Concours ANPE 2005 - 2006... et après ?
Bonjour et Bienvenue !

La lecture d'un forum ne nécessitant pas de s'inscrire, nous demandons à chaque nouvel inscrit de participer : le partage est important et plus encore dans le métier que nous faisons.

Nous comptons sur votre participation active, faute de quoi nous supprimerions votre compte.

Bonne navigation dans nos colonnes !

efe
Derniers sujets
Qui est en ligne ?
Il y a en tout 10 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 10 Invités :: 2 Moteurs de recherche

Aucun

[ Voir toute la liste ]


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 55 le 12/6/2017, 19:06

stress au travail

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

stress au travail

Message  cheese cake le 27/9/2010, 07:46

*Le Nord face au stress du boulot

Un colloque sur la souffrance au travail est organisé ce mardi à Lille- Grand Palais. Pour les délégués syndicaux, elle n'a jamais été aussi importante. La Région a connu une série de suicides au travail
En mai dernier, un cadre commercial travaillant au siège de France Télécom à Villeneuve-d'Ascq s'est donné la mort.

Le stress au travail n’a jamais été aussi fort. Et le Nord-Pas-de-Calais est particulièrement touché. En avril dernier, un salarié du siège du Pôle emploi à Villeneuve-d’Ascq a tenté de se suicider en se tailladant le bras dans son bureau; un autre s’est pendu dans son agence, en mars. En mai, un technicien de Loos et un cadre commercial de Marcq-en-Barœul – tous deux salariés de France Telecom – se sont donné la mort le même jour, portant à sept le nombre de suicides à France Télécom dans la région depuis le début de l’année.


“La souffrance au travail est un problème collectif. Avec la course à la rentabilité, la pression augmente sur le manager, qui la répercute”, analyse Hervé Le Maout, élu prud’homal à Lille et délégué syndical CFE-CGC. Il organise ce lundi à Lille un colloque sur le sujet. Dorénavant, l’individu doit supporter seul le stress. Un salarié sur cinq se dit victime d’une surcharge de travail et 30 % d’agressions verbales.

“A Lille, nous avons régulièrement des affaires de harcèlement moral, mais c’est souvent difficile à prouver. Cela nécessite des collègues qui acceptent de témoigner”, raconte Hervé Le Maout. Pour Sabine Landrevie, conseillère au Pôle emploi de Lille-Moulins et déléguée SNU, la surcharge de travail crée un cercle vicieux : “Cela génère tensions et agressivité de la part des salariés et des clients. Un management dont sont victimes les cadres, avec des objectifs quantitatifs inatteignables.”
avatar
cheese cake
les supra-méga actifs

Nombre de messages : 3186
Date d'inscription : 21/03/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum