Concours ANPE 2005 - 2006... et après ?
Bonjour et Bienvenue !

La lecture d'un forum ne nécessitant pas de s'inscrire, nous demandons à chaque nouvel inscrit de participer : le partage est important et plus encore dans le métier que nous faisons.

Nous comptons sur votre participation active, faute de quoi nous supprimerions votre compte.

Bonne navigation dans nos colonnes !

efe
Derniers sujets
Qui est en ligne ?
Il y a en tout 11 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 11 Invités :: 1 Moteur de recherche

Aucun

[ Voir toute la liste ]


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 55 le 12/6/2017, 19:06

l'énigme du droit d'option (lafusionpourlesnuls)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

l'énigme du droit d'option (lafusionpourlesnuls)

Message  efe le 8/8/2010, 08:35

http://www.lafusionpourlesnuls.com/article-l-enigme-du-droit-d-option-55078501.html

Le nombre d'agents publics qui font valoir leur droit d'option est très variable selon les régions. Cette observation constitue une véritable énigme sociologique.

Comment expliquer en effet une telle différence entre le taux d'optants selon les régions, par exemple 30% en Ile de France et 68% en Nord-Pas-de-Calais ?


Michel Abhervé, fin observateur de Pôle emploi, a testé une hypothèse intéressante: Existe-t-il une corrélation entre le taux d'optants et les résultats des syndicats aux élections professionnelles, selon qu'ils ont ou non signé la CCN ?


Le résultat est décevant: la corrélation n'est pas évidente du tout. Il faudra se pencher sur d'autres hypothèses. Avis aux sociologues, chercheurs et autres détectives privés (ou publics) ...

Pour le détail reportez vous à LAFUSION mais j'ai juste mis les deux extrêmes, IDF et DG !!


Région % droit option au 30/6/2010 % syndicats signataires cc Différence


ILE DE FRANCE 30,44% 66,78% -36,34%

DIRECTION GENERALE 79,22% 75,73% +3,49%









_________________
Il n'y a pas de problème il n'y a que des solutions
avatar
efe
Admin., Gardienne du Temple

Nombre de messages : 10227
Age : 87
Date d'inscription : 27/01/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: l'énigme du droit d'option (lafusionpourlesnuls)

Message  Rio le 8/8/2010, 10:04

Ca résiste bien malgré tout Very Happy Comme quoi, il n'y a pas que des gens vénaux chez les ex-ANPE cheers Laughing (car, à l'heure d'aujourd'hui, je ne vois rien d'autre qui a pu amener certains agents à opter)
avatar
Rio
les supra-méga actifs

Nombre de messages : 1590
Date d'inscription : 20/11/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: l'énigme du droit d'option (lafusionpourlesnuls)

Message  fatjak le 8/8/2010, 10:28

Rio a écrit:Ca résiste bien malgré tout Very Happy Comme quoi, il n'y a pas que des gens vénaux chez les ex-ANPE cheers Laughing (car, à l'heure d'aujourd'hui, je ne vois rien d'autre qui a pu amener certains agents à opter)

pig Si pour les mutations et les promotions (ce qui remonte pas le niveau et c'est peu dire des responsables confused .... avis perso bien sur mais vecu au quotidien) affraid bounce
avatar
fatjak
les actifs

Nombre de messages : 241
Date d'inscription : 17/01/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: l'énigme du droit d'option (lafusionpourlesnuls)

Message  tibou le 8/8/2010, 10:46

C'est vrai que c'est intéressant de faire une étude dessus.
Ceux que je connais qui ont opté l'ont fait essentiellement pour des raisons financières (les plus anciens surtout, en fin d'échelons statut public, les chefs...), une l'a fait par conviction, une l'a fait pour muter : elle est de niveau 3 et ça limitait ses possibilités; avec le statut privé, elle peut se positionner sur tous les postes (niveau 2..., ce qu'elle ne pouvait faire en public malgré ses demandes). Un de ceux qui a opté (pour une demande de prêt) regrette aujourd'hui, pour plusieurs raisons, dont une qui peut paraître dérisoire mais qui est somme toute importante au niveau "vie de l'agence" : les statuts privés n'ont pas le droit de sortir à la pause méridienne (temps payé, donc de travail) et les petits restos du jeudi midi avant la réunion sont assez agréables, il regrette ces moments.
avatar
tibou
les superactifs

Nombre de messages : 1404
Date d'inscription : 27/01/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: l'énigme du droit d'option (lafusionpourlesnuls)

Message  efe le 8/8/2010, 11:14

Compétences et poste ??? C'était déjà n'importe quoi avant mais maintenant cela bat des records j'imagine !!!!!

De niv3 elle a opté pour le privé pour redescendre de niveau...... où je n'ai rien compris ?? Chez moi tous les optants l'ont fait pour le pognon, rien que pour le pognon.

Pour la pause méridienne, cela doit être une particularité régionale bien surprenante (est ce bien légal cette affaire d'ailleurs) car dans mon coin il n'y a aucune différence à ce niveau là. La seule différence visible, dirons nous, c'est que le vendredi leur départ est à 15h et le nôtre à 16.

Et puis cela changera aussi les veilles de fêtes carillonnées (j'ai toujours adoré cette expression)

Pour les personnels de droit public :

* une sortie anticipée d’une heure par rapport à l’horaire normal est accordée le jour ouvré qui précède immédiatement la fête légale. La liste des jours concernés est la suivante :
- 1er mai 2010 (Fête du travail)
- 8 mai 2010 (Fête de la victoire)
- 13 mai 2010 (Ascension)
- 14 juillet 2010 (Fête nationale)
- 11 novembre 2010 (Fête de la victoire)

* une sortie anticipée de deux heures par rapport à l’horaire normal est accordée le jour ouvré qui précède immédiatement les fêtes légales suivantes :
- 25 décembre 2010 (Noël)
- 1er janvier 2011 (Jour de l’an)

NB. Cette mesure ne concerne que les personnes effectivement présentes au moment où la sortie anticipée peut s’appliquer: les personnes absentes (temps partiel, congés, départ en cours de journée…) ne peuvent être « recréditées» d’aucune heure.

Pour les personnels de droit privé :

· Les dispositions de sortie anticipée ne s’appliquent pas.
· En revanche, lorsque l’année ne comporte que 7 jours fériés, ils peuvent récupérer l’équivalent d’un 8ème jour. Pour 2010, la Direction régionale a proposé que cette récupération se fasse sur 2 demi-journées à l’occasion des veilles de fêtes de fin d’année, à savoir :
- Vendredi 24 décembre 2010 après-midi
- Vendredi 31 décembre 2010 après-midi

NB 1 : Pour les personnes en congés, la demi-journée récupérable diminuera d’autant le nombre de jours de congés posés.
NB 2 : Pour les personnes en temps partiel le jour concerné, il est possible de décaler la récupération à la première demi-journée précédente travaillée. (ex : une personne à temps partiel le vendredi toute la journée, pourra récupérer les jeudi après-midi 23 et 30 décembre ; ex : une personne à temps partiel le vendredi après-midi pourra récupérer les vendredi matin 24 et 31 décembre)

Shocked Shocked Shocked Shocked

_________________
Il n'y a pas de problème il n'y a que des solutions
avatar
efe
Admin., Gardienne du Temple

Nombre de messages : 10227
Age : 87
Date d'inscription : 27/01/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: l'énigme du droit d'option (lafusionpourlesnuls)

Message  Trouveur le 8/8/2010, 15:47

Outre le gain financier, il y a aussi effectivement les possibilités de promotion, mais aussi les jours de congés/RTT : pour le moment il y en a plus côté privé.

Les agents privés ont bien entendu le droit de sortir à leur pause déjeuner, comme n'importe quel salarié du privé dans n'importe quelle entreprise. Encore un DAPE ou un DRH qui ne connaît pas le droit privé...

Accessoirement la pause déjeuner n'est pas un "temps payé", puisqu'on débadge au début et rebadge à la fin de celle-ci. Le temps du repas n'est donc pas compter dans les 7H30 de travail quotidien.

La vraie question n'est pas pourquoi opter, mais plutôt pourquoi ne pas le faire ? Perso je n'avais pas les moyens de dire non à 20% d'augmentation, ou alors je devais me résoudre à rester vivre chez mes parents pendant encore longtemps...


Dernière édition par Trouveur le 8/8/2010, 15:51, édité 1 fois
avatar
Trouveur
les superactifs

Nombre de messages : 1115
Age : 36
Date d'inscription : 27/01/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: l'énigme du droit d'option (lafusionpourlesnuls)

Message  AmAzOnE le 8/8/2010, 15:48

tibou a écrit: les statuts privés n'ont pas le droit de sortir à la pause méridienne (temps payé, donc de travail)

C'est parce qu'ils ont choisi la journée continue....
Moi j'ai opté pour le côté financier aussi, je me dis que c'est toujours ça de pris, de plus dans mon agence il y avait (avant que j'opte) 98% de statut privé, donc pourquoi être payé moins alors que j'avais plus de responsabilités que certains mieux payés que moi !?

_________________
« Il y a un seul plaisir, celui d'être vivant, tout le reste est misère. »  Cesare Pavese
avatar
AmAzOnE
les supra-méga actifs

Nombre de messages : 1576
Age : 44
Date d'inscription : 28/01/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: l'énigme du droit d'option (lafusionpourlesnuls)

Message  Trouveur le 8/8/2010, 15:51

Mais donc ils doivent finir plus tôt ?
avatar
Trouveur
les superactifs

Nombre de messages : 1115
Age : 36
Date d'inscription : 27/01/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: l'énigme du droit d'option (lafusionpourlesnuls)

Message  AmAzOnE le 8/8/2010, 15:57

En théorie parce qu'en pratique tu te fais avoir lorsque tu cumule plusieurs activités postées dans la même semaine...c'est pour cela que je n'ai pas pris la journée continue.
C'est un truc ex assedic interessant si tu n'a a gérer que des dossiers, pas interressant dans la nouvelle "organisation" Pôle Emploi avec des activités avec horaires imposés comme l'accueil, PST, SE,etc. Les ex assedic de notre agence m'ont confirmé que ce n'était plus interressant pour elles ce concept de journée continue.

_________________
« Il y a un seul plaisir, celui d'être vivant, tout le reste est misère. »  Cesare Pavese
avatar
AmAzOnE
les supra-méga actifs

Nombre de messages : 1576
Age : 44
Date d'inscription : 28/01/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: l'énigme du droit d'option (lafusionpourlesnuls)

Message  Trouveur le 8/8/2010, 16:04

Chaque agent décide individuellement s'il prend l'option journée continue ?

Il ne peut pas revenir sur sa décision ?
avatar
Trouveur
les superactifs

Nombre de messages : 1115
Age : 36
Date d'inscription : 27/01/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: l'énigme du droit d'option (lafusionpourlesnuls)

Message  AmAzOnE le 8/8/2010, 16:13

Oui, il existe un formulaire sur l'intranet à renvoyer avant une date butoir, il faut refaire la demande tous les ans.

_________________
« Il y a un seul plaisir, celui d'être vivant, tout le reste est misère. »  Cesare Pavese
avatar
AmAzOnE
les supra-méga actifs

Nombre de messages : 1576
Age : 44
Date d'inscription : 28/01/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: l'énigme du droit d'option (lafusionpourlesnuls)

Message  Rio le 8/8/2010, 16:48

Trouveur a écrit:
La vraie question n'est pas pourquoi opter, mais plutôt pourquoi ne pas le faire ? Perso je n'avais pas les moyens de dire non à 20% d'augmentation, ou alors je devais me résoudre à rester vivre chez mes parents pendant encore longtemps...

Je ne vis plus chez mes parents et je m'en sors. Certes je fais très attention à mes dépenses mais j'ai pu louer un petit appartement où je fais ma petite vie.
Et puis, vous avez déjà vu une entreprise qui propose autant d'argent sans contrepartie ? Pour l'instant, c'est tout beau tout rose, mais qui ne vous dit pas que votre prime vacances sera réduite peu à peu par exemple ? Pour rappel, une collègue m'a indiqué que ça s'est passé pareil chez France Télécom et qu'on leur a sucré des tas d'avantages... On entend tous les jours que tout le monde doit faire des efforts, que les caisses sont vides,... Alors je ne comprends plus... Il vaut mieux tenir que courir.
Et puis, on a encore 1 an et demi pour voir les choses évoluer...!
avatar
Rio
les supra-méga actifs

Nombre de messages : 1590
Date d'inscription : 20/11/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: l'énigme du droit d'option (lafusionpourlesnuls)

Message  AmAzOnE le 8/8/2010, 17:11

L'option est un choix personnel avant tout, j'ai refléchi et tergiversé pendant plusieurs mois avant de me décider, mais j'assume et ne me sens pas "coupable", car pour autant je pense avoir gardé la même qualité de travail et la même conscience professionnelle.

_________________
« Il y a un seul plaisir, celui d'être vivant, tout le reste est misère. »  Cesare Pavese
avatar
AmAzOnE
les supra-méga actifs

Nombre de messages : 1576
Age : 44
Date d'inscription : 28/01/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: l'énigme du droit d'option (lafusionpourlesnuls)

Message  Rio le 8/8/2010, 17:16

Oui, chacun voit midi à sa porte. Je respecte Wink
avatar
Rio
les supra-méga actifs

Nombre de messages : 1590
Date d'inscription : 20/11/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: l'énigme du droit d'option (lafusionpourlesnuls)

Message  fifi_72 le 8/8/2010, 18:06

Rio a écrit:
Trouveur a écrit:
La vraie question n'est pas pourquoi opter, mais plutôt pourquoi ne pas le faire ? Perso je n'avais pas les moyens de dire non à 20% d'augmentation, ou alors je devais me résoudre à rester vivre chez mes parents pendant encore longtemps...

Et puis, vous avez déjà vu une entreprise qui propose autant d'argent sans contrepartie ? Pour l'instant, c'est tout beau tout rose, mais qui ne vous dit pas que votre prime vacances sera réduite peu à peu par exemple ? Pour rappel, une collègue m'a indiqué que ça s'est passé pareil chez France Télécom et qu'on leur a sucré des tas d'avantages... On entend tous les jours que tout le monde doit faire des efforts, que les caisses sont vides,... Alors je ne comprends plus... Il vaut mieux tenir que courir.
Et puis, on a encore 1 an et demi pour voir les choses évoluer...!

Je pense tout pareil !

_________________
Fifi_72
avatar
fifi_72
les supra-méga actifs

Nombre de messages : 3371
Age : 48
Date d'inscription : 02/02/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: l'énigme du droit d'option (lafusionpourlesnuls)

Message  efe le 8/8/2010, 18:14



D'accord avec Trouveur pour la 2ème partie et pas d'accord avec TANGUY pour la première lol!

_________________
Il n'y a pas de problème il n'y a que des solutions
avatar
efe
Admin., Gardienne du Temple

Nombre de messages : 10227
Age : 87
Date d'inscription : 27/01/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: l'énigme du droit d'option (lafusionpourlesnuls)

Message  fifi_72 le 8/8/2010, 19:33

fifi_72 a écrit:
Rio a écrit:
Trouveur a écrit:
La vraie question n'est pas pourquoi opter, mais plutôt pourquoi ne pas le faire ? Perso je n'avais pas les moyens de dire non à 20% d'augmentation, ou alors je devais me résoudre à rester vivre chez mes parents pendant encore longtemps...

Et puis, vous avez déjà vu une entreprise qui propose autant d'argent sans contrepartie ? Pour l'instant, c'est tout beau tout rose, mais qui ne vous dit pas que votre prime vacances sera réduite peu à peu par exemple ? Pour rappel, une collègue m'a indiqué que ça s'est passé pareil chez France Télécom et qu'on leur a sucré des tas d'avantages... On entend tous les jours que tout le monde doit faire des efforts, que les caisses sont vides,... Alors je ne comprends plus... Il vaut mieux tenir que courir.
Et puis, on a encore 1 an et demi pour voir les choses évoluer...!

Je pense tout pareil !
Edit : suite : tout pareil que Rio !

_________________
Fifi_72
avatar
fifi_72
les supra-méga actifs

Nombre de messages : 3371
Age : 48
Date d'inscription : 02/02/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: l'énigme du droit d'option (lafusionpourlesnuls)

Message  AmAzOnE le 8/8/2010, 21:01

Rio a écrit:Oui, chacun voit midi à sa porte. Je respecte Wink

Merci rio, mais cela ne me semble pas le cas de tous le monde malheureusement.
Quand je lis certains commentaires sur le site "la fusion..." et parfois aussi ici, franchement c'est blessant et méprisant pour ceux qui ont optés.
Et si j'ai fais le mauvais choix, hé bien tant pis, j'irai voir ailleurs si l'herbe est plus verte et sans regrets.

_________________
« Il y a un seul plaisir, celui d'être vivant, tout le reste est misère. »  Cesare Pavese
avatar
AmAzOnE
les supra-méga actifs

Nombre de messages : 1576
Age : 44
Date d'inscription : 28/01/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: l'énigme du droit d'option (lafusionpourlesnuls)

Message  Trouveur le 8/8/2010, 21:12

Ce n'est pas PE qui a décidé de nous augmenter par gentillesse, il y était obligé par la loi de février 2008 sur la fusion qui prévoyait le droit d'option.

Reste la grille de repositionnement avantageuse, mais là ce sont les syndicats qui n'ont pas lâché le morceau pour qu'on ait un intérêt à opter.

La vérité, c'est que la personne qui a décidé de la fusion, ignorait que les agents publics de l'ANPE étaient bien moins payés que les agents privés du RAC. Les "privilégiés" n'étaient pas ceux que certains croyaient !

Pour l'allocation vacances, c'est dans la CCN et ce n'est révisable que si la moitié des syndicats sont d'accord. La DG ou le gouvernement ne peuvent revenir unilatéralement dessus, privilège du droit du travail, plus protecteur qu'un décret.
avatar
Trouveur
les superactifs

Nombre de messages : 1115
Age : 36
Date d'inscription : 27/01/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: l'énigme du droit d'option (lafusionpourlesnuls)

Message  fifi_72 le 8/8/2010, 21:48

Trouveur a écrit:
Reste la grille de repositionnement avantageuse, mais là ce sont les syndicats qui n'ont pas lâché le morceau pour qu'on ait un intérêt à opter.

Excuse-moi mais je ne suis pas d'accord avec le terme "avantageuse"... foutage de gueule en ce qui me concerne...

_________________
Fifi_72
avatar
fifi_72
les supra-méga actifs

Nombre de messages : 3371
Age : 48
Date d'inscription : 02/02/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: l'énigme du droit d'option (lafusionpourlesnuls)

Message  Trouveur le 8/8/2010, 22:52

Les collègues ex RAC disent qu'on n'a pas à se plaindre.

Perso je me retrouve avec un meilleur coefficient qu'une collège avec six ans d'ancienneté (j'en ai deux).
avatar
Trouveur
les superactifs

Nombre de messages : 1115
Age : 36
Date d'inscription : 27/01/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: l'énigme du droit d'option (lafusionpourlesnuls)

Message  pingouin le 9/8/2010, 17:36

Trouveur a écrit:
Reste la grille de repositionnement avantageuse, mais là ce sont les syndicats qui n'ont pas lâché le morceau pour qu'on ait un intérêt à opter.
T'as tout dit ! (encore que, je reste convaincu que les syndicats n'ont eu à se mettre sous la dent que ce que les huiles ont bien voulu donner. D'une part, parce que la négo, c'est de fixer ce qu'on va lâcher avant de commencer, et d'autre part, parce que la volonté des dites huiles étant d'unifier les personnels sous le statut privé, y'avait pas 36 solutions.....).
Mais j'en conviens, ça reste un débat d'interprétation....

pingouin
les actifs

Nombre de messages : 253
Date d'inscription : 28/07/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: l'énigme du droit d'option (lafusionpourlesnuls)

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum