurs), et apparaît efficace pour remplir sa mission d’indemnisation, il regrette que la France ne recoure aux sous-traitants que dans des proportions limitées.

Moins de suivi des chômeurs en France

Mais surtout il pointe un problème majeur : le manque de moyens consacrés au suivi des chômeurs. "L’offre en matière d’accompagnement apparaît à la fois plus éclatée, moins étoffée et moins intensive en France qu’en Allemagne et au Royaume-Uni." Et les différences sont énormes. Les effectifs consacrés à l’accompagnement de 10 000 demandeurs d’emploi sont de 178 au Royaume-Uni, de 134 en Allemagne, et de seulement 53 en France. Outre-Rhin, 8.000 personnes à temps plein ont ainsi été recrutés pendant la crise pour se consacrer entièrement au suivi des demandeurs d’emploi. Selon les auteurs du rapport, une intensification de l’accompagnement a toujours un impact direct sur la hausse du taux de retour à l’emploi et donc la baisse du chômage. Ils demandent d’ailleurs que les dispositifs d’accompagnement soient "systématiquement et régulièrement évalués", ce qui n’est bizarrement pas le cas aujourd’hui.

Professeur d’économie à l’Ecole polytechnique, Pierre Cahuc remarquait également, le 6 octobre dans Challenges, que Pole Emploi "se concentre surtout sur le fait de pouvoir assurer un revenu au demandeur d’emploi sans avoir suffisamment de ressources pour s’en occuper vraiment." Il estime que "l’ensemble du système n’a pas été repensé" et qu’il aurait mieux valu que l’organisme se contente "de l’accueil des chômeurs et délègue à des opérateurs externes l’accompagnement des demandeurs d’emploi".

Les gros ratés de Pôle Emploi

Gare pour autant à ne pas tout mettre sur le dos du directeur sortant. "Christian Charpy n’est pas un magicien", lance Maurad Rahbi, administrateur CGT de Pôle Emploi. Gaby Bonnand, son homologue de la CFDT, également président de l’Unedic, ajoute qu’ "il a vécu une période avec deux contraintes, dont il n’est pas responsable : la forte hausse du nombre de chômeurs et le désengagement financier de l’Etat." En 2011, ce dernier a versé 1,3 milliard d’euros à l’établissement, qui attendait 130 millions de plus, entre autres à cause du transfert des salariés de l’Afpa (association française pour la formation professionnelle). De plus, 1800 postes ont été supprimés, alors que le nombre de chômeurs a atteint un niveau record en septembre.

Dans ce contexte tendu, la création de Pôle Emploi a aussi connu de gros ratés. La fusion des métiers, celui de l’accompagnement des chômeurs, et celui de leur indemnisation, était "une illusion sur laquelle on revient, car elle a fait beaucoup de dégâts", explique Gaby Bonnand. La centralisation a été étouffante et le suivi des chômeurs insuffisant et trop taylorisé. Place désormais à la régionalisation, à une plus grande autonomie des agents et à un suivi différent selon les difficultés de chaque demandeur d’emploi. Ces évolutions figureront dans la nouvelle "feuille de route", en discussion entre le ministère du Travail, l’Unedic et Pôle Emploi. Si les négociations avancent comme prévu, cette nouvelle "convention tripartite" sera également présentée le 2 décembre, lors du conseil extraordinaire.


Dominique Perrin

avatar
cheese cake
les supra-méga actifs

Nombre de messages : 3187
Date d'inscription : 21/03/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: charpy viré..mais après ???

Message  efe le 16/11/2011, 20:01

cec a écrit:La centralisation a été étouffante et le suivi des chômeurs insuffisant et trop taylorisé. Place désormais à la régionalisation, à une plus grande autonomie des agents et à un suivi différent selon les difficultés de chaque demandeur d’emploi. Ces évolutions figureront dans la nouvelle "feuille de route", en discussion entre le ministère du Travail, l’Unedic et Pôle Emploi. Si les négociations avancent comme prévu, cette nouvelle "convention tripartite" sera également présentée le 2 décembre, lors du conseil extraordinaire.[/color](

Et bien j'attends ça avec impatience



_________________
Il n'y a pas de problème il n'y a que des solutions
avatar
efe
Admin., Gardienne du Temple

Nombre de messages : 10248
Age : 87
Date d'inscription : 27/01/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: charpy viré..mais après ???

Message  chris le 16/11/2011, 21:29

efe a écrit:
cec a écrit:La centralisation a été étouffante et le suivi des chômeurs insuffisant et trop taylorisé. Place désormais à la régionalisation, à une plus grande autonomie des agents et à un suivi différent selon les difficultés de chaque demandeur d’emploi. Ces évolutions figureront dans la nouvelle "feuille de route", en discussion entre le ministère du Travail, l’Unedic et Pôle Emploi. Si les négociations avancent comme prévu, cette nouvelle "convention tripartite" sera également présentée le 2 décembre, lors du conseil extraordinaire.[/color](

Et bien j'attends ça avec impatience


D'après certaines infos, les négociations pour la convention tripartite sont très tendues.
Le MEDEF qui a une influence très importante (syndicat des patrons qui siege au conseil d'Administration l'UNEDIC qui est le 1er financeur de Pole emploi ) pousse de toute ses forces afin de confier le service aux entreprises à des cabinets R.H. spécialisés et veut donner une large part de l'accompagnement des D.E. aux Entreprises de Travail Temporaires......

Esperons qu'au final la création de Pole emploi ne soit pas un gadget et une diversion pour finalement terminer sur cette extrémité.

pig
avatar
chris
les supra-méga actifs

Nombre de messages : 2667
Date d'inscription : 12/04/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: charpy viré..mais après ???

Message  efe le 17/11/2011, 19:27



A ce sujet : http://www.lafusionpourlesnuls.com/article-la-nouvelle-convention-tripartite-etat-unedic-pole-emploi-88937245.html

2 000 personnes prélevées sur les fonctions support et sur la ligne hiérarchique seront réaffectées à l'accompagnement


La photo est excellentissime.................

_________________
Il n'y a pas de problème il n'y a que des solutions
avatar
efe
Admin., Gardienne du Temple

Nombre de messages : 10248
Age : 87
Date d'inscription : 27/01/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: charpy viré..mais après ???

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum