Concours ANPE 2005 - 2006... et après ?
Bonjour et Bienvenue !

La lecture d'un forum ne nécessitant pas de s'inscrire, nous demandons à chaque nouvel inscrit de participer : le partage est important et plus encore dans le métier que nous faisons.

Nous comptons sur votre participation active, faute de quoi nous supprimerions votre compte.

Bonne navigation dans nos colonnes !

efe
Derniers sujets
Qui est en ligne ?
Il y a en tout 9 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 9 Invités

Aucun

[ Voir toute la liste ]


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 55 le 12/6/2017, 19:06

Revue de presse POST FUSION

Page 4 sur 13 Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 11, 12, 13  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Revue de presse POST FUSION

Message  cheese cake le 9/7/2009, 07:50

qui peut donner plus d'infos sur cet evenement ... quand je suis sur google actualité, je n'arrive pas à acceder à l'article :

Les habitants sous le choc
Le Progrès - ‎Il y a 2 heures‎
Au Pôle Emploi, les vitres de l'entrée principale ont été caillassées mais l'accueil n'a pas été interrompu. Hormis l'entrée étoilée par des jets de pierres ...
avatar
cheese cake
les supra-méga actifs

Nombre de messages : 3184
Date d'inscription : 21/03/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Revue de presse POST FUSION

Message  efe le 9/7/2009, 07:54

http://www.leprogres.fr/fr/region/la-loire/loire/article/1776574,182/Les-habitants-sous-le-choc.html
avatar
efe
Admin., Gardienne du Temple

Nombre de messages : 10220
Age : 87
Date d'inscription : 27/01/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Revue de presse POST FUSION

Message  cheese cake le 10/7/2009, 07:33

merci efe !!!! tu as remarqué .. l'accueil a été assuré !!!!! Smile
avatar
cheese cake
les supra-méga actifs

Nombre de messages : 3184
Date d'inscription : 21/03/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Revue de presse POST FUSION

Message  efe le 10/7/2009, 11:56

lol! CEC
avatar
efe
Admin., Gardienne du Temple

Nombre de messages : 10220
Age : 87
Date d'inscription : 27/01/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Revue de presse POST FUSION

Message  efe le 13/7/2009, 12:12

Elle est mignonne celle-là


Guide de voyage au pays du Pole Emploi13 juil. 2009 09:00
Rédacteur : Kat

Rubrique: Tribune Libre › Délire d'opinion
Ami voyageur amateur de pays lointains, de sensations fortes, de langues exotiques et de maladies intestinales, oui, toi là bas, qui a connu l’Indonésie, la Namibie, le Chili, l’Equateur, l’Ouzbékistan et parfois même la pointe la plus occidentale de la Bretagne, je viens te parler d’un pays que peut-être tu ne connais pas. Ce pays à la fois proche et lointain est un monde encore sauvage, bien que très peuplé

Par: Kat

De nombreux voyageurs non avertis s’y sont perdus et leurs noms résonnent encore à nos oreilles. Peu d’informations nous parviennent, si ce n’est le nombre grandissant de victimes pleurées par leurs familles.

Ce pays, c’est le Pole Emploi. Jusqu’à très récemment, on le connaissait sous le nom de deux régions distinctes : l’ANPE et les ASSEDIC. Mais une révolution plus ou moins pacifique les a réunis il y a peu de temps et ce pays a vu le jour. Oh, rien n’a vraiment changé, hein, si ce n’est un mélange des institutions au grand désarroi des fonctionnaires. Et plus encore de la population.

Il y a peu, j’ai obtenu un visa pour visiter ce pays. Oh, je ne l’avais pas vraiment demandé en fait, mais vous savez ce que c’est à la préfecture on dit « je voudrais un visa pour l’Australie » et avec les micros qui grésillent le long de la vitre destinée à protéger l’employé de vos assauts, ça se transforme en « je voudrais un visa pour le Pole Emploi ».

Pas de chance. Et en même temps, si. Parce que si le Pole Emploi est un pays dangereux dont peu de gens reviennent, il est également un univers fascinant pour le touriste innocent. C’est donc au péril de ma vie que j’ai décidé de visiter ce pays. Telle Cousteau, mais sans la Calypso et sans l’aide de son fameux acolyte Falco, je vais vous narrer mon exploration.

A la base, je ne suis pas exploratrice. Non. J’aurais aimé, notez, mais le diplôme « exploration mondiale et découverte de continents » a été arrêté au siècle dernier et puis les budgets réduisent, forcément. Rassurez-vous, j’ai une formation en ethnologie, c’est encore ce qui se rapproche le plus d’explorateur de nos jours. C’est donc l’année dernière que je me suis lancée à l’assaut de ce qui était encore l’ANPE. Je vous livre le récit tel quel.

« J’ai 25 ans, et je suis au chômage depuis Janvier 2008. Après deux ans d’exploitation, après deux ans de bons et loyaux services en CDD dans un établissement public patrimonial ouvert au public sur une île française (enfin, sur le papier) que je ne citerai pas parce que ça leur ferait de la pub et que je m’y refuse, j’ai été remerciée en voyant mon 7ème CDD ne pas être renouvelé. « Faute de budget » m’a-t-on alors expliquée. Bien évidemment les budgets publics dédiés à la culture sont maigres et sans cesse diminués, que voulez-vous, on est un pays développé ou on ne l’est pas.

Après mes deux années de travail obtenu miraculeusement après mon Master en conception de projets culturels, je me retrouvais donc au chômage. Maintenant évidemment tout le monde connait mais précisons pour les gens tombés dans le coma dans les années 60 et se réveillant maintenant (pas de chance) que le chômage est une situation assez traumatisante à vivre souvent nommée « la difficile recherche d’emploi ». Etre au chômage, vous apprendra-t-on à l’ANPE, ce n’est pas tant ne plus avoir de travail qu’être « en recherche d’emploi ». Déjà vous voyez se profiler un schéma directif de « voir les choses sous un autre angle » que l’ANPE affectionne particulièrement.

J’étais donc au chômage et je me préparais à découvrir ce monde étrange et inquiétant avec tout l’optimisme débordant de mes jeunes années (certes allié à une légère inquiétude prémonitoire). Terminant mon travail le 31 Décembre 2007, j’avais averti les ASSEDIC de mon entrée imminente dans leur vie et, avec l’enthousiasme maladif qui les caractérise, ils m’avaient alors convoquée le 8 Janvier 2008 pour qu’on en discute autour d’une tasse de café en refaisant le monde.

Précisons que cette convocation me stipulait que ce rendez-vous galant serait suivi de mon intronisation auprès de l’ANPE environ ½ heure après. (Comme quoi le speed dating n’a rien inventé du tout). Pimpante et court vêtue (enfin, autant que peut le permettre un après midi de janvier), je me présentai donc aux ASSEDIC le 8 janvier avec sur moi tous mes papiers justificatifs. Attention pour ceux qui prennent des notes, il y a là un 1er élément important : « les papiers justificatifs ». Soulignez-le en rouge, 2 fois et avec votre double décimètre, si tant est que ces choses existent encore, personnellement, je n’en ai pas vu depuis mon CM2.

Les papiers justificatifs, c’est la bible des administrations. Sans eux, vous êtes voués à l’enfer, sans même essayer le purgatoire, et si on relit Dante, on voit bien que les êtres en manque de papiers justificatifs sont voués au 6ème cercle de l’enfer, avec les hérétiques.

Mais pour l’heure j’avais sur moi TOUS mes papiers justificatifs et j’avais même préparé mon petit « ah ah ! » fier et sardonique censé les accompagner. Quand l’heure de mon rdv arriva, je rencontrai alors l’employée des ASSEDIC chargée de mon inscription. Précisons rapidement qu’étant employée par une collectivité publique, j’avais été prévenue que je ne serais pas indemnisée par les ASSEDIC et que je devais donc leur demander une lettre de refus de leur part afin de m’organiser avec le service paye de ma collectivité. Oui c’est un peu compliqué, je comprends, mais rassurez-vous, c’était compliqué aussi pour les ASSEDIC.

Car et cela aussi est important, si on vous dit un jour « Ne t’en fais pas, les ASSEDIC connaissent ce genre de situation ça sera vite réglé », faites moi confiance, ça ne sera pas aussi simple. Personnellement, j’ai donné mes papiers à la femme et j’ai attendu qu’elle remplisse un dossier sur moi (j’aurais pu la mettre en contact avec les RG, Edvige était en préparation, ça nous aurait tous fait gagner du temps). Suite à ces 10 minutes d’attente de remplissage de dossier sur l’ordinateur, je tentai d’expliquer ma situation à la chargée de remplissage.

Repassons au présent et au style direct pour raconter tout ça (oui le passage du passé au présent est un peu abrupt mais j’écris mal au passé, un point pour mon prof de lettres).

- Ah oui, d’accord, donc nous, on ne peut pas vous indemniser.

- Oui oui, je suis au courant, ma collectivité m’avait prévenue, vous devez d’abord refuser mon dossier pour que je l’adresse au service paye et traiter mon cas avec eux.

- Oui parce que nous on n’indemnise pas les employés de la fonction publique en fait.

- Euh, oui, je sais. C’est pour ça qu’il me faut votre lettre de refus.

- Oui, d’accord. Il faut qu’on refuse votre dossier, on ne pourra pas vous indemniser, hein, vous verrez ça avec votre collectivité.

Elle était charmante, je devais bien le reconnaître. Peut-être un petit peu lente, mais charmante. On avait mis le temps mais on était d’accord, c’était déjà un grand pas. Las !!! Cette si belle amitié devait rencontrer son premier obstacle… L’ordinateur. L’ordinateur, c’est (avec les papiers justificatifs) le support fondamental de l’organisation ASSEDIC-ANPE.

- Euh, alors attendez, parce que je dois faire comprendre ça à la machine hein. (il y a là matière à réflexion sur la capacité humaine à humaniser les ordinateurs, généralement en être vicieux et calculateur, à la limite de l’expertise comptable)

- Faites donc.

- Alors, mince…

Et là suivirent 5 minutes de grimaces et de tapage sur le clavier, mais toujours confiante et naïve que j’étais, je ne m’inquiétais pas plus que ça.

- Oui alors, on a un problème.

- Ah ?

- Oui, on nous a changé le logiciel, et celui là ne marche pas. (c’est quand même ballot, on se dit que tout ça a dû être vérifié mais non, apparemment ils confient la création du logiciel ASSEDIC à un stagiaire au Ministère du Travail.)

- Comment ça, il ne marche pas ?

- Ben en fait, il ne reconnait pas votre situation.

- Ah. Mais il me refuse mon dossier au moins ? (je suis tenace je sais)

- C’est-à-dire que non, il me dit « situation impossible ».

- Ah. Et qu’est-ce qu’on fait ?

- Eh bien je vais voir avec ma direction et je vous recontacte, on va trouver un moyen de vous refuser.

Moi qui croyais que c’était dur d’être indemnisée par les ASSEDIC, je découvre qu’il est en fait plus dur de ne pas l’être. Pour la petite histoire, j’ai reçu une lettre une semaine plus tard avec écrit « Au vu de votre dossier, vous avez travaillé à la fois auprès d’une entreprise privée et d’une collectivité publique. Il apparaît que vous avez travaillé plus longtemps auprès de la Collectivité, il appartient donc à ce service de vous indemniser ». Evidemment, la partie « auprès d’une entreprise privée » et « il apparaît que vous avez travaillé plus longtemps auprès de la collectivité » avait été rayée proprement à l’aide d’un double décimètre (donc finalement ça existe encore). Il semblait plus simple aux ASSEDIC de rayer manuellement chaque lettre que de modifier le logiciel qui ne marchait pas…

Terminons ce rendez-vous par une discussion qui ne manquera pas de me faire m’interroger les semaines et mois suivants.

- Euh, excusez-moi mais j’ai une question. On m’a dit que ma collectivité allait changer sa façon de faire et que ce serait bientôt les ASSEDIC qui vont se charger de l’indemnisation des agents contractuels de la fonction publique. Comment cela va-t-il se passer ?

- Alors c’est très simple. Si vous retravaillez dans les mois qui viennent, il faudra travailler au moins six mois pour qu’on vous indemnise, pour nous c’est le minimum.

- Attendez, je ne comprends pas bien. Si je retrouve un travail, il faut que ce travail dure au moins 6 mois sans quoi je ne serai plus du tout indemnisée ?

- Oui, nous il faut comptabiliser au moins 6 mois de travail, c’est la loi.

- Donc pas de boulot en CDD de trois ou quatre mois ?

- Ah ben dans ce cas là vous ne serez pas indemnisée, c’est à vous de voir. Je vous avais dit qu’elle était charmante ? Parce qu’au cas où il faut le repréciser, elle était délicieuse.

- Non, voyez-vous j’aime autant être indemnisée. Je vous remercie, au revoir.

Et voilà comment prit fin mon premier et je l’espère dernier rendez-vous avec les ASSEDIC. Après discussion avec des gens qualifiés (ils sont rares, si vous en rencontrez, gardez leur noms et leur contacts), j’ai appris que tout cela était n’importe quoi et que je pouvais fort bien travailler 3 mois et retrouver mes indemnités par la suite.

Tempérons cela néanmoins, la situation peut encore évoluer. Ragaillardie par ce délicieux rdv, je me tournais alors vers l’ANPE afin de procéder à mon inscription. Je vous raconterai ça une autre fois… »
avatar
efe
Admin., Gardienne du Temple

Nombre de messages : 10220
Age : 87
Date d'inscription : 27/01/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Revue de presse POST FUSION

Message  cheese cake le 17/7/2009, 07:42

pour ceux qui voudraient y faire un tour ... on va p't'être pas rigoler à la rentrée !


Pôle emploi : les priorités de la rentrée - Mardi 21 juillet 2009
Source : Ministère de l’Économie, des finances et de l’industrie (www.finances.gouv.fr) -
Ministère de l’Économie, des finances et de l’industrie

Laurent Wauquiez, secrétaire d’État chargé de l’Emploi auprès de la ministre de l’Économie, de l’industrie et de l’emploi tiendra une conférence de presse avec Dominique-Jean Chertier, président du conseil d’administration de Pôle emploi, et Christian Charpy, directeur général de Pôle emploi.

Laurent Wauquiez, Dominique-Jean Chertier et Christian Charpy feront un point d’étape sur la fusion entre l’ANPE et les Assedic, après six mois de mise en œuvre.

Ils présenteront les priorités de la rentrée pour Pôle emploi et les principaux plans d’action permettant de répondre à ces priorités.

Mardi 21 juillet 2009 à 10 h

Ministère de l’Économie, de l’industrie et de l’emploi
Hôtel des ministres - 7e étage
139, rue de Bercy
75012 Paris

Accréditation des journalistes auprès du Sircom au 01 53 18 33 80

Contact presse :
Cabinet de Laurent WAUQUIEZ : Nicolas DIAT - 01 53 18 43 89
avatar
cheese cake
les supra-méga actifs

Nombre de messages : 3184
Date d'inscription : 21/03/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Revue de presse POST FUSION

Message  efe le 17/7/2009, 17:57

Sur http://www.lafusionpourlesnuls.com/

Chômage: Pôle emploi se prépare à une rentrée difficile
Le Monde du 10.07.09

Pôle emploi a réuni longuement vendredi son conseil d'administration pour préparer l'afflux de demandeurs d'emploi à la rentrée, en présence du secrétaire d'Etat Laurent Wauquiez, qui la veille avait participé à la réunion mensuelle des directeurs régionaux, selon la direction.


"On aura plus d'inscriptions et de dossiers d'indemnisation à traiter, plus de visites dans les agences. On s'est fixé comme priorités de sécuriser l'accueil téléphonique et de garantir au maximum que les nouveaux conseillers recrutés soient en place le 1er septembre, formés et prêt à travailler", a exposé à l'AFP Christian Charpy, le directeur général.



"Tout ce qu'on peut sous-traiter, on va le faire, afin de garder le maximum de conseillers disponibles pour inscrire, indemniser et démarrer l'accompagnement. Par exemple, 100% des accompagnements de demandeurs d'emploi en difficulté se feront à l'extérieur (sauf pour le dispositif "Cap vers l'entreprise") et on accélèrera l'entrée en formation des chômeurs, avec un objectif de 10.000 en septembre", a-t-il ajouté.

Fin octobre, un nouveau numéro, le 3995 sera à disposition des entreprises pour déposer leurs offres d'emploi.


A la rentrée, M. Charpy s'attend à "20 ou 25% d'inscriptions de plus qu'en septembre 2008, à 380.000 appels chaque jour et 2,4 millions de visites physiques dans les agences".


Selon la CGT, "M. Wauquiez a fait part de ses inquiétudes sur l'image de Pôle emploi (...) une manière de dire que cela ne suffit pas pour le 3949, pour les sites mixtes, les prescriptions d'aide et les relations avec les employeurs".


Selon la CFTC, il "a joué un rôle apaisant et dynamisant" et constaté que Pôle emploi, présentée comme la plus grosse opération de réforme d'un service public depuis 30 ans, "subissait de nombreuses attaques, connaissait des difficultés compte tenu de la crise et que les agents le vivaient assez mal".


La CGT, FO et la CFTC veulent davantage de moyens humains, et certains une pause dans la fusion ANPE/Assedic.


Pôle emploi est en contact avec la fédération patronale de l'intérim pour trouver "un cadre de coopération d'une durée limitée" qui offrirait un débouché au personnel expérimenté des agences d'intérim fermées par la crise, "soit en embauchant directement ces salariés licenciés, soit via du détachement ou du prêt de main d'oeuvre, mais rien n'est encore décidé", selon M. Charpy.

Un appel d'offre lancé au privé sera notifié entre le 31 juillet et le 3 août, équivalent pour 2009 à un marché de 100 millions d'euros.

Une évaluation de la qualité de ces opérateurs a été réclamée par plusieurs administrateurs syndicaux.


"Pôle emploi ne pourra pas tout traiter", a souligné le président de Pôle emploi, Dominique-Jean Chertier (Medef), qui a qualifié le CA de "très long".


Le deuxième grand sujet a été le budget. "Il y a eu du retard à l'allumage" sur l'utilisation des aides aux demandeurs d'emploi lié au fait qu'en début d'année, l'urgence était surtout d'inscrire et d'indemniser, selon M. Chertier.

Des frais de fonctionnement seront réaffectés aux frais d'intervention.


Un point est prévu en septembre-octobre, selon la CFE-CGC.
avatar
efe
Admin., Gardienne du Temple

Nombre de messages : 10220
Age : 87
Date d'inscription : 27/01/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

alleluiah !

Message  cheese cake le 21/7/2009, 07:41

on va être sauvé(e)s !!!! Razz Razz Razz


CHOMAGE
Réunion sur la situation difficile du Pôle emploi
NOUVELOBS.COM | 21.07.2009 | 07:29
Six mois après la fusion entre l'ANPE et les Assedics et alors que le nombre de chômeurs augmente, les dirigeants du Pôle emploi et Laurent Wauquiez, secrétaire d'Etat à l'Emploi, font le point.

Une antenne Pôle emploi (sipa)

Une antenne Pôle emploi (sipa)
Une conférence de presse doit se tenir mardi 21 juillet sur la situation difficile du Pôle emploi, six mois après la fusion entre l'ANPE et les Assedics. Seront présents ses dirigeants, Christian Charpy et Dominique-Jean Chertier, et Laurent Wauquiez, secrétaire d'Etat à l'Emploi.
Un plan d'action est d'ores et déjà prévu pour la rentrée alors que 20-25% d'inscriptions de plus qu'en septembre 2008 sont attendues. La création de Pôle emploi, où sont regroupées inscription, indemnisation et accompagnement des chômeurs depuis janvier, est la plus importante opération de réforme d'un service public depuis 30 ans. (Nouvelobs.com)
avatar
cheese cake
les supra-méga actifs

Nombre de messages : 3184
Date d'inscription : 21/03/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Revue de presse POST FUSION

Message  efe le 21/7/2009, 18:15

Mais oui, les OPP vont faire tout notre boulot affraid
avatar
efe
Admin., Gardienne du Temple

Nombre de messages : 10220
Age : 87
Date d'inscription : 27/01/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Revue de presse POST FUSION

Message  cheese cake le 22/7/2009, 07:47

toujours le pays des bizounours !!! allez laurent, faut bien rêver !

Wauquiez presse Pôle emploi de repartir à la chasse aux offres

[ 22/07/09 ]

Débordé par l'afflux des demandes d'emploi, Pôle emploi a oublié de s'occuper des offres. « La relation avec les entreprises a été un peu trop délaissée », a souligné, hier, Laurent Wauquiez, lors de la présentation du « plan de mobilisation » arrêté pour la rentrée. « On a des emplois à gagner même en période de crise », a insisté le secrétaire d'Etat à l'Emploi, citant les « emplois verts » et les services à la personne. Il a pressé l'organisme de relancer la prospection et fixé un objectif de « 100 % de réponses aux offres déposées ». What a Face
avatar
cheese cake
les supra-méga actifs

Nombre de messages : 3184
Date d'inscription : 21/03/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Revue de presse POST FUSION

Message  Bess le 23/7/2009, 11:31

absente pendant quelques jorus du forum, je reviens avec sur ma boite mail person, environ 35 alertes de google sur des articles de presse sur notre cher employeur....jamais, ô grand jamais nous avons eu autant d'échos de notre "malheur" !!! de plus en plus de DE arrivent à mes rdv en me demandant coment je vais et si je tiens le choc ?????? le monde à l'envers !!!!!
avatar
Bess
les superactifs

Nombre de messages : 1117
Age : 44
Date d'inscription : 04/07/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Revue de presse POST FUSION

Message  pingouin le 23/7/2009, 18:45

Recu ce matin dans ma boite aux lettres le "capital" d'aout : a lire. La direction et tout ce qu'ils y a au dessus en prennent une sacrée dans la tronche......

pingouin
les actifs

Nombre de messages : 253
Date d'inscription : 28/07/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Revue de presse POST FUSION

Message  efe le 23/7/2009, 20:42

En parlant de chasse aux offres mon agence sera fermée 1 journée en août, à dédier absolument aux RE... des RE en plein mois d'août y'a que des énarques pour y croire !
avatar
efe
Admin., Gardienne du Temple

Nombre de messages : 10220
Age : 87
Date d'inscription : 27/01/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Revue de presse POST FUSION

Message  cheese cake le 24/7/2009, 07:40

efe, c'est ridicule !!!! ou alors, il y a anguille sous roche .... Suspect Suspect Suspect ils vont peut-être déménager l'outil de travail et vous délocaliser en roumanie pendant que vous faites les guignols en ville !!! Laughing Laughing
avatar
cheese cake
les supra-méga actifs

Nombre de messages : 3184
Date d'inscription : 21/03/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Revue de presse POST FUSION

Message  Bess le 24/7/2009, 08:15

tu crois que ça se démonte vite des agents pole-emploi ??? comme des machines ?? ffaut prévoir combien de manutentionnaires pour les transporter en roumanie, turquie,etc... non ???? lol!
avatar
Bess
les superactifs

Nombre de messages : 1117
Age : 44
Date d'inscription : 04/07/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Revue de presse POST FUSION

Message  cheese cake le 28/7/2009, 08:48

AHHHHHRGGGGGG ! affraid affraid

pioché dans "les echos" ce matin .....

Les agences d'intérim vont prêter des salariés à Pôle emploi

[ 28/07/09 ]
Pôle emploi va se faire prêter des salariés par des agences d'intérim pour des durées de six à dix-huit mois. Le dispositif devrait être opérationnel cet automne, mais risque d'accentuer les tensions internes.

Pôle emploi n'en a pas fini avec le recours au privé. Alors que l'organisme finalise cette semaine la sélection des opérateurs privés auxquels il va confier le suivi, sur deux ans, de 320.000 chômeurs (« Les Echos » du 21 juillet), le gouvernement planche sur une autre forme de sous-traitance pour faire face à l'afflux de chômeurs. L'idée, avancée par la CFDT lors du sommet social du 1 juillet, est que Pôle emploi, en manque de personnel, se fasse « prêter » des salariés par les agences d'intérim, en panne d'activité. Le premier bénéficierait ainsi de renforts déjà habitués à accompagner des chômeurs, les secondes limiteraient les licenciements. Le dispositif, qui constituera une première, devrait être « opérationnel avant la fin de l'année », a précisé hier dans « Le Parisien » Laurent Wauquiez, secrétaire d'Etat à l'Emploi.
Sur la base du volontariat

Selon nos informations, une dizaine de bassins d'emplois seraient concernés et les prêts de salariés, sur la base du volontariat, dureraient de six à dix-huit mois.

Le principe est de s'inspirer du prêt de main d'oeuvre dans le secteur privé. Le contrat des salariés de l'intérim ne serait ni rompu ni suspendu, mais les personnels « détachés » auprès de Pôle emploi.

Le salaire et les frais liés (transports, etc.) seraient payés par l'entreprise puis facturés, sans marge, à Pôle emploi. Reste à border le système juridiquement et, surtout, à arrêter le nombre de salariés détachés. Une fourchette de 500 à 1.000 salariés est évoquée par des proches du dossier, mais non confirmée par Bercy.

Le gouvernement marche sur des oeufs. Les syndicats de Pôle emploi réclament des embauches massives mais l'exécutif ne veut pas, en vue de l'après-crise, alourdir structurellement l'organisation. Dans ce contexte et parallèlement au recours accru au privé, l'appel aux salariés de l'intérim risque d'être perçu par les agents comme un nouvel affront. « On pressurise les agents depuis des mois puis on leur dit qu'on va faire appel à leurs concurrents. Cela va forcément faire du bruit », prévient la CGT. D'autant que, selon nos informations, les agences d'intérim - Adecco, Vedior Bis et Manpower en tête - rafleraient la quasi-totalité du marché de l'accompagnement des 170.000 licenciés économiques, dans le cadre de l'appel d'offres aux opérateurs privés.
avatar
cheese cake
les supra-méga actifs

Nombre de messages : 3184
Date d'inscription : 21/03/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

le choix du privé

Message  cheese cake le 30/7/2009, 08:18

attrapé dans "les echos" ce matin :

http://www.lesechos.fr/info/france/02084415033-placement-des-chomeurs-les-leaders-de-l-interim-et-du-reclassement-gagnants.htm

petit extrait ...

L'appel d'offres se décline, en fait, en deux prestations. La première vise à accompagner 170.000 chômeurs considérés comme « loin de l'emploi ». L'autre concerne 150.000 licenciés économiques. Le coût du projet était estimé, à l'origine, à un peu moins de 100 millions d'euros cette année et à 200 millions pour chacune des deux années suivantes. La facture sera, finalement, légèrement inférieure. Compte tenu des prix proposés par les opérateurs, elle devrait atteindre 466 millions d'euros.

Les plus compétitifs ont proposé un prix de 1.580 euros par dossier, dans le cas de chômeurs en difficulté, et de 2.000 euros, dans le cas de licenciés économiques. La facturation sera, dans tous les cas, fonction des résultats obtenus : les opérateurs privés toucheront la moitié de leur rémunération après avoir rempli une liste déterminée d'actes d'accompagnement, puis 25 % en cas de retour à l'emploi, et 25 % en cas de maintien six mois plus tard. Hier, la CGT a estimé qu'il aurait été « plus pertinent » d'embaucher des personnels qualifiés dans le service public de l'emploi « plutôt que de sous-traiter » au privé. « La crise fait des heureux », ironise le syndicat.
avatar
cheese cake
les supra-méga actifs

Nombre de messages : 3184
Date d'inscription : 21/03/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Revue de presse POST FUSION

Message  Bess le 30/7/2009, 23:21

pppfffffffffff...je ne lis plus les journaux et ne lis plus mes alertes tant il y en a !!!!!

vivement mes vacances semaine prochaine....plus de lecture polo et polette pendant quelques temps...
avatar
Bess
les superactifs

Nombre de messages : 1117
Age : 44
Date d'inscription : 04/07/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Revue de presse POST FUSION

Message  cheese cake le 1/8/2009, 08:26

pour Bess, qui est , elle aussi en vacances ..... en séminaire ????

31 juillet 2009
Pôle Emploi : aux grands maux, les grands moyens !

Selon la lettre confidentielle Faits et Documents, les dirigeants de Pôle Emploi se sont offerts avec leurs épouses un séminaire de formation digne de ce nom. Autour du thème "Initiatives opérationnelles pour un établissement durable", ce séminaire s'est déroulé dans un cinq étoiles de Dubrovnik, "l'un des hôtels les plus luxueux de la Méditerranée".

Source : Le Cri du Contribuable du 25 juillet 2009
avatar
cheese cake
les supra-méga actifs

Nombre de messages : 3184
Date d'inscription : 21/03/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Revue de presse POST FUSION

Message  efe le 1/8/2009, 08:56

Tu es sûre de ton info Cec ? On a vu dernièrement un site bien facho raconter une histoire de ce genre là.
avatar
efe
Admin., Gardienne du Temple

Nombre de messages : 10220
Age : 87
Date d'inscription : 27/01/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Revue de presse POST FUSION

Message  cheese cake le 1/8/2009, 09:24

trouvé dans google actualité sur le site chretienté.info il me semble ..... et je ne remets pas en cause la parole de Dieu !!!! lol!
si tu trouves d'autres éléments .... je suis preneuse (coût des petits fours, prix des chambres, déplacement en avion ou jet privé ... augmentation pour les conseiller pole-emploi ?????) flower
avatar
cheese cake
les supra-méga actifs

Nombre de messages : 3184
Date d'inscription : 21/03/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Revue de presse POST FUSION

Message  Trouveur le 3/8/2009, 15:32

D'après le site lafusionpourlesnuls, en fait il s'agissait d'un séminaire international réunissant les dirigeants des services publics de l'emploi européens, auquel a participé Christian Charpy.
avatar
Trouveur
les superactifs

Nombre de messages : 1115
Age : 36
Date d'inscription : 27/01/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Revue de presse POST FUSION

Message  efe le 3/8/2009, 17:10

pffffffffffff, et les épouses elles foutaient quoi dans ce séminaire !!!!!
avatar
efe
Admin., Gardienne du Temple

Nombre de messages : 10220
Age : 87
Date d'inscription : 27/01/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Revue de presse POST FUSION

Message  cheese cake le 14/8/2009, 08:28

j'espère que ça n'est pas le prélude à une "grande chasse aux chômeurs tous fraudeurs" !
Shocked Question affraid

Publié le 13/08/2009 à 11:50 Le Point.fr

ESCROQUERIE FINANCIÈRE
Un homme détourne 18.000 euros d'allocations chômage

!
Un homme de 31 ans a été mis en examen pour "escroquerie" par un juge du tribunal de Meaux (Seine-et-Marne) et écroué mercredi soir après avoir détourné plus de 18.000 euros au préjudice d'allocataires du Pôle emploi.

Il utilisait de fausses pièces d'identité de personnes inscrites au Pôle emploi et bénéficiait par conséquent d'avantages en touchant de l'argent, a-t-on expliqué de source judiciaire. Il plaçait l'argent sur un compte ouvert avec une fausse identité, a-t-on indiqué de source policière. Au total, cet homme, connu des services de police, a détourné plus de 18.000 euros au préjudice d'allocataires d'Ile-de-France sur une période de trois mois, à partir de la fin 2008, a-t-on ajouté de source policière. L'enquête, menée par l'antenne de Meaux du SRPJ de Versailles, se poursuit.
avatar
cheese cake
les supra-méga actifs

Nombre de messages : 3184
Date d'inscription : 21/03/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Revue de presse POST FUSION

Message  efe le 29/8/2009, 07:10

Je l'aime bien celle là

http://sagephilippe.20minutes-blogs.fr/
avatar
efe
Admin., Gardienne du Temple

Nombre de messages : 10220
Age : 87
Date d'inscription : 27/01/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Revue de presse POST FUSION

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 4 sur 13 Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 11, 12, 13  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum