Concours ANPE 2005 - 2006... et après ?
Bonjour et Bienvenue !

La lecture d'un forum ne nécessitant pas de s'inscrire, nous demandons à chaque nouvel inscrit de participer : le partage est important et plus encore dans le métier que nous faisons.

Nous comptons sur votre participation active, faute de quoi nous supprimerions votre compte.

Bonne navigation dans nos colonnes !

efe
Derniers sujets
Qui est en ligne ?
Il y a en tout 6 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 6 Invités :: 1 Moteur de recherche

Aucun

[ Voir toute la liste ]


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 55 le 12/6/2017, 19:06

POLE EMPLOI / SENAT

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

POLE EMPLOI / SENAT

Message  efe le 30/6/2009, 07:02

Question orale au Sénat sur Pôle emploi - Compte rendu analytique officiel du 25 juin 2009

Intégralité Sur LAFUSION mais je mets un des témoignages ici, il me plait bien celui-là

Mr Claude Jeannerot - Ayant consacré 30 ans de ma vie professionnelle à l'ANPE, puis à l'Afpa, je suis viscéralement attaché au service public de l'emploi. Malgré les dysfonctionnements décrits par mes collègues, Pôle emploi joue en ces temps de crise un rôle irremplaçable d'amortisseur social.

Je veux rendre hommage aux 45 000 agents : animés par la volonté d'apporter le meilleur service au public, ils ne peuvent être tenus responsables des difficultés observées. Premiers témoins de la détresse des demandeurs d'emploi, ils font tout pour atténuer les conséquences d'une réorganisation dévastatrice. Appelés à cesser le travail par leurs organisation syndicales, ils n'ont pas voulu ajouter à cette détresse des désagréments supplémentaires.

Dans un contexte de dégradation du marché du travail, le service public de l'emploi, qui devrait être pleinement mobilisé et réactif, est en plein chantier. Les demandeurs d'emploi sont soumis à une double peine : leur emploi perdu, ils se retrouvent pris dans un parcours kafkaïen, fait de retards et d'embouteillages. Dans ma région, un agent du Pôle emploi gère 200 dossiers individuels. L'objectif était 60... Et je ne parle pas de l'accueil téléphonique au 3949, coûteux et impersonnel.

La mise en place du RSA au moment où Pôle emploi est en pleine restructuration inquiète le président de conseil général que je suis : il y a un enjeu social, mais aussi financier !

Les conséquences pèsent aussi sur les entreprises. Dans mon département, deux entreprises ont été rayées de la carte en 48 heures : la Papeterie du Doubs et GFD à l'Isle-sur-le-Doubs. Le fatalisme s'installe devant la destruction industrielle. Dans ce contexte, nous devrions pouvoir compter sur un service public de l'emploi offensif, capable de promouvoir des dispositifs d'accompagnement à l'emploi, d'orienter vers des parcours de formation. Vous en avez besoin, monsieur le ministre, comme nous !

A Versailles, le Président de la République a prôné les parcours de transition professionnelle. N'était-ce qu'incantation ? Comment Pôle emploi peut-il remplir sa mission de prospection et de conseil quand il peine à assurer l'accueil élémentaire des chômeurs ? La baisse des offres d'emploi de 25,7 % par rapport à avril 2008 traduit certes la détérioration de la conjoncture, mais aussi l'incapacité du Pôle emploi de mobiliser les potentialités du marché du travail.

Fusionner ANPE et Assedic en un guichet unique était une idée séduisante, déjà prônée par certains lors de la création de l'ANPE par Jacques Chirac, alors jeune secrétaire d'État aux affaires sociales, en 1967. Vous l'avez fait. Hélas, cette fusion est un échec, pour les usagers comme pour les personnels.

Vous avez cumulé les ingrédients du désastre, même si tout ne vous est pas imputable. La réforme vient au pire moment, alors que le nombre de demandeurs d'emploi de catégorie A a augmenté de 24 % par rapport à 2008, et de 40 % en Franche Comté ! Lancerait-on des travaux dans un grand magasin au moment des plus fortes ventes ?

L'ANPE et l'Assedic sont de culture différente : administrative pour la première, paritaire pour la seconde. Les agents de l'Assedic ont un statut de droit privé, et un salaire de 30 % supérieur à leurs homologues de l'ANPE. Surtout, il s'agit de deux métiers différents : l'ANPE exerce une fonction d'intermédiation sur le marché du travail, d'accompagnement du demandeur d'emploi, de prospection et de conseil auprès des entreprises ; l'Assedic, une fonction d'indemnisation et de collecte des cotisations. Vos services ont mal mesuré ces difficultés. S'y ajoute la formation insuffisante des personnels : trois jours seulement pour apprendre les techniques d'indemnisation, sept pour l'accompagnement des demandeurs !

Les modalités de la fusion n'ont pas été suffisamment concertées avec les syndicats. A vouloir aller vite, vous avez agi à la hussarde, sans réfléchir suffisamment à l'organisation du travail. Est-il opportun de vouloir aujourd'hui intégrer en sus les 900 psychologues de l'Afpa ?

Cette situation, indigne pour les demandeurs d'emploi, ne peut perdurer, d'autant qu'elle entrave la fluidité du marché du travail à un moment où celui-ci doit être le plus réactif possible.

Monsieur le ministre, j'attends que vous nous précisiez la situation actuelle, et que vous dressiez un inventaire des conséquences de la réforme pour les demandeurs d'emploi et les entreprises. Quelles mesures correctrices entendez-vous prendre ? Il faudra redéfinir les conditions de dialogue social revoir les dispositions organisationnelles, définir le contenu des postes de travail. La polyvalence des compétences s'impose-t-elle immédiatement ? Quid des exigences de formation et de recrutement, des conséquences immobilières et informatiques, de l'impact financier ? La réforme, qui devait mutualiser les ressources des deux institutions, risque in fine de coûter plus cher au contribuable au regard du gain de service enregistré... Votre réponse sera examinée avec attention par la représentation nationale, par les personnels mais aussi par les millions de demandeurs d'emploi qui attendent du service public un accompagnement qu'ils ne trouvent plus. (Applaudissements à gauche)
avatar
efe
Admin., Gardienne du Temple

Nombre de messages : 10248
Age : 87
Date d'inscription : 27/01/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: POLE EMPLOI / SENAT

Message  fifi_72 le 30/6/2009, 07:43

J'ai envie de lui faire un gros bisou sur la joue gauche ! ça fait du bien de lire des choses sensées, de temps en temps !

_________________
Fifi_72
avatar
fifi_72
les supra-méga actifs

Nombre de messages : 3381
Age : 49
Date d'inscription : 02/02/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: POLE EMPLOI / SENAT

Message  tibou le 30/6/2009, 07:58

fifi_72 a écrit:J'ai envie de lui faire un gros bisou sur la joue gauche ! ça fait du bien de lire des choses sensées, de temps en temps !

Rhooo, fifi, fais toi plaisir, je t'en prie!!! Very Happy

C'est vrai qu'il a bien parlé, mais dans un Sénat orienté de l'autre côté, il a du passer pour un contestataire emm**dant parmi d'autres, hélas!
avatar
tibou
les superactifs

Nombre de messages : 1404
Date d'inscription : 27/01/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: POLE EMPLOI / SENAT

Message  cheese cake le 30/6/2009, 08:32

là, ça me gène !

"Appelés à cesser le travail par leurs organisation syndicales, ils n'ont pas voulu ajouter à cette détresse des désagréments supplémentaires."

faut pas exagerer .... faire greve, c'est 1/31eme de mon salaire qui fout le camp, et je ne peux pas me le permettre, comme beaucoup de collègues, pour un mouvement ponctuel et même pas intersyndical !

pour le reste, évidement, je bois du petit lait !
avatar
cheese cake
les supra-méga actifs

Nombre de messages : 3187
Date d'inscription : 21/03/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: POLE EMPLOI / SENAT

Message  cheese cake le 30/6/2009, 08:41

d'autres extraits des intervenants :

"Pôle emploi n'est donc absolument pas opérationnel, quels que soient les efforts de l'agence de communication engagée pour tenter de faire le contraire. Pouvez-vous, monsieur le secrétaire d'État, nous préciser le coût de cette communication ?"

"Nous pensons toujours que cette réforme n'était pas guidée par un souci d'efficacité, mais par des motivations dogmatiques et idéologiques. Il s'agissait de permettre au patronat de disposer d'une main-d'oeuvre à moindre coût en recourant à la coercition sociale. Les salariés privés d'emplois en sont les victimes, ce qui est d'autant plus inacceptable qu'ils subissent une politique entrepreneuriale motivée par la rentabilité, avec la masse salariale comme variable d'ajustement. Là encore, votre Gouvernement est responsable en ce qu'il refuse de limiter les licenciements boursiers. (Applaudissements à gauche)"

"De cette expérience, je retiens deux leçons : simplifier les structures ne suffit pas toujours à en améliorer le fonctionnement ; et l'on ne réforme pas contre les agents, mais avec eux. (Applaudissements à gauche)"
avatar
cheese cake
les supra-méga actifs

Nombre de messages : 3187
Date d'inscription : 21/03/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: POLE EMPLOI / SENAT

Message  fifi_72 le 30/6/2009, 09:21

cec a écrit:

"De cette expérience, je retiens deux leçons : simplifier les structures ne suffit pas toujours à en améliorer le fonctionnement ; et l'on ne réforme pas contre les agents, mais avec eux. (Applaudissements à gauche)"

J'applaudis aussi !

Rectif : j'applaudissais pas pour les propos concernant les grèvistes, bien entendu ! j'y réfléchis à deux fois avant de faire grève, vu le montant ridicule de mon salaire !

_________________
Fifi_72
avatar
fifi_72
les supra-méga actifs

Nombre de messages : 3381
Age : 49
Date d'inscription : 02/02/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: POLE EMPLOI / SENAT

Message  Invité le 30/6/2009, 21:24

c'est bon de réaliser que certains ont tout de même conscience de la réalité.
celle de notre quotidien et de celui des demandeurs
et pas la rélité des chiffres qu'on bidouille pour arranger tout le monde flower

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: POLE EMPLOI / SENAT

Message  efe le 30/6/2009, 22:20

en effet, en effet
avatar
efe
Admin., Gardienne du Temple

Nombre de messages : 10248
Age : 87
Date d'inscription : 27/01/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: POLE EMPLOI / SENAT

Message  Bess le 1/7/2009, 07:08

des paroles vraies, sensées, mais est-ce que notre lolo et cie vont y répondre en ECOUTANT réellement ??? car comme tout ce que vous avez dit les filles, c'est le bonheur de lire ça...mais va t-il y avoir un changement, un branle-bas de combat pour autant ??? je n'y crois pas...enfin, devrais-je plutot dire... plus du tout.
avatar
Bess
les superactifs

Nombre de messages : 1117
Age : 45
Date d'inscription : 04/07/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: POLE EMPLOI / SENAT

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum